Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Le feedback de votre road trip aux États-Unis ! Alors, c'était comment ?
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage. Partagez vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

Pensez à vos lecteurs ! Commencez par votre itinéraire !
ErWiNeo
Messages : 56
Inscription : 23 juil. 2013, 09:51
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : Nikon D7000+18-105mm+50mm / Sony HX9V
Localisation : France

Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par ErWiNeo » 08 déc. 2013, 12:20

Hello Sunset ! :bye

Voici ce que j'avais commencé à écrire avant que le site ne soit victime de l'effroyable crash. C'était pile une semaine après notre retour en France.
Ayant maintenant moins de temps pour la rédaction du carnet, ma chère et tendre (Fanta) prendra la suite ! :wink:
Image
" Oh_my_God…! ". Cette locution qui ponctue nombre de phrases chez nos amis anglophones, a pris tout son sens depuis notre séjour dans ce qui nous a semblé être un jardin d’Eden terrestre.

Cette escapade dans l'Ouest Américain nous a marqués en profondeur, que ce soit grâce à tous ses trésors naturels et confectionnés, ou à ses habitants. Mais trêve de mélancolie, ce carnet de voyage va nous permettre de replonger au cœur de cette expérience hors du commun, et de vous faire partager notre vécu rempli de souvenirs aussi intenses que magiques.
Cette magnifique aventure, nous l’avons comme pour beaucoup rêvée, évoquée, puis préparée et peaufinée durant de longs mois. Nous profitons de cette occasion, Fanta et moi-même, pour remercier encore une fois la communauté des Sunsetteurs, qui a su nous aiguiller dans le choix de lieux, d'activités, de randonnées, de parcours privilégiés. :dr
Tout ceci, alors même que la quasi-totalité du trip était déjà bouclée et que nous pensions détenir le "parfait" itinéraire avant de nous inscrire tardivement ici. :roll:

Au final, une immersion totale de 20 jours dans l’Ouest Américain, avec en réjouissances :
- 4850 km de parcours
- 270 km/jour en moyenne, avec une distance minimum de 135 km (84 miles) et un max de 600km (370 miles, environ 6h sur la route quand même!)
- 15 escales
- 4 Etats traversés
- Des litres d’eau engloutis
- De -2°C à 38°C en température
- 8000 photos et 14h de vidéo à la clé

Please fasten your seatbelts…Here we go ! :flag

Jour 1: 18 septembre 2013, heure : 2h45

La nuit du 17 au 18 septembre fut brève, comme toute bonne veille de voyage, et encore plus lorsque le 1er vol est aux aurores ! Not a problem at all, ce lever à l’aube représente le début d’un marathon de 19h, où l’on est sûrs de remporter THE récompense à son bout : parcourir l’Ouest Américain ! :happy
Des Lyonnais surexcités, les valises bouclées, les dernières vérifs effectuées, tout est OK et nous quittons sans traîner notre petit nid pour nous envoler vers une aventure de dingue.
Il fait plutôt frais dehors à cette heure-ci, mais qu’à cela ne tienne, l’adrénaline mêlée au pas de course nous réchaufferont sans mal.
Le 1er vol nous amène à " Mainhattan ". Non, il n’y a pas de coquille dans ce que j’écris, il s’agit là de la ville de Francfort, qui tient ce joli surnom par la quantité de gratte-ciel qu’elle possède (Main, pour la rivière qui la traverse; Manhattan, pour le célèbre quartier de New York).
La météo n’est pas terrible à l’atterrissage comme au décollage suivant, heureusement que nous ne faisons qu’escale au pays de la charcutaille !
Image
Aéroport de Francfort, A380 en préparation
À la suite de 2h d’attente, nous embarquons dans le mastodonte technologique d’Airbus, le formidable A380. Vol inaugural pour nous dans le ventre de cette bête à 2 estomacs ponts. Autant dire que nous étions presque comme à la maison, à l'exception du nombre de personnes autour, du service à notre disposition et des 310 000 litres de kérosène sous nos pieds.
La compagnie d’exploitation était Lufthansa, baptême également avec eux, qui s’est avéré très plaisant. Les hôtesses sont souriantes, aux petits soins du début à la fin, les repas très corrects, et l’éventail des divertissements au top.
Les 11h25 de cocooning dans cet avion sont passées plus ou moins rapidement. Le " moins ", car la hâte de fouler le sol américain et la fatigue latente se sont bien manifestées (j’ai personnellement beaucoup de mal à trouver le sommeil dans ces oiseaux de fer).
Après un " Oblivion " et un " Gatsby " plutôt moyens, puis un " Hangout 3 " lourd à souhait, Fanta réussit à piquer du nez un moment tandis que je somnolais en me remettant gentiment des déceptions cinématographiques visionnées quelques instants plus tôt.
Les minutes s’écoulent, les heures s’additionnent, pour enfin laisser place à la vue que nous attendions avec ferveur: The Bay en miniature, recouverte d’un soleil radieux !!
Image
Image
Foster City, avant l’atterrissage
Nous réalisons de plus en plus que le projet lancé depuis plusieurs mois va enfin se concrétiser, et l’exaltation s’empare de nous avant de se retrouver légèrement contenue une fois posés sur le tarmac : place au mal-aimé passage à la douane !
Celui-ci ne nous a pas épargnés : 1h20 d’(interminable)attente avant de se retrouver face à notre premier interlocuteur américain.
La petite liste de questions routinières nous est évidemment proposée. Le douanier, loin d’être roux mais un peu sot, nous cuisine durant quelques minutes, et après un langage de sourd sur mes origines (Camerounais du côté de mon père, pendant que lui me pensait Maghrébin), nous valide l'entrée vers un monde merveilleux jamais encore exploré de nous 2. Nous le gratifions tout de même de grands sourires et de remerciements, sait-on jamais, ce serait fâcheux qu’il revienne sur sa décision n’est-ce pas...!
Image
Avant le supplice des douanes…
Les bagages auront bien suivi de Lyon jusqu’à SF, c’est donc comblés que nous nous dirigeons vers la sortie de l’aéroport, afin d’attraper la navette qui nous offrira notre entrée en matière dans la fabuleuse Cité.
Nous cherchons le représentant qui devait se trouver non-loin de là, montons à l’étage, redescendons pour mieux remonter ensuite, et tombons sur le van estampillé " Go Lorries " qui nous était destiné ! And here we go for the English training : “Hi – Hi – We would like to go to the Hotel Galleria, is it the good bus? – Yes, get in!”

SAN FRANCISCO

Nous avions décidé d’ouvrir les festivités sur la ville fantastique de San Francisco, que je pourrai renommer en
" Frantastico " tellement celle-ci nous a émerveillés. SF a tout pour plaire : un cadre aussi somptueux que diversifié, une architecture atypique qui oscille entre style victorien et moderne, un riche patrimoine culturel, le tout sous un climat méditerranéen délectable.
Le chemin jusqu’à l’hôtel aurait pu s’interpréter en match de tennis : nos 2 têtes alternaient simultanément à droite et à gauche, nos regards curieux de tout ce qui pouvait se présenter dans le paysage. Nous n’étions pas les seuls dans cette fourgonnette, ce qui nous a permis d’écouter le doux son de la langue anglaise que nous apprécions particulièrement. Nous ne sommes malheureusement pas bilingues, mais essayons depuis quelques années maintenant de regarder les films et séries en VOSTFR. Cela a quand même dû habituer notre oreille car la compréhension se fait plutôt naturellement, là où le " parlé " reste de son côté assez délicat ! Mais bref, ceci était une petite parenthèse histoire d’en apprendre un peu plus sur nous.
J’en reviens donc à ce trajet, qui pour le coup ne nous a pas paru long du tout (bien qu’il ait quand même duré 45 minutes), merci au décor qui occupa toute notre attention !
Trois quarts d’heure après, nous voici donc devant notre premier point de chute. Le Galleria Park Hotel est charmant, dans un style très moderne et assez " classy ", il offre tous les services que l’on peut souhaiter avoir. Nous ferons sa critique dans la section dédiée de Sunset.
Nous effectuons le check-in rapidement, avec un personnel très chaleureux et souriant. Le contact avec les Américains se fait vraiment facilement, on prend vite goût à échanger avec eux. L’ascenseur s’ouvre à l’étage de notre chambre, que nous découvrons avec beaucoup de bonheur car dans la continuité de ce que nous avons pu voir depuis le hall d’accueil. Le temps de se rafraîchir un peu, de déposer notre barda qui s’étoffera tout le long du voyage, et nous voilà repartis pour réellement arpenter les rues de " Frantastico " !
Direction Chinatown pour la première visite, doucement mais sûrement nous sentons le dénivelé mythique qui fait également partie de la renommée de cette ville. Malgré l’heure et le jour, je trouve que l’on croise pas mal de monde jusqu’à la porte du Dragon, un phénomène dû à l’America’s Cup ou peut-être juste une affluence normale, je ne saurai dire.
Quelques déambulations plus tard, nous entrons donc par la grande porte sous le regard protecteur de dragons et autres lions.
Image
C’est très coloré dans ce quartier, on y fleure des odeurs d’épices qui nous plongent totalement dans l’ambiance asiatique.
Image
Image
On trouve toute sorte de boutiques là-bas : cela va de la vente de babioles, d’antiquités, aux restaurants proposant diverses spécialités culinaires, et même de " Fortune cookies " fabriqués par la seule usine de SF dans une ruelle qui ne paye pas de mine (la plus petite de SF d'ailleurs, le soleil n’y pénètre jamais) et où une bonne odeur de gâteaux qui cuisent nous mène droit au bon endroit! Nous en avons évidemment goûtés puis achetés car vraiment délicieux, et un peu aussi parce que nous étions curieux de savoir à quoi ressemblerait la suite de notre voyage (dans l’ensemble, presque que du positif, mais nous n'en avons eu aucun prévoyant le Shutdown bizarrement…).
Pour la petite histoire, c'est ici que nous dépenserons nos premiers dollars ! ::money
Image
La fabrique de Fortune Cookies
Image
La démo des héritiers de cette fabrique en vidéo (l’entreprise est familiale depuis des générations) et nos achats sous le bras, nous repartons en espérant que ces biscuits feront notre bonne fortune. Le tour dans Chinatown nous aura plu dans sa globalité, même si le fait de voir les " séniors " cracher par terre dénote sur la beauté des bâtiments et des décorations.
En route désormais vers le Financial District, qui fourmille encore plus de passants. Nous faisons le tour de la profilée " Transamerica Pyramid ", et de la rayonnante " Columbus Tower " qui nous a donné son feu vert pour la photographier.
Image
Transamerica Pyramid à gauche, et Columbus Tower à droite
Nous zigzaguons entre une multitude de costards, de tailleurs et de jeunes gens, jusqu’à l’une des artères de San Francisco : Market Street.
Nous l’empruntons pendant un petit moment et décidons, avec la fatigue qui commence à se faire sentir, de nous arrêter à la franchise plébiscitée par bon nombre de Sunsetteurs : LE SUPEEEEEER DUPER Burgers !!!!
Nous trépignons d’impatience de goûter aux burgers américains, les vrais, ceux qui vous disent en même temps qu’être savourés " You got it dude, THAT’s the real taste of burgers ! ". :eat
Nous commandons un petit format de sandwich, car la faim est quant à elle presque déjà partie faire dodo. Le mini burger et les " frites françaises " américaines font donc office de prélude, dans le plongeon des saveurs made in USA que nous " tasterons " tout le long de notre séjour.
Première bouchée. Mastication lente, attentive à tout parfum gustatif dégagé par le met. Résultat assez réjouissant. Deuxième bouchée, mastication plus dynamique, captation de l’ensemble des ingrédients de ce mix simple en apparence mais atomique en bouche.
Verdict : " You were right burger, you’re so fucking tasty " !!
Bon, je romance légèrement la chose, pouvant la résumer par un simple : " Ça déchire, on s’est pété le bide ". Mais cela n’aurait pas autant reflété l’atmosphère qui régnait autour de la table à ce moment-là, on ne rigole pas avec les burgers 1er du nom.
Image
Image
Super Duper Burgers
Cet instant orgasmique Cette dégustation terminée, nous avons fait chemin inverse pour rejoindre notre chambre douillette, prendre une douche salutaire après autant d’heures de vol et de marche, puis recharger nos batteries ainsi que celles de nos appareils ayant déjà bien fonctionné !
Cette nuit sera magique sous le ciel de San Francisco, et plus longue que nous le pensions malgré le jetlag, avec un réveil proche de l’alarme programmée !
C’est le pied. Nous sommes bien...pour 3 semaines avec les Américains ! :flag

Demain, nous arpentons les rues de SF et visitons The Rock !!

(Un résumé vidéo de cette journée est dispo iCi)
Dernière modification par ErWiNeo le 14 févr. 2014, 14:05, modifié 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
CRIPER
Messages : 1316
Inscription : 21 oct. 2012, 13:33
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : Panasonic GX80 // Gopro Hero 7 BE // MAVIC PRO
Localisation : Lambesc (13)

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par CRIPER » 08 déc. 2013, 12:31

Merci pour ce re-beau début de carnet :wink:

:dr

Avatar de l’utilisateur
jojo4478
Community Manager, Rédactrice
Messages : 3101
Inscription : 13 nov. 2012, 20:29
Sexe : F
Vous êtes : Un groupe d'amis
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : Canon 1100D, Canon 18-55 OS, Sony Bloggie Sport (vidéo)
Localisation : Nantes

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par jojo4478 » 08 déc. 2013, 12:41

J'adore!!!! Quel style!!! Tu retranscris bien les premières impressions lorsqu'on foule le sol américain pour la première fois!!! Vivement la suite!!!! :happy
Carnet de voyage 2010 : J’ai croqué la Big Apple à pleines dents...
Carnet de voyage 2012 :L'Amérique, entre nature et civilisation...
Carnet de voyage 2014 : Des pierres jaunes aux roches rouges.
Carnet de voyage 2015 : 30 years old in Wonderland.../Immersion de 2 Anges à La-la Land!!!
Carnet de voyage 2016: Sunshine State et belles du Sud
Carnet de voyage 2017: USA 2.0 17: Florilèges
Carnet de voyage 2018: Trêve hivernale en Californie du Sud.

Avatar de l’utilisateur
Claire67
Messages : 321
Inscription : 03 sept. 2012, 15:07
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Non

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par Claire67 » 08 déc. 2013, 14:25

un nouveau carnet à suivre :great
Le blog de notre road trip
http://jotheam.canalblog.com/

Avatar de l’utilisateur
Lulu06
Messages : 898
Inscription : 11 juil. 2013, 18:56
Sexe : F
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Alpes Maritimes

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par Lulu06 » 08 déc. 2013, 16:08

You're back !!! Chouette chouette chouette ! Hâte de lire la suite

Fanta
Messages : 88
Inscription : 16 août 2013, 21:48
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par Fanta » 08 déc. 2013, 16:25

Ne vous réjouissez pas trop... c'est moi qui prends la suite des commandes :whistling: :whistling:
Et j'ai ... comment dire... pas le même style :P

Fanta
Messages : 88
Inscription : 16 août 2013, 21:48
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par Fanta » 08 déc. 2013, 17:12

Jour 2: 19 septembre 2013

5h30 - 8h45 : Direction Alcatraz

Premier réveil aux États-Unis !!!
Pas besoin de faire les valises, ce soir, nous dormons dans le même hôtel !
On a la pêche malgré le voyage dans les pattes ! (un bon dodo de presque 10h quand même! :sleep )
Je regarde le programme dans le road book ( …bien que finalement je le connaisse par cœur) et place les feuilles du jour dans mon sac.

Il est encore tôt, Erwineo en profite pour écrire un petit mot sur Sunset, dans notre topic live qui n'aura pas résisté au crash du site malheureusement.
Il est 7h50 quand nous quittons l’hôtel, tout est calme en sortant du hall, il fait un peu froid, mais il y a un grand soleil et pas un nuage !! Cool !

Nous nous dirigeons vers l’est de Sutter Street pour rejoindre Market Street, afin d'attraper le Tram F (Pass MUNI achetés la veille).

Nous attendons le Tram F au milieu des Américains, qui eux l'attendent certainement pour aller au boulot !
On respire, on profite, on est aux USA!!
Il arrive, ça y est c’est parti, en route pour le Pier 33.
Nous découvrons un peu l’est de SF puis longeons la baie.
Nous décidons de nous arrêter 3 ou 4 arrêts avant le nôtre, nous avons le temps, et voulons en profiter pour marcher dans SF le long de la jetée.
L’excitation nous fera prendre 15 vidéos, 100 photos à la minute, de tout et de rien : un trottoir, un palmier, un voilier sur l’eau…
On s’en fout, on est aux States et ici chaque chose a son intérêt à travers nos yeux!
Image
Image
Image
Nous marchons le long des différents quais, et commençons à se demander si nous ne sommes pas descendus un peu trop tôt du Tram.
On regarde la montre, il est 8h15, ça va encore mais l'on accélère histoire d'assurer quand même !
Arrivé au Pier 33, embarcadère pour Alcatraz, nous montrons nos billets imprimés sur le Net, et nous voici dans la queue.
Durant l’attente, une photo est prise avec un fond de l’île d’Alcatraz (ils savent y faire côté marketing!), puis nous patienterons quelques minutes de plus pour enfin prendre place sur le bateau.
Image
Il est maintenant 8h45, il fait beau, et il commence à faire meilleur. Nous quittons la baie pour rejoindre The Rock avec comme décor : sur la droite, le Bay Bridge; à gauche, SF qui s’éloigne; en face de nous : Alcatraz…que dire de plus ! C'est magnifique et cette petite croisière est apaisante.
Image
Image
Image

8h45 – 11h00 : Alcatraz

Image
La croisière dure environ 20 minutes, c’est assez calme sur le bateau, même s’il y a pas mal de touristes.
Je reste à filmer le Bay Bridge et l’arrivée sur l’ile, pendant que loulou passe de l’autre côté du bateau pour prendre des photos de SF et du Golden Gate.
Nous sommes les premiers touristes de la journée, nous débarquons, et un guide commence à raconter quelques anecdotes dans son micro pour rassembler les gens autour de lui, on ne comprend pas tout, mais l'essentiel est capté! :)
Image
Il explique un peu la géographie de l’ile, et les navettes retour que l’on peut prendre toutes les 30 minutes (pas mal d’affiches le long du parcours, rappellent les horaires).

Nous faisons une petite photo devant le panneau d’Alcatraz, puis nous commençons à monter en direction de la prison.
Petit détour par le musée (à l’emplacement des anciennes habitations des gens qui travaillaient sur l’ile) où des objets sont inventoriés, pleins de petites infos, …
Image
Image
Nous continuons notre ascension en passant par le château d’eau, la morgue...et enfin, l’entrée de la prison.
Image
Image
Direct dans le bain avec l’inscription : « You brake the rules, you go to prison, you brake the prison rules, you go to Alcatraz » affichée avant de rentrer dans la pièce où les audio guides nous sont donnés.
« French » OK, c’est parti, on monte les escaliers et nous voici dans la prison !
Les gens parlent, mais plus on s’approche du start tour point, et plus le silence se fait.
C’est parti pour l’histoire de ce lieu.
Image
L’histoire va être racontée par des gardes et des détenus de l’époque d’Alcatraz.
L’audio guide est assez bien fait, et nous mène ça et là devant une cellule, devant la cour, à l'intérieur de celle-ci, dans le bloc réservé aux plus coriaces, la bibliothèque, le quartier administratif , le bureau du directeur où nous pouvons sortir et apprécier la vue de SF.
Image
Image
Image
Image
La visite se termine avec le réfectoire, où c’était le moment le plus redouté des gardiens (couverts dans les mains des prisonniers + tous ensemble = au moindre dérapage : catastrophe !)
Nous passons bien sûr par la boutique en fin de visite, où j’achèterais un badge qui mentionne que je me suis évadée d’Alcatraz :wanted , un penny estampillé "Alcatraz", et une carte postale que je ferais tamponner avec la date du jour.
Nous redescendons en direction de l’embarcadère.
Nous attendons 20 minutes (loupé la navette précédente de peu…), avec des sortes de moucherons pour compagnie, qui nous suivrons tout le long du trajet accrochés à tout le monde !!



11h00 – 15h00 : Filbert steps, Coit Tower, Fisherman’s Wharf

Nous arrivons au Pier 33, et débarquons.
Un français qui voyage en groupe et qui nous a entendu parler nous accoste pour nous demander ce que nous allons visiter ici (lui repart bientôt).
Il nous donne plein de conseils, nous dit qu’on va en prendre plein les yeux, qu’on va kiffer grave, et que les Américains ne sont pas comme on dit « beaufs, antipathiques et racistes ».
Nous discutons un bon moment devant les photos affichées (celles que nous avons prises devant le fond « Alcatraz » avant d’embarquer).
Puis vers 12h, nous nous souhaitons une bonne continuation, lui rejoint son groupe, et nous poursuivons de notre côté vers les Filbert Steps à pied.
Nous passons par la Levi’s Plaza, et entamons la montée.
Image
Il y a beaucoup de marches, mais l’environnement est magnifique, on se demande comment les gens font pour monter leurs courses, déménager, etc... :blink
Autour de nous : des beaux jardins, des petites maisons, derrière nous : vue sur le Bay Bridge et l’océan, devant nous les innombrables marches en bois et la Coit Tower sur la droite.
Image
Image
Nous arrivons en haut, un peu essoufflés, et nous dirigeons vers la place/parking devant la Coit Tower.
Image
Sur la gauche, on aperçoit la Lombart Street, et le Golden Gate.
Image

Après une petite pause pour apprécier la jolie vue sur SF, nous repartons en direction du Mama’s à côté de Washington Square avec l'espoir de pouvoir y manger…
Nous descendons les rues très pentues de la ville et arrivons devant le restaurant.
Comme redouté, il y a du monde, et la serveuse qui place les personnes nous annoncent 45 minutes d’attente.
Nous n’avons pas tellement envie de perdre 45 minutes pour un restaurant non plus, tant pis, nous voilà repartis pour découvrir le Fisherman’s Wharf.

Arrivés au Pier 39, il y a vraiment beaucoup de monde. Nous nous baladons sur le ponton et regardons toutes les enseignes qui se succèdent.
Il est presque 14h, il commence à faire faim, et nous décidons donc d’aller tester le Bubba Gump !
Nous arrivons au niveau du carrousel, et prenons l’escalator sur la droite.
Image
Le restau se trouve au bout de l’allée en face du magasin de produits dérivés du film.
La personne à l'entrée nous annonce 10 minutes d’attente, cette fois-ci nous attendrons bien volontiers, elle prend notre nom de famille et nous appellera quand ça sera notre tour (j'ai adoré la prononciation de notre nom version Américaine :D ).

Pendant ce temps, nous prenons des photos sur le banc de Forrest : ses chaussures (les célèbres Nike Cortez) ont été installées pour y glisser nos pieds, sa valise et une boite de chocolats posées à côté de nous.
Ça nous aura bien occupés, et on se sera bien marrés à prendre différentes poses autour de ces accessoires mis à disposition (tantôt la tête à droite, puis à gauche, feintant de vouloir choisir un chocolat,...)
Image
Cet instant ludique passé, la fille de l'accueil nous appelle et nous rentrons dans le restaurant. Un serveur nous place, face à l’océan et à l’American’s Cup (qui fera une victime sous nos yeux : un bébé sea lion…).
Image
Le concept de ce restau est super fun : tout, absolument tout est axé autour du film : du nom des cocktails, des entrées, des plats, des desserts, la manière super originale d’appeler notre serveuse (une pancarte « Run Forrest Run » ou « Stop Forrest Stop » lorsqu'on a été servis), la déco, les T-shirt des serveurs…
ImageImage
Notre serveuse est très sympathique, et nous donne des conseils sur les différents plats.
Nous décidons de prendre un petit cocktail (Lieutenant Dan pour loulou, je ne me souviens plus du mien, mais de la glace pilée avec de la mangue qui me glacera la tête plusieurs fois de suite !!), et un plat à déguster à deux : Shrimp Heaven, un assortiment de crevettes et de sauces (crevettes frits coco… un délice !!).
Image
Image
Loulou a encore de la place et se prend un Mama’s Bread pudding : c’est un gâteau à la cannelle, très moelleux, avec de la crème anglaise et de la glace vanille (j’ai à peine goûté, mais j’ai trouvé ça trop sucré, loulou lui a adoré !!)
Image
Nous recevons notre addition et laissons notre premier pourboire.
Dans le doute, nous lui demandons comment ça marche car nous avons vu quelqu’un écrire le tips directement sur la note, mais au final ça ne s’applique que pour les paiements en CB. Quand tu les laisses en liquide, tu fais comme tu veux.


15h00 – 20h30 : Sea Lion, Cable car, Civic Center, Union Square

Nous voilà repartis sur le Pier 39, et allons au bout du ponton admirer l’océan et les Sea Lions.
Ils sont nombreux à se faire dorer la pilule, et à se chamailler.
Il y en a un en particulier qui fait sont show, sur le dos, à lever une patte, puis l’autre, à les mettre sur son ventre.
Nous prenons quelques photos des stars, et décidons de quitter le Fisherman’s Wharf afin de rejoindre Hyde Street pour grimper dans notre premier cable car.
Image
Sur la route, nous passons devant des enseignes comme McDo, Boudin, et des boutiques de souvenirs.
Arrivés à Hyde Street, il y a beaucoup d'attente pour prendre le cable car, mais nous restons faire la queue tout de même, ça nous fera une petite pause et on profitera de la vue.
Un gars joue du banjo et chante, animation sympa pour patienter ! Même si au bout d'un moment... il nous a cassé les oreilles à hurler chanter un peu fort...
Nous assistons au demi-tour du cable car, plusieurs fois, avant de pouvoir y monter à notre tour.
Nous avons attendu environ 1h, mais ça en valait la peine.
Image
J’ai adoré être accrochée d’une main au cable car, l’autre en train de filmer, les cheveux au vent, le soleil, le ciel bleu, traverser les quartiers de SF du nord au sud jusqu’à Market Street, c’était vraiment un moment excitant, j’étais comme une gamine dans son premier manège !
Je me suis même surprise à pousser des petits "Youhooou, Hiiaaaaaa, Yaaahooouu" -;- pendant le trajet.

En descendant au terminus, je repère une boutique Desigual, je profite de l’occasion pour acheter mon premier souvenir : un sac pour ma sœur qui adore cette marque !
Puis, nous nous orientons vers le Civic Center en bus.
Une fois là-bas, nous ne nous sentons pas vraiment à l’aise. Il y a pas mal de zonards, de SDF avec des chiens, et des gens qui parlent fort, le froc au milieu des jambes ! :uns
Nous pressons le pas jusqu’à l’hôtel de ville.
Image
Avec le soleil qui se couche, il commence à faire froid, nous ne trainons pas, quelques photos du joli dôme avec ses liserés dorés, nous traversons la place qui se trouve devant, et repartons vers Union Square pour remonter la rue de Market Street jusqu’au Lori’s Diner sur Sutter Street.

À Union Square, l’ambiance est déjà plus conviviale…
Il est 19h, nous voyons des gens sur leur "31" sortir des hôtels, sans doute pour aller diner.
Loulou s’arrête sur Union Square pour filmer le joueur de cornemuse, pendant que je vais dépenser quelques dollars chez Victoria's Secret…
Nous remontons la Powell Street jusqu’au Lori’s Diner.
Image
Notre premier diner Américain !! :dr
Nous pénétrons dans le lieu, celui qui nous place est très souriant, notre serveuse un peu moins. Le décor est super sympa, très rétro, on se croirait dans un film : les banquettes, le jukebox, le restaurant tout en long, et une voiture à l’ancienne à côté de notre table !
Image
La serveuse ne fait pas beaucoup d’effort pour se faire comprendre, et oubliera notre coleslaw (qui a un goût complètement différent de ceux commercialisés en France !!!).
Image
Loulou commande un burger/frites, et moi du pain grillé toasté avec un steak, oignon rouge, cheese, tout ça accompagné de frites également.
Image
C’était vraiment très bon, nous ne prendrons pas de dessert car ces assiettes nous auront bien remplis !!!
Nous payons et laissons un tips malgré la serveuse un peu absente, et après 10 minutes de marche, nous voici devant notre hôtel.

Douche et dodo (coma même), il devait être à peine 21h.
Demain nous récupérons la voiture et en avant pour l’aventure !!!


(Un résumé vidéo de cette journée est dispo iCi)

mamina64
Messages : 702
Inscription : 15 juil. 2012, 19:05
Sexe : F
Vous êtes : Un couple senior
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : Canon PowerShot G5X utilisé en automatique
Localisation : Béarn

Re: Fanta & Erwineo - Ouest Américain

Message par mamina64 » 08 déc. 2013, 17:42

Ravie de découvrir ce carnet (j'avais loupé la première version !)
C'est vrai, vous auriez pu semer des cailloux... on vous les aurait rendu ! comme nous vous avez vraiment aimé SF, c'est une ville fabuleuse !
Bon maintenant vous tournez dans l'autre sens que nous, donc rendez-vous à Bryce !!!
dites ?, du coup vous n'avez pas été trop embêtés par le shutdown ?

:bye
10 j à New-York en 2011 : http://lesvoyagesdemamina.blogspot.fr/
carnet de voyage Ouest USA 2013 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic7482.html
carnet de voyage Autour de Denver 2018 : viewtopic.php?t=12576-16#p193745

Répondre

Revenir à « Carnets de voyage aux USA »