Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Le feedback de votre road trip aux États-Unis ! Alors, c'était comment ?
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage. Partagez vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

Pensez à vos lecteurs ! Commencez par votre itinéraire !
Avatar de l’utilisateur
emy-7
Messages : 472
Inscription : 24 mars 2009, 12:42
Sexe : F
Localisation : 94

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par emy-7 » 01 oct. 2009, 14:15

oh la chance t'as vu Les Simpsons :) :) Super jolie ta premiere photo :) :)
nous aussi on n'a pas pu voir le village de Wisteria Lane... c'est dommage...
Road Trip - 12 au 27 septembre 2009 - Que du Bonheur !
Road Trip du 28 août au 12 septembre 2010 - Splendide !
Avatar de l’utilisateur
Gunk
Messages : 1197
Inscription : 15 avr. 2008, 22:41
Sexe : H
Localisation : sarreguemines moselle 57

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par Gunk » 01 oct. 2009, 17:37

cool jsuis pas un des rares à avoir louper wisteria lol ! en + on l'a également fait direct vers 11h et on s'était dit qu'on le referait fin de journée pour voir si le tournage aurait été fini mais on a plus eu le temps...

pour simpsons je suis ok avec toi, c'est dingue comme un simple simulateur peut te faire croire dans un monde quasi réel ! pour jurassik pareil c'est vrai que le décors est très bien fait... et enfin pour waterworld c'est clair que c'est la qu'on voit toute la machinerie cinématographique américaine rodée à merveille ! sur mon carnet je n'avait volontairement pas mis en photo cette scène avec l'avion mais juste en vidéo avec un message "à ne pas regarder si vous passez par universal bientot" pour ne pas gacher l'effet de surprise car c'est clair quand on ne s'y attend pas c'est très très spectaculaire !
Avatar de l’utilisateur
emy-7
Messages : 472
Inscription : 24 mars 2009, 12:42
Sexe : F
Localisation : 94

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par emy-7 » 01 oct. 2009, 17:41

d'hab les spetacles c'est pas mon truc mais alors là le Waterworld je suis restée scotché !! franchement juste énorme !
le simulateur des simspon j'ai trouvé ca vraiment tres bien, en plus ca dure longtemps contrairement a d'autres simulateur . et Jurassic park alalala, la descente de malade sur la finnn , grandiose trop kiffer :great
Road Trip - 12 au 27 septembre 2009 - Que du Bonheur !
Road Trip du 28 août au 12 septembre 2010 - Splendide !
Avatar de l’utilisateur
zaius
Modératrice, Rédactrice
Messages : 29657
Inscription : 22 août 2009, 16:32
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : France

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par zaius » 01 oct. 2009, 17:55

gunk a écrit :sur mon carnet je n'avait volontairement pas mis en photo cette scène avec l'avion mais juste en vidéo avec un message "à ne pas regarder si vous passez par universal bientot" pour ne pas gacher l'effet de surprise car c'est clair quand on ne s'y attend pas c'est très très spectaculaire !
Ah bin désolée pour l'hydravion. :cry:
J'avais pu lire partout qu'il y en avait un, j'avais vu des images et même les guides en parlent... c'est toi qui a eu de la chance d'être passé à côté de l'info. :wink:
"Aux USA, on se lève toujours de bonheur" (Un sunsetteur averti)
"Los Angeles : vous y venez en vacances, vous en repartez en liberté conditionnelle." (James Ellroy)
"The moon belongs to everyone, the best things in life are free."

- Sept. 2009 : California - Nevada - Arizona - Utah
- Sept. 2011 : South Dakota - Wyoming - Utah - Colorado
- Oct. 2013 : California - Arizona (carnet en cours)
- Sept. 2014 : 11 days in NYC (live)
- Oct. 2016 : Texas & New Mexico (live)
- Sept./Oct. 2018 : Utah & Arizona (live)
Avatar de l’utilisateur
Gunk
Messages : 1197
Inscription : 15 avr. 2008, 22:41
Sexe : H
Localisation : sarreguemines moselle 57

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par Gunk » 01 oct. 2009, 18:11

c'est toi qui a eu de la chance d'être passé à côté de l'info
ouai lol ca doit être ca en fait ! donc imagine la big surprise ! :P
Avatar de l’utilisateur
zaius
Modératrice, Rédactrice
Messages : 29657
Inscription : 22 août 2009, 16:32
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : France

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par zaius » 03 oct. 2009, 13:12

Jour 3 – Studios Columbia / Studios Warner / Concert John Williams au Hollywood Bowl

Lever vers 7 h 15 (après 10 heures de sommeil tout de même!), cette fois la nuit a été un peu plus calme à moins que ce soit nous qui nous habituions aux bruits de L.A. Petit déj' à l'hôtel et je commence à maîtriser l'appareil à gaufres, magnifique ! On a rendez-vous à 9 h 30 aux Studios Sony/Columbia à Culver City. Une fois encore, on est en avance. Ca nous permet de faire deux fois le tour avant de trouver l'entrée du parking ! Le parking (qui est en fait un valet parking) est gratuit, classe ! Nous avions réservé le tour sur Internet, un mois avant le départ, et il nous en avait coûté 30 $ par personne, ce qui n'est vraiment pas cher vu la qualité de la visite.

Image
Image

Pour patienter, nous flânons tout autour des vitrines du grand hall d'entrée où l'on peut découvrir tour à tour des maquettes du film Stuart Little, la moto de Ghost Rider, des statues de Godzilla et Spiderman, tout un tas de costumes et d'objets du film Memoirs of a Geisha, etc, etc, etc…
Alors qu'on attend, le photographe du tour nous prend en photo. A l'heure dite, nous nous présentons au bureau où on nous fournit des pass. Je dois laisser mon petit sac à dos au bureau, on garde le camescope mais on nous précise bien qu'il est interdit de filmer pendant le tour. En revanche, on aura le droit de prendre des photos dans certains endroits. Bien, c'est déjà ça. Notre guide se pointe, il se nomme Patrick. Je précise car si vous avez l'occasion de faire ce tour et de tomber sur lui, vous verrez, c'est un très bon guide, il maîtrise son sujet et est très sympathique. En plus, son accent est assez clair, ce qui ne gâche rien, bien au contraire. Contrairement à Warner, les guides ne sont pas en uniformes mais portent bermudas, tee-shirts et casquette, bref, cool attitude. Le tour se fait à pieds et dure deux heures (prévoir donc bouteilles d'eau et chapeau). Il n'y a que 12 personnes dans notre groupe, et ça ajoute à la convivialité du tour.

Après visionnage d'un film présentant les studios, une brève présentation de la visite, un petit historique cinématographique sous forme de quizz (c'est qu'ils sont fiers de leurs Oscars chez Columbia, pour preuve les immenses photos suspendues aux grandes baies vitrées: que des films oscarisés… Qui saura reconnaître les films en question ?), nous traversons la rue et entrons dans les studios Sony. Alors oui, évidemment, l'expression "Studios Sony", c'est pas trop la classe et ça ne parle pas trop aux cinéphiles. C'est bien pour ça que le nom Columbia est présent partout. Et puis il faut savoir une chose importante, et c'est d'ailleurs ça qui nous motivait le plus dans cette visite, c'est que ces fameux Studios Columbia furent il y a bien longtemps les Studios MGM, l'une des plus grandes machines à rêves de l'histoire du cinéma !

Image
Image
Image
Image

Patrick n'est pas radin en commentaires et anecdotes. On découvre des bureaux (des vrais bureaux) qui à l'occasion font office de décors (université, hall d'hôtels, mairies…), tout y est modulable, on doit pouvoir virer les palmiers et les bancs en un clin d'œil ; de véritables décors de film bien sûr (tout autour de Main Street il n'y a que cela), les anciens bureaux de Frank Capra, etc… On quitte Main Street et là, rangement des appareils… on n'a plus droit de photographier car on entre dans le cœur des studios. Nous pénétrons dans le second plus grand et plus haut studio du monde (après Pinewood), c'est là qu'a été tourné le Magicien d'Oz notamment ; mais aujourd'hui, on est en train d'y construire une montagne qui servira à la prochaine production de Sam Raimi (Priest). Plus loin, on nous installe devant un décor de jeu télévisé, puis un décor de sitcom, on nous explique comment tout cela fonctionne. C'est intéressant, les gens posent des questions, le guide prend son temps à chaque fois. Et puis ça permet d'être assis au frais quelques temps. On nous laisse pénétrer dans d'autres studios où divers décors sont en construction, nous voyons les ébénistes au travail, des éléments de maisons prendre forme, c'est assez fascinant et ça sent bon le bois. Retour sur Main Street, ceux qui le souhaitent peuvent aller dépenser quelques dollars au magasin de souvenirs, d'autres en profitent pour prendre des photos, continuer la discussion avec le guide. Retour dans le hall d'entrée des Studios, il est 11 h 45. Le photographe revient et nous explique que l'on peut acheter nos photos au prix de 22 $. Autant le tour n'est pas cher, autant les photos, ils vont pouvoir se les garder !
De bout en bout, l'ambiance du tour a été très conviviale et très cool. Je conseille cette visite passionnante à tous les cinéphiles, vous ne le regretterez pas.

Nous devons être à 14 h 20 aux Studios Warner, on a donc assez de temps devant nous pour passer devant les Studios Paramount et prendre quelques photos puis manger un bout. Nous aurions beaucoup aimé visiter Paramount, mais il nous aurait fallu rester une journée de plus, ou bien supprimer autre chose de notre programme de visites. C'est la dure loi du voyageur, que les choix sont difficiles. Mais ça nous donnera une excuse pour revenir à Los Angeles.

Image

Bref, on arrive en avance chez Warner et on nous propose de passer dans le tour juste avant le notre (celui de 14 h 00) car il reste de la place, ce que nous refusons car nous préférons nous poser un peu. Le tour Warner (réservé un mois avant sur Internet) coûte 45 $ auxquels il faut ajouter 7 $ de parking. Il dure deux heures et se fait en voiturettes (où on a l'obligation de laisser dans un coffre verrouillé sacs, appareil photos et camescope ; on pourra sortir l'appareil photos de temps en temps). Le tour commence par le visionnage d'un film sur l'histoire de la Warner. Pour remplir l'écran scope, ils étirent l'image. De la part d'un grand studio de cinéma, c'est assez honteux. La salle est ensuite répartie en 4 groupes (notre numéro de groupe est marquée sur notre ticket) et chaque groupe part avec son guide.

Image
Image
Image

Globalement, l'accueil est plus impersonnel que chez Columbia, mais peu à peu l'atmosphère se détend. Notre guide (dont j'ai oublié le prénom) est sympathique mais un peu speed. Au programme : voitures célèbres, plateau de la série Friends, visite d'un plateau de sitcom. On traverse également quelques rues ayant servi dans tout un tas de films et séries (pour notamment représenter New York). Au moment où on y passe, tout le monde est affairé sur Priest (oui, le film produit par Raimi, encore lui !). On voit quelques bâtisses célèbres : Daily Planet de la série Lois & Clark, le Mogwaï Shop du film Gremlins (on est heureux, c'est pas pour rien que le surnom de mon conjoint c'est Gizmo !), mais malheureusement, on ne descend pas de voiture, dommage. Autre point fort : visite du musée Warner (très nombreux costumes et accessoires, je suis restée charmée par ceux de Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton). Ce musée propose des vitrines magnifiques mais on nous a laissé trop peu de temps et on n'a pas pu voir le premier étage réservé à Harry Potter, donc petite frustration. Autre visite passionnante, celle du studio de tournage de la série The Mentalist (l'équipe est de repos ce jour là), où on apprend notamment que James Dean y avait travaillé pour A l'Est d'Eden et La Fureur de Vivre. A l'époque, après ces journées de travail, James Dean quittait le plateau à moto, à fond sur l'accélérateur. Et c'est pourquoi Jack Warner avait finit par interdire l'accès des plateaux aux véhicules motorisés.

Image
Image
Image

Pendant le tour, on s'arrête dans un studio où notre gentille guide nous prend en photo devant un fond vert. A la sortie, la photo nous est offerte et on s'y découvre avec Hagrid, devant sa maison. Souvenir sympa et charmant !
Si la visite des studios commence un peu platement, le tout va en s'améliorant et on y voit de belles choses, donc à voir c'est certain si vous aimez le ciné et la télé !
En ressortant des studios, on passe par le magasin de souvenirs où pas grand chose nous tente à l'exception d'un énorme bouquin sur la Warner, qui pèse trois tonnes… on cherchera ça sur Internet en rentrant !

On reprend la voiture et on arrive vers 17 h 00 au Hollywood Bowl où nous nous apprêtons tous deux à réaliser un rêve, celui de voir John Williams en concert, et en plus au Hollywood Bowl !!! Pour tout vous avouer, c'est à cause de John Williams qu'on a dû modifier la date de notre départ (à la base, nous avions prévu de partir fin Août). En vérifiant le programme du Hollywood Bowl, on s'est rendu compte que Williams y serait quelques jours après notre passage à Los Angeles. John Williams !!! On ne peut pas le rater, ce n'est pas envisageable ou discutable. On a donc tout simplement décalé de quelques jours notre voyage afin de profiter de ce concert.
On était prévenus qu'il fallait arriver vraiment très tôt pour espérer trouver une place de parking. Bon… 17 h pour 20 h 30, c'est assez tôt ? Ca l'était fort heureusement. Un type nous dit où nous garer et là on se rend compte qu'on sera complètement bloqué par les voitures devant nous et que nous bloquerons complètement les voitures derrière nous. On se gare, on va voir le type et on lui demande si on a bien compris le système : les gens se garent les uns derrière les autres sur une douzaine de files parallèles, donc tout est bloqué, il impossible à quiconque de récupérer sa voiture avant la fin du concert et ceux qui se trouvent derrière doivent attendre que tout le monde soit parti afin de sortir du Hollywood Bowl ???!!! Oui, c'est bien ça. Médusée, je lui demande si ça fonctionne bien comme concept. Le type est mort de rire et je lui explique que si on fait ça en France, c'est l'apocalypse ! Je m'attendais à une pagaille sans commune mesure à la sortie du parking. Et bien non, tout s'est très bien déroulé, sans embouteillage. Les américains sont décidément très cool !
A l'entrée, des employés vendent des programmes (1 $, bon, ça va, c'est pas cher) tandis que d'autres nous font ouvrir rapidement sacs, paniers et glaciaires. Ils précisent qu'il est interdit de filmer mais ne confisquent rien. La fille qui regarde nos sacs voit la casquette Star Wars de mon conjoint et le complimente en souriant. Dans mon sac, pulls et kways… les nuits sont fraîches, soyez prévoyants.
Comme on a du temps, on achète à manger sur place (un peu cher mais copieux) et on choisit une table de pique-nique. Le cadre est magnifique, c'est la fin d'après midi et la température est plus douce, le soleil légèrement couchant. Un concert au Hollywood Bowl, c'est une expérience unique. Les gens viennent ici pour la musique, mais pas que. Ils ont avec eux des glaciaires plus ou moins gigantesques et des paniers pique-nique plus ou moins sophistiqués, du vin qu'ils siroteront assis dans l'herbe dans des verres à pied ou bien des pizzas géantes qu'ils partageront entre amis (véridique, j'en ai vu une d'au moins 1 mètre 20 !!!). Certains réservent leur dîner qu'ils dégusteront directement dans leur box avant le concert. Grand style, ambiance divine et amicale, tout un art de vivre. Comme on a une grande table, deux couples nous demandent s'ils peuvent utiliser l'autre partie. Evidemment, on partage notre table, et on fait une belle rencontre. Ces deux couples, retraités, sont amis de très longue date. L'un est américain, l'autre hollandais. Ils se souviennent de la première fois qu'ils sont venus ici ensemble et ont l'air heureux. On discute, on parle de notre voyage, on rit, ils parlent de leurs souvenirs, on se prend les uns et les autres en photo, grosses séquences de rigolade. Nous, on vit là des instants dont on se souviendra toute notre vie.

Image

L'heure du concert approche et on gagne nos places (premiers bancs derrière les boxes), moyennement bien placés mais la magie opère. Peu à peu le Bowl se remplit et la nuit tombe. L'orchestre prend place et John Williams arrive sur scène, tout de blanc vêtu. Et là… hymne national, tout le monde se lève la main sur le cœur et toute l'assemblée chante. Mince alors, je ne m'attendais pas à ça, pourtant, j'aurais dû m'en douter, on est aux USA ! On fait bonne figure et on se lève aussi, par contre, vous m'excuserez pour les paroles hein…
Pour commencer, le monde magique d'Harry Potter, soit neuf longs morceaux de Williams arrangés pour l'occasion et accompagnés parfois d'extraits de films et de lectures de Lynn Redgrave (actrice britannique et sœur de Vanessa). Sublime hommage à l'œuvre de J.K. Rowling. Entracte. Après ça on a eu droit dans le désordre à un fabuleux hommage à la musique de films avec une immense suite totalement démentielle pour tout passionné (Patton, Doctor Jivago, Batman, Citizen Kane, Autant en Emporte le Vent, Les Sept Mercenaires, La Panthère Rose, Rocky, Exodus, L'Aigle de Mers, Le Parrain, Cinema Paradiso, Out of Africa, Psychose, Titanic, Le Pont de la Rivière Kwaï, La maison du Docteur Edwardes, Dracula…) puis un solo de violon sur Casablanca et un florilège de musiques de Williams : Catch Me If You Can (superbe suite - orchestration pour saxophone), Les Sorcières d'Eastwick, Superman. Le meilleur pour la fin, E.T. et Star Wars… le tout sur un ballet de sabre de lasers dans le public. Dans la nuit noire, géniallissime, complètement fou, émouvant, j'en ai encore des frissons. Après avoir été bissé trois fois et être revenu les trois fois, Monsieur Williams nous fait signe qu'il est temps pour lui d'aller se coucher, mais la foule est toujours en délire. Il s'en va… Il nous a offert là une soirée extraordinaire. Merci.

Bon, après une telle journée, difficile de trouver le sommeil… mais il faut dormir, demain, d'autres merveilles nous attendent…
"Aux USA, on se lève toujours de bonheur" (Un sunsetteur averti)
"Los Angeles : vous y venez en vacances, vous en repartez en liberté conditionnelle." (James Ellroy)
"The moon belongs to everyone, the best things in life are free."

- Sept. 2009 : California - Nevada - Arizona - Utah
- Sept. 2011 : South Dakota - Wyoming - Utah - Colorado
- Oct. 2013 : California - Arizona (carnet en cours)
- Sept. 2014 : 11 days in NYC (live)
- Oct. 2016 : Texas & New Mexico (live)
- Sept./Oct. 2018 : Utah & Arizona (live)
Gentleman Jim
Messages : 88
Inscription : 10 mars 2009, 20:22
Localisation : NANTES

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par Gentleman Jim » 03 oct. 2009, 13:42

J'avais noté de passer devant Paramount mais on n'a pas eu assez de temps, merci pour la belle photo.

Quant au concert de John Williams, cela doit effectivement être inoubliable !
Avatar de l’utilisateur
Gunk
Messages : 1197
Inscription : 15 avr. 2008, 22:41
Sexe : H
Localisation : sarreguemines moselle 57

Re: Road Trip de Zaius & Gizmo (Sept. 09) - Merveilleux !

Message par Gunk » 03 oct. 2009, 14:01

encore une belle suite bien complète de ton récit, merci de nous proposer des choses peu vues ici comme le studio sony ou se fameux concert au Hollywood bowl.
Par contre tu vois les photos du carnet de raphaelle posté hier, elle fait partie des personnes ayant pu prendre des photos aux warner studios contrairement à toi, moi et d'autres... pas très cool pour cette fameuse belle rue de new-york ayant servi à tant de films, séries...
Répondre

Revenir à « Carnets de voyage aux USA »