La Route 66 en 3 semaines

Le feedback de votre road trip aux États-Unis ! Alors, c'était comment ?
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage. Partagez vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

Pensez à vos lecteurs ! Commencez par votre itinéraire !
Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 8 : Clinton, OK - Amarillo, TX

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:39

Menu du jour : environ 300 kms pour rejoindre Amarillo depuis Clinton.

Image

Image

On quitte l'Oklahoma et pour se diriger vers le Texas. Les petites villes traversées semblent de plus en plus abandonnées. En chemin on s'arrête dans un magasin de pièces auto pour acheter de la peinture. Elle nous servira au Bug Ranch et Cadillac Ranch plus tard vers Amarillo.

La terre aussi devient de plus en plus rouge. A Texola, on fait un arrêt photo au panneau "Welcome to Texas".

On continue ensuite jusque Shamrock où on s'arrêtera au U-Drop-Inn Cafe qui a inspiré les créateurs du dessin animé Cars - l'atelier de Ramone.

Image

Image

Sur la Route, on s'arrêtera à McLean qui semble être en voie de devenir une ville fantôme, au Cactus Inn et à Alanreed, à la 66 Super Service Station pour faire quelques photos.

Image

Image

À Groom, à l'entrée de la ville le château d'eau penché et la Cross of our lord Jesus Christ Ministries valent aussi un arrêt photo. Notre fou rire - comme il peut en arriver dans des églises - ne sera pas passé inaperçu dans ce lieu. On ne s'éternisera pas ici.

Image

Image

Avant d'arriver à Amarillo on s'entraînera au VW Slug Bug Ranch. L'occasion de nous exercer à la bombe avant Cadillac Ranch.

Image

Nous traversons ensuite Amarillo pour atteindre notre hôtel, le Red Roof Inn West. A ne pas confondre avec le Est comme nous l'avons fait. Après avoir rechargé toutes les valises et roulé quelques minutes de plus, nous voici arrivés au bon hôtel. Juste le temps de déposer les valises et on se met en route pour Cadillac Ranch qui n'est qu'à quelques miles à la sortie d'Amarillo. Après avoir taggé quelques Cadillac et pris quelques photos, il est temps de se laver et enlever toute la peinture qu'on s'est mis dessus (ne pas hésiter à s'arrêter à un Walmart et acheter un produit à cet usage). Vu la boue, il vaut mieux prévoir des chaussures appropriées pour s'y rendre s'il pleut ou s'il a plu.

Attention : Cadillac Ranch est accessible uniquement l'itinéraire Ouest-Est. Il faudra donc faire un petit détour par rapport à l'itinéraire Est-Ouest pour y accéder.

Image

Celles et ceux qui ont vu le film d’animation Cars remarqueront que la forme des montagnes qui servent de décors à Radiator Springs est un clin d’œil au Cadillac Ranch d’Amarillo.

Image

Bonne surprise : notre hôtel offre un service de Limousine pour nous emmener au Big Texan Ranch. La limousine est dans le plus pur style texan avec des cornes de bœuf au dessus du pare-choc. Ken Williams, notre conducteur et son accent légendaire ne trahira pas non plus le cliché qu'on peut avoir quand on pense à un texan.

Le Big Texan Ranch est un chouette endroit de divertissement - quoiqu'ils insistent fort sur les clichés - et on y mange très bien. Nous n'avons pas relevé le défi de manger les quelques 2 kgs de viande en moins de 30 minutes (avec tous les accompagnements) pour avoir le repas offert. Selon la réceptionniste de notre motel, une femme de 80 ans aurait réussi, ainsi qu'une fille de 12 ans. Et que quelqu'un en aurait même enchaîne deux de suite.

Au final, on aura beaucoup apprécié les quelques miles passés au Texas. Très dépaysants.
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:15, modifié 7 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 9 : Amarillo, TX - Albuquerque, NM

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:39

Cette étape sera - en kms - la seconde plus longue au cours des 3 semaines de voyage: environ 460 kms pour rejoindre Albuquerque depuis Amarillo.

Image

Image

Avant de détailler cette étape, quelques mots sur notre choix de ne pas être passé par Santa Fe à ce moment là. A part peut-être le Sandia Peak Tramway, nous n'avions pas repéré beaucoup de choses à faire/voir à Albuquerque. Par contre, nous ne voulions pas négliger Santa Fe ainsi que Petroglyph National Monument aux abords d'Albuquerque. Vu la longue étape depuis Amarillo, nous avions quelques options:
- Faire Amarillo - Tucumcari et le lendemain Tucumcari - Santa Fe - Albuquerque (donc une nuit à Tucumcari et une nuit à Albuquerque)
- Faire Amarillo - Albuquerque et dédier une journée complète au Petroglyph National Monument et Santa Fe (donc deux nuits à Albuquerque)
- Faire Amarillo - Santa Fe et le lendemain Santa Fe - Albuquerque (donc une nuit à Santa Fe et une nuit à Albuquerque)
Nous avons finalement choisi l'option des deux nuits à Albuquerque car ça nous permettra de pouvoir poser nos valises deux nuits au même endroit et d'avoir une journée complète dédiée au Petroglyph National Monument et Santa Fe.

C'est sous la pluie qu'on quittera Amarillo pour se diriger vers Adrian, le point central de la Route 66 à partir duquel Chicago et Los Angeles seraient à égale distance.

Après avoir fait quelques photos, on s'arrête au Midpoint Cafe qui fait également office de boutique de souvenirs. On remarque également une autre petite boutique à côté. On y entre et on y rencontre "Flo" une dame d'une gentillesse incroyable avec son chien Roady. Elle nous expliquera que c'est elle-même qui est représentée par le personnage "Flo" dans Cars et nous offrira une carte postale dédicacée. Comme le veut la tradition, on signera son livre des visiteurs.

Image

Image

On reprend ensuite la Route vers le Nouveau-Mexique. Vu la météo on évitera l'ancien tronçon entre Glenrio et San Jon. Bien nous en a pris. Même avec notre Jeep Grand Cherokee la route n'aurait pas été facile.

Les premiers paysages du Nouveau-Mexique, associés aux nuages qui transforment le ciel en tableau de peinture, nous coupent le souffle. On se dit à ce moment là que c'est pour ce genre de paysages qu'on fait la 66. On s'arrêtera souvent au bord de la route pour photographier ces paysages rendus encore plus magiques par les nuages.

Image

On continue ensuite vers Tucumcari où on a prévu de manger. Cette ville est très jolie avec ses vieux motels (mention spéciale au Blue Swallow Motel) et ses fresques murales. Les souvenirs vendus chez Teepee Curios sont originaux et isssus de l'art local. De plus le vendeur est fort sympathique. Il nous fera signer son livre des visiteurs. Il ne faut pas hésiter de s'y arrêter. Tucumcari nous a beaucoup plu et on se dit qu'avec tous les néons, la nuit, ça doit être très beau.

Image

Image

La route vers Albuquerque est très belle avec ses roches, ses paysages et sa terre rouge.

L'arrivée sur Albuquerque par la route entre les montagnes est à couper le souffle. On accède ensuite Albuquerque par Central Avenue, une des plus longues si pas la plus longue avenue au monde avec ses 18 miles.

On arrive finalement au Downtown Inn. L'endroit ne nous inspire pas confiance. De l'extérieur cela ne semble pas très propre. À la réception il y a une note qui indique que l'on doit se rendre à l'une des chambres pour procéder au check-in. Là un homme nous explique qu'ils ne font pas de réservation pré-payée et nous demande si on ne s'est pas trompé de motel. On vérifie et en effet, nous devions nous rendre au Days Inn Downtown Albuquerque. C'est soulagé que l'on se remet en route vers le bon motel, situé à quelques miles de là. Arrivés sur place, on se sent plus à l'aise. Le motel est correct.
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:16, modifié 5 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 10 : Visite de Santa Fe, NM

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:40

Aujourd'hui nous n'allons pas progresser sur la Route 66 mais visiter autour d'Albuquerque:
- Petroglyph National Monument
- Santa Fe

Pour rejoindre Santa Fe depuis Albuquerque, nous suivrons le tracé de la Route 66 dans le sens Ouest-Est (un peu plus de 100 kms aller).

Image

Tout d'abord nous nous sommes rendus au Petroglyph National Monument au Nord-Ouest d'Albuquerque. Arrivés au visitor center, les différents points de vue sont affichés. On choisira le Boca Negra Canyon car le chemin semble facile et la durée de la rando est d'environ une heure.

Une fois arrivé au site de Boca Negra Canyon, tout ce qu'il y a à payer est le parking (1 dollar les jours de semaine - 2 dollars le week-end).

Le trail fléché est facile à suivre et le parcours n'est pas difficile. Il permet d'apercevoir d'assez près les Petroglyphes et nous mène au sommet du canyon.

Image

Une fois la randonnée terminée, on se met en route vers Santa Fe par la Route 66 (donc dans le sens Est-Ouest). La route est belle. Et les grands nuages blancs dans le ciel bleu ne la rendent que plus impressionnante.

A Santa Fe, le parking que nous avions repéré est full. Malgré tout on trouve une place assez rapidement en rue, juste à côté de la Santa Fe Plaza où on y mangera très bien (et très épicé) au Thunderbird.

Image

Image

L'architecture de la ville est typique et magnifique. Il y a également un nombre incalculable de galeries d'art.

Image

Image

On redescendra sur Albuquerque par la "scenic" Turquoise Trail (plutôt que de revenir sur nos pas) qui offre une nouvelle fois des paysages et points de vues très photogéniques.

Image

Image

Image

À Albuquerque, on mangera au Holy Cow. Malgré ce que l'on pourrait croire, on n'y sert pas que des burgers (qui sont gigantesques). On y a mangé de très saines salades. C'est plus un endroit de locaux que de touristes, l'accueil a été très chaleureux, et la note pas très salée.
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:17, modifié 3 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 11 : Albuquerque, NM - Holbrook, AZ

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:41

On quitte Albuquerque assez tôt car nous avons assez bien de route jusque Holbrook (environ 420 kms) et nous avons planifié de visiter Painted Desert et Petrified Forest National Parks.

Image

Image

Image

La route est très scénique et nous nous arrêtons à Mesita, un petit villageaprès Albuquerque, pour prendre une photo d'une montagne. Alors que nous étions appareil en main, un homme nous demande si nous avons vu le panneau à l'entrée de la réserve. Nous lui répondons que non et il nous explique que les photos ne sont pas autorisées au-delà du panneau. Nous ferons maintenant plus attention.

Image

La Route 66 vers Gallup est magnifique. Dommage que rapidement la pluie s'invitera. Elle nous quittera un peu après Gallup.

A Gallup nous nous arrêtons juste pour manger et reprenons la route vers Lupton à la frontière entre le Nouveau-Mexique et l'Arizona. À Lupton, nous ferons quelques photos du Trading Post.

Image

Image
Ce genre d'endroit abandonné est chouette à photographier mais il faut redoubler de prudence si vous décidez d'y entrer: les crotales aiment bien s'y cacher !

Nous sommes ensuite entré dans le Park National de Painted Desert / Petrified Forest qui est coupé en deux par l'autoroute. Au Nord Painted Desert et au Sud Petrified Forest.

Le partie Nord du parc offre des paysages superbes avec des teintes de couleur sublimes. Il offre de nombreux points de vue où l'on peut s'arrêter.

Image

En se dirigeant vers la partie Sud, on peut voir des pétroglyphes depuis un des points de vue.

Image

La partie Sud du parc permet d'apprécier en plusieurs endroits du bois pétrifié mais également de très beaux paysages aussi très colorés.

Image

Image

Au total le parc représente une balade de 26 miles qui offre de superbes paysages.

À la fin - si on commence par la partie Nord - il y a une boutique de souvenirs où il est possible d'acheter du bois pétrifié.

Une fois la visite du parc terminée, nous rejoignons Holbrook où nous passerons la nuit dans le motel Wigwam dans un Wigwam - important à préciser car il y a des chambres de motel traditionnelles à l'arrière. C’est ce même motel qui a inspiré les créateurs de Cars pour le motel de Sally (Cozy Cone Motel) avec les chambres en forme de cône. Sur le parking, il y a de nombreuses voitures anciennes. Contrairement à ce qu'on a pu parfois lire sur Internet, la réceptionniste a été adorable, les chambres propres, assez spacieuses et bien agencées. La nuit, les trains n'ont pas perturbé notre sommeil.

Image
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:18, modifié 2 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 12 : Holbrook, AZ - Williams, AZ

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:41

Lors de cette étape nous progresserons dans l'Arizona pour atteindre Williams, d'où nous partirons le lendemain pour une excursion au Grand Canyon. Un peu plus de 210 kms sont au programme.

Image

Image

Image

Nous quittons Holbrook et notre premier arrêt se fera au Jack Rabbitt Trading Post, la célèbre boutique de souvenirs.

Image

Image

Nous passerons ensuite par Winslow, très jolie petite ville avec son "Standing on the Corner". Il s'agit d'un carrefour où cette même chanson passe en boucle, avec une jolie fresque murale, deux statues de bronze et un peinture "Route 66" sur l'ensemble du carrefour.

On s'arrêtera ensuite à Two Guns, une ville fantôme dont il ne reste quasiment rien. Nous ne nous sommes pas aventurés à l'intérieur des ruines pour éviter les serpents, assez courants dans la région. Juste à côté nous nous sommes rendus au Canyon de Diablo bridge pour y faire quelques photos. Il y a là aussi quelques ruines en pierre.

Image

Nous avons choisi de ne pas s'arrêter à Meteor Crater afin de plus profiter de notre prochaine étape qui était normalement Walnut Canyon. Mais vu qu'il approchait midi, nous avons décidé de d'abord nous rendre à Flagstaff pour y manger au Galaxy Diner et ensuite revenir sur nos pas pour voir le Walnut Canyon.

Le Walnut Canyon nous a agréablement surpris. On ne s'en rend pas compte mais le Canyon est très profond. Le chemin de randonnée (sur les conseils de la réceptionniste nous avons choisi Island Trail) permet de descendre dans le Canyon et malgré tout on en voit pas le fond. Le chemin permet d'observer des habitations vieilles d’environ 400 ans. Il y a aussi de très nombreuses explications qui rendent la visite très intéressante. Les points de vue sont aussi très beaux. Le chemin de randonnée est pavé et ne comporte pas de réelle difficulté si ce n'est que les marches sont parfois abruptes. Mais rien de particulièrement difficile. La randonné se fait aisément en une heure et demi.

Image

Image

Image
Les couleurs témoignent de l'ancien Volcan.

On retourne ensuite sur Flagstaff en suivant la Route 66. On prendra en photo le dernier géant qu'on rencontrera sur la Route 66, le Lumberjack.

Image

On suivra ensuite la Route 66 jusque Williams qui nous fait passer à travers la forêt et parfois par des chemins non pavés. On ne regrette pas notre choix car il nous a permis d'observer de nombreuses biches, cerfs et des écureuils.

Image

Image

Dans l'ensemble Williams est une petite ville assez animée et vivante où tout tourne autour de la Route 66 et du Grand Canyon.

Image

Attention que certains restaurants pratiquent des prix assez prohibitifs, comme l'Italian Bistro où la Margherita est à 20 dollars ! On a pas hésité à sortir de l'établissement en ayant vu la carte pour aller ensuite manger au Cruisers Route 66 Cafe, où il y règne une bonne ambiance (groupe de musique qui joue en terrasse, accueil chaleureux, ...). La nourriture y était très bonne tout comme leur bière (Grand Canyon Explorer) et leur Margarita. Les prix pratiqués y étaient plus que correct.

Notre choix de mote s'est porté sur le Star Hotel Route 66-Grand Canyon dont les prix étaient corrects. Rien à redire sur la chambre qui est propre, spacieuse et correctement équipe.
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:19, modifié 3 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 13 : Visite du Grand Canyon

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:42

Aujourd'hui, nous nous rendons au Grand Canyon Nation Park (South Rim). L'entrée du parc se situe à environ une heure de route de notre motel Star Hotel Route 66-Grand Canyon.

Image

Les raisons qui nous ont poussés à loger à Williams plutôt qu'au Grand Canyon:
- Il faut un peu moins d'une heure pour rejoindre l'entrée du parc
- Les tarifs sont moins élevés
- Cela nous permet de laisser nos bagages deux jours au même endroit
- En repartant de Williams plus que du Grand Canyon, on gagne une petite heure de route sur notre trajet du lendemain qui est relativement long (Williams - Las Vegas mais en empruntant la Route 66 jusque Needles avant de remonter sur Las Vegas et avec quelques arrêts de prévus).

Nous partons donc de bonne heure vers le parc national du Grand Canyon.

En matinée nous choisissons de faire une randonnée : Bright Angel Trail. Il existe plusieurs niveaux. Nous nous fixons comme objectif la première zone refuge qui se trouve après 1,5 mile. Le niveau est classé "difficile" et le temps estimé pour descendre et remonter est de 2 à 4 heures. Le niveau suivant (deuxième zone refuge) est classé "très difficile" et le temps pour l'accomplir est estimé entre 4 et 6 heures. Au-delà, il faut prévoir plusieurs jours de randonnée avec camping.

La petite route entre l'entrée du parc et la "tête" du chemin de randonnée nous permet d'observer de nouveaux des biches.

Image

Personnellement j'ai trouvé la descente plus difficile que la montée. Mais j'étais le seul de cet avis. Certains passages sont un peu plus délicats. C'est aussi le fait d'avoir le vide à quelques centimètres qui rend le tout impressionnant. On descend assez vite dans le Canyon et les points de vue sont magnifiques. On verra de nombreux écureuils qu'il ne faut pas nourrir et encore moins toucher (ils sont porteurs de la peste) malgré qu'ils n'aient pas peur de s'approcher. Une fois la zone refuge atteinte, on peut s'y reposer, apprécier la vue, remplir ses gourdes et ensuite... remonter. Nous avons même croisé des mules qui empruntent le sentier. Il est possible de faire la randonnée à dos de mule.

Image

Image

Après s'être restauré à proximité de Bright Angel Trail (Canyon Coffee House si je me souviens bien), l'après-midi nous avons roulé le long de Desert View Drive en s'arrêtant aux points de vue. À Grand View, on a été frappé de voir qu'en à peine 3 ans un rocher qui était accessible à l’époque l'est aujourd'hui assez difficilement (la crevasse pour y accéder faisait une petite quarantaine de cms, elle fait aujourd'hui un peu plus d'un mètre). L'inconscience des gens nous a toujours autant frappé et on se dit que des accidents doivent se produire assez fréquemment ici.

Après avoir vu Desert View, nous revenons sur nos pas sur Lipan Point pour le coucher de soleil. C'est, je pense, le meilleur spot sur Desert View Drive pour assister à ce spectacle magique.

Image

Après avoir dévoré un "Double Baconator" au Wendy's de Tusayan, sur la route qui nous ramène à Williams il fait déjà bien noir et malgré la Lune à moitié pleine et la présence de quelques nuages on s'arrête pour apprécier et prendre en photo les étoiles. On peut voir la Voie Lactée et la galaxie d'Andromède à l'œil nu.

Image
On peut observer la galaxie d'Andromède sur la droite de la photo.

Ça aura été une journée très marquante et intense... Plus de 10 kms de marche et l'équivalent de 78 étages parcourus.
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:21, modifié 2 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 14 : Williams, AZ - Las Vegas, NV

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:42

Nous nous rendons aujourd'hui à Las Vegas. Mais vu que nous souhaitons faire la Route 66 en intégralité, on remontera sur Las Vegas depuis Needles. Il aurait été possible de couper dès Kingman mais on aurait alors raté le Sitgreaves Pass, Oatman, la traversée du Colorado à Topock et Needles. Vu les quelques 500 kilomètres à parcourir et les arrêts prévus aujourd'hui, on partira de bonne heure. Il s'agit de notre plus longue étape - en kms - au cours de ces 3 semaines de voyage.

Image

Image

Image

Après Williams, on s'arrête à Ash Fork uniquement pour acheter de quoi déjeuner et faire la photo du DeSoto's Salon.

Image

Notre première vraie étape est Seligman. La ville est très jolie. C'est la ville de la "renaissance" de la Route 66 après qu'elle ait été déclassée. C'est Angel Delgadillo qui a été à l'origine de la première association Historic Route 66 Arizona. Lui et sa femme Vilma tiennent toujours une boutique de souvenirs. Un arrêt obligatoire chez ces deux personnes d'une gentillesse incroyable. Angel est fort sympathique et on peut passer facilement quelques bonnes minutes à échanger avec lui. Il officie d'ailleurs toujours comme barbier et très bien d'ailleurs. J'en ai fait l'expérience. À la boutique de souvenirs Road Runner, les gens et en particulier la vendeuse sont aussi fort sympathiques et ne manquent pas d'humour.

Image

On continue ensuite notre route vers Kingman en passant par Peach Springs. A Kingman, on s'arrêtera au Locomotive Park où se trouve une impressionnante Santa Fe 3759. Juste à côté, il y a le très typique Mr D'z Route 66 Diner. Il est malgré tout trop tôt pour un bon burger, on mangera un peu plus tard.

Image

Image

Image

Avant le col qui mène au Sitgreaves Pass, on s'est arrêté à Cool Springs Museum Station. La pompe à essence en pierre et la peinture Route 66 sur le sol en font un chouette endroit pour quelques photos. La montée vers le Sitgreaves Pass est impressionnante et les décors sont à couper le souffle. On s'arrêtera au sommet pour manger les pizze qu'on avait conservé la veille dans notre frigo box (une pizza par personne était beaucoup trop dans la taverne où nous avions mangé la veille au Grand Canyon). La descente du col vers Oatman est tout aussi bluffante. On se dit qu'on a bien fait de ne pas couper à Kingman pour rejoindre Vegas plus rapidement.

Image
Les croix le long du col témoignent des accidents mortels qui sont survenus dans les années 30, époque à laquelle beaucoup d'américains ont parcouru la Route 66 avec la Ford T qui n'avait pas assez de couple pour monter le col en marche avant. Les voyageurs montaient alors le col en marche arrière !

Oatman nous plonge dans un décors très Western mais malgré tout très fréquenté par les touristes. L'"attraction" principale de la ville sont les ânes (wild burros) qui s'y baladent librement. Il faut toujours garder à l’esprit que ce sont des animaux - libres - et non des jouets ou décors pour photo. Les comportements de certains touristes sont tout bonnement inacceptables.

Image

Plus on roule vers Needles et plus la route devient désertique. On atteindra la barre des 100 degrés Fahrenheit. Nous traversons le Colorado à Topock et nous voilà en Californie. À la sortie de Topock, on s'arrêtera devant une grande peinture Route 66 sur l’asphalte très photogénique.

À partir de Needles on remontera vers Las Vegas. Les lignes droites de dizaines de miles semblent interminables. On prendra soin d'arriver à Las Vegas par la sortie Las Vegas Blvd afin de passer par le fameux panneau "Welcome to Fabulous Las Vegas". On remontera ensuite le Strip jusqu'à notre hôtel, le Flamingo. À noter que le service de Vallet y a est maintenant payant.

On mangera au soir au Trevi, au Caesars Palace et on passera la soirée à Fremont Street. On se rendra ensuite au sommet de la Stratosphere et on y fera l'attraction X-Scream de nuit. Je l'ai encore fait du premier rang comme il y a 3 ans et je dois avouer que si la vue est plus belle de nuit, l'attraction fait plus peur de jour.

Image

Avant de rentrer à l'hôtel, on fera un dernier petit tour à pieds sur le Strip pour conclure une journée de 22 heures éveillés.

Image

Image
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:22, modifié 4 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Avatar de l’utilisateur
KidEastwood
Messages : 85
Inscription : 08 juil. 2015, 12:58
Sexe : H
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D ; Canon S100 ; GoPro 3+ Silver ; GoPro 7 Black

Jour 15 : Visite de Las Vegas, NV

Message par KidEastwood » 24 mai 2018, 12:43

On passera la journée à Las Vegas, sur le strip. On visitera les thèmes des différents hôtels situés au Sud du notre (Flamingo). On y fera un peu de shopping et on fera la montagne russe du New York-New York, à l’arrière du train, les sensations sont bonnes (plus fortes).

En rentrant, on mangera au Johnny Rockets, notre chaîne de fast food préférée aux USA, qui se trouve dans le casino de notre hôtel, le Flamingo.

Le soir, après avoir assisté à deux shows des fontaines du Bellagio, nous décidons de nous rendre sur le ponton qui relie le Tropicana à l'Excalibur afin de faire quelques photos du carrefour devant le New York New York et y capturer les traînées des phares des voitures. En nous y rendant on voit un artiste de rue qui peint avec des bombes de peinture pour un résultat vraiment bluffant. Nous avions déjà acheté ce type d'œuvre il y a 3 ans sur Fremont Street et on en achètera une nouvelle ce soir. Arrivés sur la passerelle, on commence à faire des photos.

Image
Un exemple de toiles réalisées par cet artiste de rue.

Image

On attend alors ce qui semble être un hélicoptère qui vole bien bas. Puis on voit des hordes de voitures de police débouler. Je me rends alors compte que ce n'est pas les pales d'un hélicoptère que nous entendons mais des tirs à l'arme automatique. Alors que je dis aux filles de quitter la passerelle car j'ai reconnu des bruits de tirs, un homme nous dit qu'une fusillade a éclaté et qu'il faut partir et se mette à l’abri.

J'invite les filles à se mettre à couvert et de courir dans la direction opposée, vers le New York New York où nous nous réfugions dans la salle d'arcade (au niveau au-dessus du casino). Sans savoir si l'assaillant était seul ou pas, je ne voulais pas tenter de regagner directement notre hôtel en marchant dans les rues.

Dans l'hôtel, à part quelques personnes qui ont agi comme nous, personne ne se rend compte de rien. Les news ne parlent encore de rien. Lorsqu'on demande quoi faire à un agent de sécurité, il nous répond de ne pas sortir, rester ici. Visiblement il sait ce qui se passe mais rien n'est communiqué pour sans doute éviter tout mouvement de panique.

Lorsqu'on retourne au niveau casino pour se renseigner, un mouvement de panique éclate. Les ascenseurs sont proches et on décide alors de monter le plus haut possible. Dans le mouvement de foule qui mène aux ascenseurs, je relève une femme qui était tombée sans quoi elle se faisait piétiner.

Arrivé au 17ème étage, j'explique à un homme que nous ne sommes pas de cet hôtel et il nous invite à rester avec sa famille en attendant que tout se calme.

Cette famille avait en fait loué une suite pour célébrer des noces. On y rencontrera une dizaine de personnes très gentilles avec qui nous avons - compte tenu des circonstances - passé un agréable moment. Après quelques heures, nos nouveaux amis - qui auraient tout autant préféré que l'on reste avec eux - nous ont proposé de nous raccompagner lorsque l'on allait descendre pour savoir ce qu'il fallait faire et si on pourrait regagner notre hôtel.

Finalement, on pourra regagner notre hôtel en taxi vers 3 heures du matin (plutôt véreux, mais compte tenu de la soirée, ce n'est vraiment pas notre préoccupation première).
Dernière modification par KidEastwood le 29 mai 2018, 13:23, modifié 2 fois.
"On rencontre quelquefois son destin sur la route qu'on a prise pour l'éviter."
- Personne

Carnet de voyage: "La Route 66 en 3 semaines"

Répondre

Revenir à « Carnets de voyage aux USA »