Wild West 2016

Le feedback de votre road trip aux États-Unis ! Alors, c'était comment ?
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage. Partagez vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

Pensez à vos lecteurs ! Commencez par votre itinéraire !
Avatar de l’utilisateur
ThomY
Rédacteur
Messages : 1142
Inscription : 25 déc. 2011, 12:02
Sexe : H
Vous êtes : Un groupe d'amis
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Localisation : Vincennes

Re: Wild West 2016

Message par ThomY » 02 sept. 2016, 19:14

Excellent ce carnet que je viens tout juste de découvrir. Je ne l'ai lu qu'en diagonale mais ça me rappelle de beaux souvenirs :love:

Hotel The View, Bryce Canyon, Lower Antelope Canyon, Zabriskie Point :love:

Vu que je viens de finir mon planning, je devrais trouver le temps dans la semaine de me plonger tranquillement dans ce beau carnet... qui plus est de voisin :wink: (j'habite Vincennes aussi).
Carnet 2012, Côte Pacifique - Sport US - Grands Parcs de l'Ouest: http://www.sunsetbld.com/forum/topic5894.html
Carnet 2014 D' Havasupai à Yellowstone, notre trip into the wild: http://www.sunsetbld.com/forum/topic8484.html

Live 2014 Havasupai - Arches/Canyonlands - Yellowstone: http://www.sunsetbld.com/forum/topic8306.html
Live 2016 Colorado - Nouveau Mexique - Texas: http://www.sunsetbld.com/forum/topic10936.html
Live 2018 Sud Utah- Nord Arizona et Nevada - LA: topic12488.html
Avatar de l’utilisateur
vero60
Rédactrice
Messages : 2022
Inscription : 21 janv. 2013, 19:53
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : sony alpha 200 sigma 18-200 tamaron 10-24

Re: Wild West 2016

Message par vero60 » 02 sept. 2016, 23:48

Superbes tes photos de Yosemite Marionnette :love:
2013 http://www.sunsetbld.com/forum/topic6978.html

2014 Colorado-Utah-Wyoming-Montana-South Dakota http://www.sunsetbld.com/forum/topic8601.html

2015-Côte Est & Chicago http://www.sunsetbld.com/forum/topic9927.html

2016 - Texas http://www.sunsetbld.com/forum/topic10655.html#p157266
2017 - Californie sud et nord - côte de l'Oregon http://www.sunsetbld.com/forum/topic11794.html
2018 - Floride - Georgie - Caroline du Nord - Tennessee- topic12584.html
Avatar de l’utilisateur
Kiki
Messages : 114
Inscription : 03 août 2014, 19:25
Sexe : F
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Matériel photo / vidéo : Canon EOS 6D

Re: Wild West 2016

Message par Kiki » 03 sept. 2016, 00:57

toujours aussi beau ce carnet,

ah, Yosemite. Moi aussi, j'avais vu un ours et que je dis "j'avais", c'est bien ça, car il n'y a que moi qui l'avais vu. Et si je n'avais pas fait développer mes photos à Vegas, personne ne m'aurait crue.

ça donne envie de le revoir et d'en profiter davantage. Mais la foule, j'aime moins. la chasse à une place de parking nous fait perdre effectivement du temps.
USA côte Est et côte Ouest juillet 1998
Floride juillet 1999
New York avril 2013
Projet Parcs nationaux de l'Ouest en famille juillet 2016
New York 20 ans plus tard en famille, juillet 2018.
stanofpersia
Messages : 207
Inscription : 23 août 2011, 11:41
Sexe : H

Re: Wild West 2016

Message par stanofpersia » 03 sept. 2016, 08:13

Splendides photos avec une mention toute particulière pour celles des touristes agglutinés comme les mouches sur le miel. C'est vraiment très courageux et instructif de faire une telle photo car cela nous alerte vraiment sur le choix de la période de notre voyage et nous prépare à passer outre quand nous sommes sur place. :clap
On fantasme à penser que nous n'aurons Antelope Canyon ou Horseshoe Bend que pour nous. La frustration peut être grande sur place, sauf si on l'anticipe. Un peu comme quand on va à un concert en festival et que deux personnes hurlent en buvant des bières car ils connaissent pas le groupe mais trouvent cool d'être dans la foule :zorro: + :-cow2

Et que dire de votre conversation avec des américains curieux et ouverts... C'est le moment le plus évocateur du carnet à ce jour, celui où on aimerait tellement vivre cela dans un parc aussi magique.
Carnet 10 jours LA - San Fran 2009 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic10462.html
Carnet 10 Jours Ouest Américain 2011 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic3885.html
Carnet 6 jours LA - Death Valley 2014 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic8970.html
Profil flickr : http://www.flickr.com/stanofpersia
Profil Facebook : http://www.facebook.com/stanofpersia
Avatar de l’utilisateur
marionnette
Rédactrice
Messages : 564
Inscription : 07 nov. 2015, 22:21
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Localisation : Nantes

Re: Wild West 2016

Message par marionnette » 03 sept. 2016, 15:45

ThomY a écrit :Excellent ce carnet que je viens tout juste de découvrir. Je ne l'ai lu qu'en diagonale mais ça me rappelle de beaux souvenirs :love:

Hotel The View, Bryce Canyon, Lower Antelope Canyon, Zabriskie Point :love:

Vu que je viens de finir mon planning, je devrais trouver le temps dans la semaine de me plonger tranquillement dans ce beau carnet... qui plus est de voisin :wink: (j'habite Vincennes aussi).
Merci pour ces compliments, cher voisin :) Et bienvenue dans le carnet ! :wink:
Merci également à vous, Véro, Kiki et Stan !
stanofpersia a écrit :des touristes agglutinés comme les mouches sur le miel
Très bonne image, c'est exactement l'impression que ça m'a fait à chaque fois !!
stanofpersia a écrit :On fantasme à penser que nous n'aurons Antelope Canyon ou Horseshoe Bend que pour nous. La frustration peut être grande sur place, sauf si on l'anticipe.
Exactement, on fantasme beaucoup son voyage avant de partir et on peut parfois être déçu une fois sur place à cause de cela. Je l'avoue bien volontiers, ce tourisme de masse est l'élément qui m'a le plus perturbée et dérangée pendant le séjour. Et pourtant c'est très contradictoire : si nous on est là, pourquoi les autres n'auraient-ils pas le droit d'y être également ? Je pense que le plus agaçant, en fin de compte, c'est de se rendre compte à quel point beaucoup de gens peuvent être aussi sans-gêne, bruyants, irrespectueux et idiots (je pense particulièrement à la jeune-fille-au-selfie-au-dessus-de-la-cascade, qui m'a beaucoup choquée) dans des lieux aussi beaux et majestueux qui se porteraient peut-être bien mieux sans eux. Bref, je referme ma parenthèse de voyageuse aigrie :blush :D
Dernière modification par marionnette le 03 sept. 2016, 16:03, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
marionnette
Rédactrice
Messages : 564
Inscription : 07 nov. 2015, 22:21
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Localisation : Nantes

Re: Wild West 2016

Message par marionnette » 03 sept. 2016, 16:02

Et maintenant, la suite du carnet avec notre première (demi-)journée à San Francisco, alias Fog City ! -;-
Au programme notamment, la fameuse Lombard Street, un premier tour dans la ville et la visite d'Alcatraz.

Dimanche 3 juillet 2016 - DAY #17

On petit déjeune encore de nos provisions, dans la chambre, car déjà ça fait des économies, et en plus quand on est pressés comme ce matin, ça aide. En effet, nous comptons partir d'ici le plus tôt possible car d'après nos amis américains avec qui nous avons discuté la veille, on risque de tomber dans les embouteillages, rapport au week-end du 4 juillet, tout ça.

A 8h30 tapantes on est dans la voiture, prêts à partir, après avoir remballé les affaires bien sûr et fait un check out un peu douteux a l'hôtel ("Your receipt is going to be a little funky but you're good to go, you're all set, we know you paid everything", euh, ok, j'espère qu'on n'aura pas de mauvaise surprise en rentrant en France et en vérifiant nos comptes :blink ).

Après un faux départ du GPS ("c'est par là allez-y, ah non en fait c'était dans l'autre sens oops"), on est sur la route, on ne s'arrête que deux fois pour prendre de l'essence et un coca, puis pour changer de conducteur.

On arrive enfin en vue de Fog City, après avoir passé un péage où un Chinois mal embouché ne nous décrochera pas un seul mot ni un seul regard. Le ciel est pour l'instant assez dégagé ! On arrive dans le centre, on trouve à se garer dans un parking que j'avais repéré, près de Market St pour pouvoir aller chercher nos MUNI passeports (pour les transports) au Visitor Center, dans le but, ensuite, de poser la voiture à l'hôtel et de ne plus l'en déloger jusqu'à mercredi, si possible !

On file à l'hôtel, il est 14h, on espère que notre chambre sera prête. Pas de souci, à la réception le gars nous donne la clé de la chambre donc on s'y rend et... Ah bah non, en fait ils n'avaient pas fini de la nettoyer, donc on poireaute comme des c*ns devant en attendant qu'ils terminent.
Quand on prend possession de la chambre, on prend le temps de poser nos affaires et de regarder où aller manger ; notre choix se porte sur une adresse routard, le Roam Artisans Burgers, pas mal du tout car les ingrédients sont bons, mais c'est quand même assez cher.

Image

Image

En tous cas la description du Routard colle tout à fait, il y a effectivement du baseball à la TV ! Je prends un milkshake coco à emporter, et on se dirige maintenant vers Lombard St pour aller voir la fameuse rue à lacets.
En chemin on se fait dépasser par des dizaines de cyclistes, c'est un groupe qui fait 1500 miles pour relier Los Angeles depuis Seattle ! Ça grimpe sec, heureusement pour eux il ne fait pas trop chaud, c'est San Francisco quand même :D

Image

Image
D'un côté le fog…

Image
… De l'autre, le ciel bleu ! Vive San Francisco ! :great

A Lombard, c'est encore une fois le tourisme de masse à son paroxysme (désolée, j'ai l'impression d'être lourde avec ça, mais ça m'a vraiment choquée). Les piétons marchent n'importe où et se prennent en photo devant les hortensias, c'est franchement ridicule, ils pourraient être devant les hortensias du jardin de mes parents que la photo rendrait pareil. Les voitures passent à deux à l'heure dans les lacets, des types de la ville font la circulation... Bref, c'est tout un cirque et on ne s'y attarde pas.

Image

Image

Image
Au début j'ai cru que c'était la fameuse maison bleue de Maxime Leforestier, mais non ! Cela dit, il doit bien y en avoir mille des maisons bleues dans cette ville !

On continue notre chemin vers Chestnut St pour aller voir la SF School of Art, car j'ai lu que le bâtiment était sympa et qu'il y avait une terrasse panoramique pratique pour voir tout SF, ce qui s'avère bien être le cas. Quelques croûtes sont affichées aux murs. On fait un petit tour dehors aussi.

Image

Image

Image

Image
La cour intérieure, d'inspiration méditerranéenne, est charmante

Image
C'est à peu près le seul moment du séjour (à SF) où on aura du ciel bleu !

Image

Image

On repart ensuite en direction de la Coït Tower, tout en haut de sa colline ! La montée est rude !

Image

Malheureusement l'heure tourne et on se dit qu'on n'aura pas le temps de monter en haut de la tour et d'en profiter sereinement vu qu'on doit se rendre au Pier 33 à 18h pour la visite d'Alcatraz. Tant pis, on verra si on le fait plus tard.
On redescend par les petits escaliers qui mènent à l'embarcadero, un petit chemin très bucolique. On croise un jardinier et on échange quelques mots, il nous invite à aller voir dans les jardins, il dit qu'il travaille dur pour en faire de beaux espaces et que personne n'ose y passer alors que ce sont des jardins publics. L'endroit est très paisible et verdoyant, c'est agréable.

Image

Sans faire exprès, Max a aujourd'hui mis son tee-shirt Harvard et moi mon sweat-shirt Yale, ce qui nous vaut quelques réflexions :) Eh oui, on est de vrais Eastcoasters !! :D

Une fois en bas, on file au pier 33 et on achète une bouteille d'eau à 5$ :evil: car on n'a pas pensé à prendre notre gourde et on meurt de soif. Or dans le coin, c'est hors de prix... On fait ensuite la queue pour monter sur le bateau qui doit nous emmener "on the Rock", comme ils disent. Avant d'embarquer, on nous fait passer devant une photo géante d'Alcatraz en nous proposant de nous prendre en photo devant (comme à l'Empire State Building à NYC, je crois). On décline poliment... Pas trop notre truc.

Le trajet en bateau dure à peine 20min, ça passe très vite car on s'endort à moitié ! De toute façon, il doit faire assez froid dehors car le brouillard enveloppe toute la baie donc on reste à l'intérieur, tant pis !

On arrive, on monte peu à peu vers la prison tout en écoutant un guide nous faire une petite intro. Certaines personnes prennent le petit tram pour monter 20 mètres, ridicule ! :roll:
On nous fait ensuite entrer, passer par la salle des douches (les prisonniers passaient aussi par là quand ils arrivaient) puis on nous fournit un audio guide très bien fait par ailleurs. Je le prends en anglais pour avoir les voix originales des narrateurs (anciens détenus et gardiens) et aussi pour continuer à pratiquer mon anglais :)
La visite dure environ 1h mais on peut aller à son rythme, mettre pause quand on veut, il y a, en plus de l'audio guide, des panneaux à lire, c'est très complet. A un moment on peut sortir pour avoir une vue sur la baie de SF mais nom de diou ce qu'il fait froid !

Image

Image
Inmate Max !

Image

Image
La meilleure blague du séjour, ce "cellfie" :D

Image
Yep, c'est dans le brouillard. Bon il fait froid, on y retourne ?

Image

A la fin de la visite, on peut accéder à l'hôpital, qui est exceptionnellement ouvert parce qu'on a choisi de faire le "night tour", qui propose des activités en plus. En outre, l'atmosphère sur le rocher de nuit est assez particulière, c'est creepy comme ils disent !! On passe devant un panneau explicatif sur le nombre de prisonniers aux US et dans le monde, et on remarque que le drapeau français qu'ils ont mis est à l'envers, ça nous fait marrer et on le signale au mec qui récupère les audio guides dans la salle d'après.

Image

Il demande à ce qu'on lui montre, on blague ensemble là-dessus, c'est rigolo. Il nous signale ensuite qu'il va y avoir une petite démo sur les portes des cellules de la prison alors on suit son conseil et on s'y rend.
C'est une park ranger qui explique tout le système d'ouverture et de fermeture des portes, un mécanisme assez impressionnant à base de leviers qui ont l'air hyper lourds et difficiles à manœuvrer. Pas mal du tout !

On repart ensuite vers le deck pour reprendre le bateau, en chemin on voit une mouette marcher en crabe sur une balustrade et ça nous fait bien rire. Oui, il en faut peu pour nous faire rire, comme vous l'aurez remarqué :D
Le trajet passe à nouveau très vite, on reste très peu dehors même si l'horizon de SF tout illuminé est joli : il fait tellement froid, on se croirait en plein hiver !!!

Image
En plus, pas moyen de prendre une photo digne de ce nom ! :?

Une fois de retour sur la terre ferme, on galère à trouver le bus qui va nous ramener vers l'hôtel. On finit par trouver mais on doit finir le chemin à pied car l'arrêt n'est pas à côté. En rentrant, on est tellement crevés que pour la première fois du séjour, on ne prend même pas la peine de manger, on file direct au lit.
luke06
Rédacteur
Messages : 4747
Inscription : 18 janv. 2011, 21:25
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Non

Re: Wild West 2016

Message par luke06 » 03 sept. 2016, 16:16

Il y a toujours quelque chose à découvrir en lisant les carnets , je ne savais pas pour cette école et sa terrasse. Entre ton carnet et celui de lOckl@n la prochaine visite de SF se ferra par les toits :D
l'ouest reste toujours un voyage inoubliable

Dans la section carnets d'ailleurs rubrique saloon retrouvé mes carnets sur la région québécoise , mon WK à Londres , mon séjour à Rome , mon séjour à Lisbonne et mon voyage en Andalousie

voyage est 2011 Chicago et le Wisconsin
7 jours à Washington 2013
De SF à LA par la PCH1 en 12 jours 2014
Septembre 2016 boucle depuis Denver visite Yellowstone
Boucle 20 jours au départ de LA septembre 2018
Avatar de l’utilisateur
marionnette
Rédactrice
Messages : 564
Inscription : 07 nov. 2015, 22:21
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Localisation : Nantes

Re: Wild West 2016

Message par marionnette » 04 sept. 2016, 20:38

Au programme du jour : une journée de visites à San Francisco : Golden Gate Park, quartiers Haight-Ashbury et Mission puis feux d'artifices...

Lundi 4 juillet 2016 - DAY #18

Happy 4th of July!! Today is Independence Day! Ce matin, le réveil n'a pas sonné... Ou nous ne l'avons pas entendu... Ou plutôt, Max l'a entendu (moi aussi apparemment mais aucun souvenir !) et au lieu de snoozer, il l'a éteint ! Résultat, on a "overslept" comme disent les anglophones, et vers 9h, oops, il est déjà tard !

Du coup, on se prépare et on mange ce qu'il nous reste de provisions "breakfast" dans la chambre d'hôtel, tant pis pour le vrai petit dèj qu'on voulait se faire, on remet ça à demain.

On va prendre le bus, on essaye de démêler le bazar : pas facile car non seulement leur plan des transports est, il faut bien le dire, assez mal fichu de base, mais en plus au Visitor Center on nous a apparemment fourni un plan erroné !! En effet, il indique que le bus qu'on veut prendre passe sur telle rue mais en réalité, pas du tout, bref... Le plan n'indique pas non plus les arrêts, ce qui, vous en conviendrez, est très pratique pour savoir où le prendre. Et pour couronner le tout, les lignes sont toutes de la même couleur ou presque, donc tout ça réuni, fait qu'il n'est pas évident de se repérer.

On finit par monter dans un bus qui nous amène tout près d'une entrée du Golden Gate Park, notre première étape de la journée. On s'y promène un peu, il y a pas mal de monde, forcément c'est un jour férié ici... Et pas n'importe lequel : leur fête nationale, c'est du sérieux. Tout le monde y va d'ailleurs de son accoutrement patriotique : drapeau, short, pantalon, casquette, chapeau aux couleurs de l'Amérique, et j'en passe. C'est assez rigolo de voir à quel point ils sont à fond là-dessus. On voit quand même assez peu de Français sortir avec des tenues bleu blanc rouge pour le 14 juillet. Pour un match de foot, à la limite. Bon, en fait on est tous aussi chauvins ! (note : j'ai donc écrit ce paragraphe sur place, le soir du 4 juillet. En rentrant chez nous une semaine plus tard, c'était la finale de l'Euro et il y avait des drapeaux tricolores absolument paaaaartout ! J'ai bien rigolé, mon analyse était donc la bonne :D)

Image
Une zone pour apprendre à faire du vélo !

Image

Image

On s'arrête près d'un mec qui joue du piano à côté d'une fontaine, lorsqu'il fait une pause un gamin d'une dizaine d'années demande s'il peut jouer un morceau, le type accepte, et le gamin joue très bien, presque mieux que le type ! Son père filme tout avec son iPhone, on imagine que la vidéo va finir sur YouTube dans 5min avec pour titre "kid plays piano beautifully in GG Park on 4th of July"...

On se dirige maintenant vers le Japanese Tea Garden, l'endroit du parc que le routard a préféré, mais on voit des gens faire la queue devant l'entrée : ah, mais c'est payant en fait ?! Oui, 7$ d'après le guide, 8 en réalité, le tarif a augmenté. Du coup, radins qu'on est, vous le savez maintenant, on décide de finalement pas le faire, tant pis, ça nous paraît un peu cher payé (mais on a peut être –et même sans doute- tort).

On retourne alors sur nos pas pour aller se balader dans le quartier de Haight Ashbury.

Image

Image

Image

Image

On fait une pause déjeuner au "Haight" (Squable & quelque chose d'après le guide), un resto qui propose des crêpes (j'ai pas osé goûter, j'ai du sang breton dans les veines, faut pas déconner), des omelettes, plein de trucs. Le serveur nous demande si on veut un petit dèj, alors qu'il est près de 14h, c'est marrant. On mange dans l'agréable patio qui est tout au fond du resto, malheureusement le temps n'est pas trop à la fête aujourd'hui (le fog est bien présent) et il y fait un peu frisquet. Petit aparté, c'est marrant ici à SF dans les restos c'est un peu toujours pareil : on commande au bar ce qu'on veut manger, on te donne un numéro de table sur un piquet, tu vas t'asseoir où tu veux et un serveur t'apporte tes plats. Du coup, on ne sait pas trop si on doit laisser un tip ou non.

Image

Image

Après déjeuner, on continue notre balade dans le quartier tout en se dirigeant tranquillement vers Alamo Square. C'est, comme je l'avais lu sur le forum, effectivement en travaux. Il y a bien une zone dégagée où l'on peut aller pour voir et photographier les fameuses 7 painted ladies mais du coup, ça ne nous a pas plus emballés que ça.

Image

Image
J'ai été mauvaise langue, en fait on avait aussi un peu de ciel bleu là :?

Image

Toujours à pied, parce qu'on est des warriors et que ça fait du bien d'utiliser uniquement ses pieds au lieu d'être en voiture en permanence comme ces derniers temps, on file en direction du quartier de Mission. Mais comme on est quand même pas tant des warriors que ça, on s'arrête à nouveau, cette fois pour boire un café/iced chai tea au Duboce Park Café. La serveuse est gentille, elle nous demande si on est venus exprès ici pour le 4 juillet. Euh, non ☺

Image

On passe voir la maison bleue de Maxime Le Forestier, déjà parce que mon papa m'avait demandé une photo, mais en plus parce qu'on est tout près, donc ce serait dommage ! Quand Max me prend en photo devant, des Américains passent et nous regardent d'un air de dire "mais pourquoi ils font une photo ici ?". Ça ne doit pas être si connu que ça ici, cette histoire de maison bleue !

Image

Image

On passe ensuite par le Mission Dolores Park, où des dizaines et des dizaines de gens sont déjà assemblés, sans doute pour les festivités de ce soir, ou juste pour se retrouver entre amis/famille. À nouveau, je vois beaucoup de gens aux couleurs des États-Unis. Puis on continue à marcher jusqu'au quartier de Mission, donc, où nous faisons la balade fresques murales proposée par le routard, mais pas en entier. Pas mal, pour ce qu'on en a fait. En se promenant, on voit pas mal de pancartes en faveur de Bernie Sanders.

Image

Image

Image
Partisans de Bernie !

Image

Image

Fresques murales du quartier Mission :
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

L'heure tourne, on commence à se demander d'où on va aller admirer les feux d'artifice ce soir. On remarque qu'on n'est pas très loin d'une colline, Bernal Heights. On se prend donc des sandwiches et des chips dans un deli en prévision d'un pique-nique là-haut. Puis on s'accorde une autre pause, pour boire une bière cette fois (ça donne soif de marcher !) dans un petit bar qui ne paye pas de mine mais qui est très sympa, The Phone Booth, sur la 25e rue.
Le serveur parle français car il a vécu un an à Paris ! À côté, des gens jouent au billard, l'ambiance est très locale et américaine, c'est sympa. Avant de partir, on demande au serveur et à ses acolytes si on a une chance de voir quelque chose du feu d'artifice depuis la colline. Mmh, il y a beaucoup de brouillard, donc pas sûr, répond-il. Mais dans le quartier, à Harrison St, ils tirent des feux d'artifices "illégaux" qui sont très sympas à voir, paraît-il. Y a la police et tout, mais c'est marrant. Ah, ok. Bon on verra.

On se met en route vers Bernal Heights, ça grimpe pas mal mais c'est faisable ! En haut, il y a déjà un peu de monde, mais pas trop. Les gens sont bien équipés avec des couvertures, des sièges pliants etc. Nous, on a juste nos coupe-vent, mais on est déjà bien contents de les avoir vu le vent glacial qui souffle là-haut. On voit des filles passer en débardeur et mini-short, n'importe quoi ! :roll:

Image
La grimpette vers Bernal Heights

Image

On se trouve un petit spot et on mange nos sandwiches tranquillement. La foule commence à affluer et au fur et à mesure que la nuit tombe, des feux d'artifice éclatent de partout ! Il y a en a dans tous les coins de la ville, on n'en revient pas, on ne pensait pas qu'il y en aurait autant. Du coup, le spectacle est partout à la fois ! Certains en tirent même un depuis la colline où on est, juste derrière nous en fait, ça nous surprend !

Image
Ça ne rend absolument rien en photo

On ne verra rien du feu officiel car il y a beaucoup trop de brouillard, mais on ne regrette pas d'être venus quand même car la vue depuis Bernal Heights est splendide, il y a sûrement moins de monde qu'à Twin Peaks, et on a été au spectacle une bonne partie de la soirée, entre les Américains qui nous entouraient et les feux tirés de partout dans la ville, qu'on surplombait !

On repart pas trop tard quand même car on commence à fatiguer. La descente de la colline par un petit chemin (différent de celui pris à l'aller) s'avère un peu laborieuse, surtout de nuit, on ne voit rien ! Mais on finit par retrouver notre chemin et on a même la chance d'avoir des bus presque tout de suite pour rentrer à l'hôtel. On commence enfin à comprendre le système ! Parfois les numéros des bus ne sont pas inscrits sur les arrêts mais sur les poteaux, faut le savoir... Notre trajet du retour est ponctué de feux d'artifice qui continuent à éclater un peu partout, et des sirènes de pompiers qui doivent avoir beaucoup de boulot ce soir.

Allez pour le fun, un petit patchwork de patriotisme à la sauce américaine : :flag
Image
Répondre

Revenir à « Carnets de voyage aux USA »