Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Le feedback de votre aventure aux Etats-Unis ! Alors, c'était comment ?
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage. Partagez vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

Pensez à vos lecteurs ! Commencez par votre itinéraire !
Avatar du membre
marionnette
Rédactrice
Messages : 542
Enregistré le : 07 nov. 2015, 22:21
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Localisation : Nantes

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par marionnette » 11 juil. 2019, 15:00

A chaque fois que je poste une photo de nos plats au resto, je me demande si ça a un intérêt quelconque, mais en fait, je vois que ça fait des heureux :D :wink:

Mardi 07/08/2018

Aujourd'hui, on s'accorde ce qui s'apparente à une grasse mat' dans ce roadtrip : on se lève vers 7h, 7h30 ! :blink
On prend notre temps, on boit un thé / café mis à dispo dans le lobby, on rassemble nos affaires et on charge la voiture avant de filer à nouveau en direction du centre de Winthrop pour s'arrêter prendre un vrai petit dèj dans une boulangerie : la Rocking Horse Bakery.
Les vendeuses ne sont pas des plus aimables mais les pâtisseries, muffins, scones and co, sont plutôt bonnes. On les déguste avec un jus de pomme sur leur terrasse à l'arrière du bâtiment histoire de bien démarrer la journée.

Image

Après une rapide balade dans la rue principale de Winthrop pour voir les bâtiments de style far west, on remonte en voiture et on taille la route : c'est parti pour une grosse journée étape, au cours de laquelle nous allons changer d’État !

Image

Image

Image

La route est assez monotone, les grandes forêts de conifères laissent peu à peu place aux mornes plaines arides. En plus, on a lu avant de partir de Winthrop qu'il y avait bien eu de gros incendies dans le coin (vers Twisp) deux ou trois jours avant, d'où le voile de fumée la veille, encore bien présent aujourd'hui. On est en plein dedans alors qu'on roule, c'est très bizarre et pas spécialement agréable. :cry:

Image
Route un peu boring

Image
Les trains de marchandise qui semblent interminables !

On s'arrête quelques minutes en bord de route pour acheter des fruits locaux et bio, myrtilles, nectarines et prunes.

Puis premier vrai arrêt au Lake Chelan, où l'on trouve à se garer à l'ombre et gratuitement dans une rue non loin du lac, sur une bonne idée de Max, après quelques pérégrinations sur les parkings, tous payants, situés à proximité immédiate du lac. En fait, comme souvent, il suffit simplement d'aller voir un peu plus loin pour ne pas avoir à payer mais j'ai l'impression que les Américains préfèrent mettre la main à la poche pour être au plus près et ne pas avoir à marcher plus que nécessaire.

Je me rends compte en sortant de voiture que ma main gauche a doublé de volume ! Sûrement une piqûre de guêpe, il y en a deux ou trois qui nous tournaient autour au petit dèj à Winthrop… je mets un peu d'huile essentielle de lavande, que fort heureusement j'ai emmenée, on verra bien.

On va se poser à l'ombre sur la plage du lac et comme la veille, on observe les jeunes et les moins jeunes faire mumuse sur l'eau. Un couple de jeunes fait du canoë à trois mètres du rivage, le type passe son temps à sauter dans l'eau depuis son embarcation et à essayer de faire tomber sa copine, c'est assez drôle à regarder.

On observe aussi le shérif en bateau faire son cowboy et venir mettre son grain de sel dans toutes les situations. Et puis il y a les gens en paddle qui essaient de tenir debout et c'est aussi assez marrant ! Bref, on est au spectacle et heureusement parce que bon, le lac en lui-même est franchement pas incroyable. :uns C'est peut-être aussi parce qu'il y a encore de la fumée tout autour.

Image
Le Lake Chelan, qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable, sauf son shérif et ses baigneurs

Au bout d'une petite demi-heure, on se bouge et on passe au Safeway du coin afin de racheter quelques provisions pour la suite du voyage.

Puis on reprend la voiture et on s'arrête un peu plus loin dans Chelan, dans un diner (le Apple Cup Cafe) parce qu'en fait il est déjà tard et on a faim ! Le service est un peu long mais les plats sont corrects et le cadre diner américain est toujours sympa.

Il est pas loin de 14h30 quand on reprend la voiture, et on a encore un peu de chemin donc on file droit vers l’est, avec un petit arrêt aux Dry Falls. (petit parce qu'il fait très chaud dehors et que l'endroit est en plein cagnard)
Un overlook permet d'observer l'un des phénomènes géologiques de l'ère glaciaire les plus impressionnants sur Terre. Il s'agit d'un canyon qui a été creusé par d'immenses inondations au cours de cette période. Et c'est en effet assez spectaculaire ! Ce qui l'est moins, ce sont tous les Américains qui arrivent, se garent et laissent leur moteur tourner (pour la clim', évidemment) pendant qu'ils vont faire leurs photos. C'est rageant :evil:

Image
Dry Falls

On repart, la route est longue et à nouveau monotone à travers les vastes plaines arides que l'on traverse. Après Spokane, la deuxième ville du Washington, on quitte définitivement cet État (pour cette fois !) et on franchit la State Line ; nous voici à présent dans l’État de l’Idaho !

Image

Comme vous le savez peut-être, chaque État des États-Unis a une sorte de petit "slogan" qui le représente ou le définit (certains en ont même plusieurs). On peut souvent les lire sur les plaques d'immatriculation des voitures. Par exemple, l'Arizona, c'est "The Grand Canyon State". (la liste complète sur wikipédia par ici, c'est assez rigolo et intéressant à lire !).
Le slogan de l’État du Washington, c'est "The Evergreen State". On peut dire que cette description lui sied à merveille, car c'est vraiment vert partout… Sauf dans les environs de Spokane où là, on est plutôt dans 50 shades of grey ! :D

En arrivant à Cœur D’Alène, notre étape du soir, pas de bol : la sortie qu'on doit prendre est fermée. On prend celle d'après mais c'est le bazar car il y a des travaux sur la rue qu'on doit prendre. Après un gros détour (pas trop compliqué heureusement car avec leurs villes en quadrillage, on s'y retrouve vite), nous voici arrivés chez Karen, notre hôte Airbnb très sympa et accueillante. Elle a deux chats adorables qui crèchent sous “notre” lit !

On décharge nos affaires, on discute avec elle et puis il est temps de décider où on va manger ce soir (c'est important :P ). On avait repéré une adresse qui nous paraissait sympa dans le guide, un resto thaï, mais un rapide coup d'œil en ligne nous apprend qu'il a fermé.
On se décide alors pour un resto au bord du lac de la ville ; ainsi on pourra manger en admirant le coucher de soleil sur le lac.
En un quart d'heure (en voiture bien sûr), nous y sommes. On se gare une fois de plus dans la rue pour éviter de payer un parking proche du complexe hôtelier chic où se trouve le resto (par ailleurs pas si chic que ça). Avec notre toute petite Yaris, on réussit à se mettre dans un trou de souris !

On arrive et on se fait placer à une table en plein milieu de la salle, donc loin des baies vitrées et du lac. On commande un cocktail et une bière, le serveur est sympa mais parle à mille à l'heure :blink Une table près de la fenêtre se libère, je saute sur l’occasion et demande au serveur si on peut l'avoir. Pas de souci ! Sauf qu'arrivés à cette table on se rend compte que la clim est juste au-dessus et qu'il fait moins dix mille degrés à cet endroit ! Bon, on ne peut pas tout avoir, et au moins on profite des quelques minutes de coucher de soleil en dégustant nos boissons :?
Les plats sont très corrects aussi, de bonne facture.

Image
Dinner with a view

Image
Desserts patriotes

On reprend la voiture et on rentre dans le quartier chic où se trouve l’Airbnb. Après avoir laborieusement rendu la liberté à un gros insecte égaré dans notre chambre, on s'effondre pour une nuit entrecoupée par les miaulements des chats de Karen, qui n'étaient pas contents de se retrouver à la porte de LEUR chambre ! :D

Avatar du membre
Alixcia
Rédactrice
Messages : 1655
Enregistré le : 02 oct. 2014, 11:00
Sexe : F
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Ile-de-France

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par Alixcia » 12 juil. 2019, 10:13

Tu es vraiment rapide dans l’avancement du carnet, c'est cool !!!

Les photos des plats j'adore aussi, c'est très important. :P

Très jolie et plaisante suite de road trip, c'était très sympa de découvrir l'état de Washington, merci !!! :great

:bye

Avatar du membre
marionnette
Rédactrice
Messages : 542
Enregistré le : 07 nov. 2015, 22:21
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Localisation : Nantes

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par marionnette » 16 juil. 2019, 18:01

Merci à toi, Alixcia :)

Mercredi 08/08/2018

Levés vers 6h, le temps de se préparer, de prendre le breakfast dans la cuisine de Karen, de parler un peu avec elle et de faire des sandwiches, il est quasi 9h quand on prend la route !

On passe prendre un sac de glaçons dans une station essence parce qu'ils annoncent très chaud aujourd'hui et qu'on va faire pas mal de route.
Puis, cap sur le Montana !!
On s'arrête à une sortie d'autoroute pour changer de conducteur...

Image
Un motel, un drapeau, c'est l'Amérique :flag

Image
Montana, nous voilà !

Next step : le National Bison Range, le parc des bisons (entre autres) ! A prononcer "baïzonne rèndj", à l'américaine. On entre, il n'y a pas foule. C'est un vaste parc très aride qui s'étend sur d'immenses prairies et collines. On passe au visitor center, il est fermé le mercredi mais il y a quand même (comme toujours dans les parcs américains) des infos placardées.

Image

C'est là qu'on lit que des black bears et des grizzli bears ont été observés dans les environs récemment. Du coup, il est recommandé de ne pas trop s'éloigner de son véhicule… tu m'étonnes ! Bon de toute façon, il fait beaucoup trop chaud pour marcher en plein soleil. Il est aussi expliqué que c'est la saison de reproduction des bisons donc il faut être vigilant.

Alors qu'on lit les différentes infos, on se fait férocement attaquer par des dizaines de guêpes qui rôdent dans les environs, c'est impressionnant ! Du coup on ne traîne pas trop et on remonte fissa en voiture en faisant attention à ne pas en laisser entrer car elles sont particulièrement insistantes :blink

Comme il est midi passé et qu'on a faim, on décide d'aller manger nos sandwiches sur la picnic area juste à côté, qui a l'air très sympa avec des coins ombragés. On sort de la voiture avec nos casse-dalle mais au moment où on s'apprête à s'installer à une table, le cauchemar des guêpes recommence !! Elles sont beaucoup trop nombreuses et c'est non seulement désagréable de se faire tourner autour, mais aussi dangereux parce qu’on risque de se faire piquer et honnêtement j'ai déjà eu ce qu'il faut en termes de piqûres d'insectes hier...

La mort dans l'âme, on se résigne à pique-niquer… dans notre voiture, avec la ventilation à fond (mais pas la clim, on est des warriors).
On voit des gens arriver, s'installer gaiement à une autre table de pique-nique un peu plus loin et commencer à manger. Mais quelques minutes plus tard, on les voit faire de grands moulinets avec les bras, tout remballer en catastrophe et filer dare-dare. Ils essaient une autre table un peu plus loin mais rien à faire, ces maudites guêpes sont partout, ici !

Après ce déjeuner en voiture, on commence notre traversée du parc. Il s'agit d'une boucle : une route à sens unique, la Red Sleep Mountain Drive, qui comme son nom l'indique grimpe doucement sur les hauteurs, puis la Prairie Drive qui, elle, est à double-sens.

Image
Vue sur les alentours avec, toujours, ce voile persistant...

On commence par la West loop qui n'a ma foi pas grand intérêt… puis on poursuit avec “the real deal”, et on ne tarde pas à voir un premier bison, pas loin de nous, c'est hyper impressionnant !
Et alors qu'on roule très lentement, à la queue leu leu avec deux ou trois autres voitures, celle de devant s'arrête soudain… un jeune ours noir apparaît alors ! Il est en train de marcher tranquillement sur la route, directement face à nous, on n'en croit pas nos yeux ! Il est à seulement quelques mètres et semble venir droit sur nous. Max arrête la voiture et on l'observe, fascinés !
Alors qu'il est à deux ou trois mètres de nous à peine, il tourne et s'enfonce dans les herbes en dehors de la route pour continuer son chemin de son pas nonchalant. Quelle rencontre incroyable ! :love:

Image

Image

Et quelques centaines de mètres plus loin, une autre voiture est arrêtée… on s'arrête aussi, curieux. Un autre ours !! C'est incroyable ! Bon, celui-ci est bien plus loin et je ne l'aperçois qu'avec mon gros téléobjectif, mais il est aussi beaucoup plus massif, sûrement un adulte plus âgé, c'est vraiment impressionnant !

Image

Le reste du chemin qui grimpe sera plus calme. Pas beaucoup de bisons, ils doivent tous se reposer à l'ombre à cette heure de la journée et par une chaleur pareille (et franchement, on les comprend). J'imagine que ce doit être bien mieux de venir ici tôt le matin ou plus tard le soir. Mais du coup, ça donne lieu à un jeu très amusant que l'on baptise “bison, rocher ou buisson ?” et nous permet également de faire un test de vision de loin gratuit. :great

On aperçoit quand même une sorte de cerf au loin (très très loin) (je m'excuse pour mes connaissances très limitées en matière de wildlife :? ).

Image

On a aussi un petit coup de frayeur parce que l’aiguille de notre réservoir d'essence se met soudain à chuter, or on se trouve à des miles de toute station essence ! Sans compter qu'on n'en est qu'à la moitié du chemin à peine et qu'il n'existe pas de raccourci !
Finalement ça ira, l'aiguille remonte légèrement peu à peu et on pourra souffler... C'est très bizarre, peut-être un bug au niveau du compteur ?

Vers la fin de la prairie drive, on tombe sur tout un troupeau de bisons et c'est très rigolo de les observer de loin, surtout ceux qui se roulent dans la terre pour se débarrasser des insectes ! L'un d'eux émet un grognement étrange et particulièrement sonore qui n'incite pas spécialement à s'en approcher de plus près :desert

Image

Image

Image

On ressort du parc vers 15h, ravis d'avoir vu toute cette wildlife, malgré le petit côté safari qui, personnellement, me dérange un peu.
On s'arrête prendre de l'essence dans un coin complètement paumé, le bled s'appelle Charlo !
Puis on poursuit la route jusqu'à Columbia Falls en longeant le Flathead Lake qui doit être connu pour ses cerises puisqu'il y en a absolument partout à la vente ici et que je mangerai une pie aux “Flathead Lake cherries” à Glacier NP le lendemain.
La route est très jolie dans ce secteur.

Image

Image
Le "lac à la tête plate"

Alors qu'on écoute une radio locale, soudain le type annonce : “it’s almost five o’clock”. Damn!! C'est vrai qu'on a changé de fuseau. On a quitté celui du pacifique pour rejoindre celui des montagnes… et on a perdu une heure au passage.

On arrive à Columbia Falls bien plus tôt que prévu, malgré ce changement de fuseau, mais c'est pas grave car nos charmants hôtes Airbnb Dave et Karen sont là pour nous accueillir avec le sourire. Ils nous montrent la maison et la chambre, ils sont très sympas et nous recommandent un resto pour le soir. Ils ont des chats et un chien adorables ! Ils nous laissent stocker notre bag of ice dans leur freezer et nous prêtent leur tuyau d'arrosage pour rincer notre voiture bien poussiéreuse après le parc des bisons.

Mais il est déjà temps de repartir, car il est près de 19h et ici tout ferme vers 20h ! On se met donc en chemin, à pied pour une fois (ça fait du bien !) pour aller dans un resto/brasserie situé à quelques blocs de là, le Backslope Brewing. Il y a une bonne ambiance, c'est très animé ! La serveuse est hyper chouette et me souhaite même mon anniversaire en retard quand elle vérifie mon ID pour l'alcool. Ils ont de bonnes bières locales, quant à la nourriture, c'est super bon aussi : pour ma part ce sera un burger (veggie bien sûr, encore un, je vais pouvoir écrire un guide sur les burgers VG du nord-ouest américain je crois :D ) et surtout… leurs frites au parmesan et à l'ail, un régal !!

Image
On est à combien de burgers pour ce séjour, là ? :whistling:

En sortant du resto, on tombe sur un coucher de soleil absolument éblouissant. On reste quelques minutes sur place pour prendre des photos et admirer l'énorme boule rouge vif qui disparaît peu à peu.

Image

Image

Quand on rentre, nos hôtes sont là et on a l'occasion de discuter un bon moment avec eux de tout et de rien. C'est marrant, ce sont de vrais progressistes anti-Trump qui habitent au fin fond du Montana ! Dave nous parle notamment de la faction du KKK non loin de là… Ils confirment ce que beaucoup disent, à savoir que les racistes et les suprématistes blancs sont beaucoup plus à découvert depuis l'élection de Trump, qui les a un peu déculpabilisés. On parle de politique, de culture, de voyages, c'est vraiment chouette et on ne voit pas le temps passer !
On finit par aller se coucher pas si tôt que ça après avoir souhaité bonne continuation à ces gens charmants (si vous êtes de passage dans le coin, n'hésitez pas à loger chez eux, vous ne le regretterez pas !).

Avatar du membre
Walker 73
Rédacteur
Messages : 2139
Enregistré le : 29 janv. 2012, 16:55
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Matériel photo / vidéo : REFLEX CANON EOS 80 D
Localisation : SAVOIE - FRANCE

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par Walker 73 » 16 juil. 2019, 18:57

Hello ! :wink:
La mort dans l'âme, on se résigne à pique-niquer… dans notre voiture, avec la ventilation à fond (mais pas la clim, on est des warriors).
On voit des gens arriver, s'installer gaiement à une autre table de pique-nique un peu plus loin et commencer à manger. Mais quelques minutes plus tard, on les voit faire de grands moulinets avec les bras, tout remballer en catastrophe et filer dare-dare.
... ou dard-dard ? :D

Comme d'hab, photos superbes :love: (ah les bisons qui se roulent dans la poussière et le coucher de soleil ...) et quelle chance d'avoir croisé ces ours en liberté ; ce n'est pas si courant de le faire dans de bonnes conditions ! :)

Merci encore de nous faire partager ce superbe trip ! :great
"Voyager sans rencontrer l'autre, ce n'est pas voyager, c'est se déplacer" (Alexandra David-Neel)

Walker 73
------------------
Carnets de voyages
Southwest USA : Canyons - Mesas et Pueblos automne 2015 topic10356.html
Southwest again and again ... automne 2016 topic11296.html

Projets de voyages
Projet automne 2020 : Badlands, pierres rouges et terres indiennes ...viewtopic.php?f=2&t=12640

Avatar du membre
luke06
Rédacteur
Messages : 4261
Enregistré le : 18 janv. 2011, 21:25
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Non

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par luke06 » 16 juil. 2019, 21:17

Ils ont l'air top les burgers King dans le Montana VG burger et bonne bière :great :D
Très belle rencontre animalière , c'est toujours agréable cette wildliffe , sauf les guêpes :wink:
l'ouest reste toujours un voyage inoubliable

Dans la section carnets d'ailleurs rubrique saloon retrouvé mes carnets sur la région québécoise , mon WK à Londres , mon séjour à Rome et mon séjour à Lisbonne

voyage est 2011 Chicago et le Wisconsin
7 jours à Washington 2013
De SF à LA par la PCH1 en 12 jours 2014
Septembre 2016 boucle depuis Denver visite Yellowstone

Avatar du membre
Alixcia
Rédactrice
Messages : 1655
Enregistré le : 02 oct. 2014, 11:00
Sexe : F
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Ile-de-France

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par Alixcia » 17 juil. 2019, 10:01

Superbes photos des ours et des bisons !!! :love:

Dommage pour les guêpes en revanche !

Avatar du membre
Piour08
Météorologue
Messages : 2961
Enregistré le : 12 juin 2015, 18:56
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : Nikon D7300
Localisation : Triel sur Seine - Yvelines

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par Piour08 » 18 juil. 2019, 11:04

Magnifique les bisons dans la poussière ! Et quelle chance d'apercevoir un ours ! :)

Avatar du membre
marionnette
Rédactrice
Messages : 542
Enregistré le : 07 nov. 2015, 22:21
Sexe : F
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)
Localisation : Nantes

Re: Northwest 2018 (de Seattle à Yellowstone) - My sweet 30

Message par marionnette » 18 juil. 2019, 17:09

Walker 73 a écrit :
16 juil. 2019, 18:57
... ou dard-dard ? :D
Joli :D :D

Jeudi 09/08/2018

Levés 6h, on dit un dernier au revoir à notre hôte, Dave, qui s'est levé pour faire sortir ses animaux, et on décolle sur les coups de 7h.

On fait un court arrêt au Montana Coffee Traders, recommandé par nos hôtes. Malgré l'heure matinale, l'endroit, qui fait très ambiance café de Brooklyn, est déjà bondé ! On prend un café, un chaï tea, un jus de pomme et des pâtisseries et on va déguster notre petit dèj sur la route de notre prochaine étape : le Glacier National Park (à prononcer “glèï-chieur”, sinon les Américains ne comprendront absolument pas de quoi vous parlez :D ). Boissons comme pâtisseries sont super bonnes, c'est une adresse à retenir et à recommander !

Image

Image

La route vers Glacier est magnifique et à cette heure-ci il n'y a pas encore trop de monde. Un petit arrêt photo au panneau d'entrée...

Image

... On récupère un plan et le journal du parc, et on poursuit la route.
On longe le lac McDonald mais on ne s'arrête pas au village d’Agpar, pensant qu'il y a d'autres points de vue plus loin. En fait, non, il n'y a qu'un camping ! On a donc loupé le lac et on a un peu la flemme de faire demi-tour (ce qui est d'ailleurs impossible vu la configuration des lieux et le monde qui commence à affluer… on est une dizaine de voitures à se suivre à la queue leu leu !!). Bon pas grave, de toute façon on en a vu plein des lacs, et on en verra encore. :?

On poursuit donc en direction d’Avalanche Creek où se trouve le début d’un trail qu'on a prévu de faire. Il y a déjà tellement de monde sur le parking… on se demande si on va réussir à se garer ! Mais une fois de plus, notre petite Yaris s'avère bien commode à stationner dans un petit trou de souris. C'est parfait ! Nous voici donc partis pour notre première rando dans ce parc.

Image
On en voit des trucs sur les voitures…

Image
Le trail du jour !

Image

Ça commence tout doucement par un joli sentier sur planches, une boucle d'à peine un kilomètre, à travers les arbres, puis ça se met à grimper un peu plus quand on entame le sentier d’Avalanche Lake qui mène, comme son nom l'indique, à un joli lac.

Il y a un peu de monde mais à cette heure ci c'est encore raisonnable. On s'en rendra d'autant plus compte sur le chemin du retour quand on croisera, en descendant, tous ceux qui entament l'ascension.
On remarque encore une fois des enfants américains trop au taquet sur les randos. Ça fait plaisir à voir !

Image

Image

Arrivés au lac, on se pose un peu pour admirer le paysage et manger une barre de céréales histoire de reprendre des forces. Je me trempe aussi les pieds dans l’eau bien fraîche (bon, ok, carrément glaciale), ça fait du bien après une longue marche.

Image

On continue à marcher le long du lac et on se rend compte qu'en fait le trail se poursuit et mène jusqu'à l'autre bout du lac, où la vue est encore plus jolie et où il y a moins de monde. Beaucoup de gens arrivent au lac et se contentent de la vue qu'ils ont, sans chercher à aller plus loin, c'est sans doute pour ça.

Image
Depuis l'autre rive

On redescend tranquillement, et alors qu'il faisait plutôt frais le matin à 9h en attaquant la rando, là il est midi et ça commence à taper.
Quand on libère notre place de parking, elle ne reste pas vacante bien longtemps, ça confirme tout ce qu'on avait entendu jusqu'ici : c'est la folie à Glacier !

On reprend la fameuse Going-to-the-sun road et on s'arrête à quelques points de vue, les parkings sont bien chargés mais on a toujours la possibilité de s'arrêter.

On voit entre autres les Bird Woman Falls

Image

Image

Image

Image

Image

et le Weeping Wall (le "mur qui pleure") avec un type qui se croit sous la douche. :D

Image

Image

On en fait quelques autres tout en continuant à rouler en direction de l'est. À Logan Pass, c'est l'angoisse : des panneaux annoncent que les parkings sont tous full, il y a énormément de monde aux abords du visitor center et ça y est : on voit des gens avoir des comportements crétins et dangereux (pied qui dépasse de la fenêtre de voiture, mec qui marche en tongs sur un parapet avec le vide juste derrière, etc.).

Nous, on se dit qu'on va suivre la stratégie suggérée par nos hôtes Airbnb de la veille et qu'on va filer direct faire le check in à l'hôtel Rising Sun Motor Inn, dans la partie est du parc, puis manger un morceau au restaurant attenant afin de ne repartir visiter le parc qu'en fin d'après-midi, quand le plus gros de la foule sera reparti.
On laisse mon nom (“Maryann” :roll: ) au type qui gère les tables du resto, et on fait le check in pendant les 30 minutes d'attente. Il est déjà 14h30, on pensait être en décalé !

Image
A la boutique de souvenirs… j'adore ! (jeu de mots entre "barely awake", qui signifie "à peine réveillé", et le mot" bear" pour l'ours :)

Le resto est assez décevant, à l'image de l'hôtel. Il y a des plats veggie et vegan (et la serveuse me demande même si je suis végétarienne car j'ai mis mon tee shirt "go veggie!" aujourd'hui :) ) donc c'est déjà ça, mais c'est franchement pas incroyable, la cherry pie n'a rien à voir avec celle que j'ai mangée à North Bend l'autre jour. Lot de consolation : la vue plutôt sympa depuis la salle.

Image

Image
La cherry pie décevante (malgré les cerises du Flathead Lake) et un chocolate cake aux proportions… américaines !

Après quelques instants de repos dans la chambre, on se décide à repartir vers le parc aux alentours de 17h. Il y a déjà beaucoup moins de monde ! On s'arrête à quelques points de vue, le St Mary Lake, le Jackson Glacier Overlook avec un panneau intéressant sur le changement climatique.
En chemin, on croise tout un paquet de voitures arrêtées et des touristes à l'affût à côté : ça, ça signifie qu'il y a de la wildlife dans les parages ! On se joint aux badauds et on demande ce qu'il y a à voir : "there's a moose right over there!" Chouette, un élan. Je sors le téléobjectif pour pouvoir l'observer de plus près et lui tirer le portrait. C'est une belle bête !

Image

Image
St Mary Lake

Suite à ça, on file au Logan Pass visitor center où on trouve très facilement à se garer à cette heure-ci ! C'est là que se trouve le début du trail qu'on veut faire pour terminer cette journée, le Hidden Lake trail.

Image

Image

Par contre, si on espérait être tranquilles sur le sentier, c'est râpé. Il y a encore pas mal de monde même à bientôt 19h, alors je n'ose imaginer ce que ça doit être en pleine journée.
Le trail en lui-même est sublime, ça grimpe pas mal au début mais c'est assez accessible et les paysages valent vraiment le coup. La vue sur les montagnes et la vallée est entièrement dégagée, ça change de tous les sentiers qu'on a faits en pleine forêt !

Image

Image

On voit des marmottes, des chèvres de montagne, et des touristes affirment à deux reprises avoir vu un ours (grizzli) au loin mais bon en gros, même avec mon téléobjectif, on ne distingue qu'une vague tache marron… (le jeu "bison, rocher ou buisson ?" fonctionne aussi en variante avec l'ours)
Arrivés tout en haut, au Lake overlook, le panorama est superbe, malheureusement c'est la fête à neuneu : les gens parlent fort, sont irrespectueux, bruyants, font des selfies sans profiter un seul instant du cadre grandiose qui s'offre à eux.
On décide de pousser un peu plus loin où il y a déjà moins de monde, mais on ne pourra pas faire le trail en entier jusqu'au lac en lui-même parce qu'il est déjà tard et que ça fait une sacrée trotte. En plus, ça descend donc il faudrait se taper la montée au retour, probablement à la tombée de la nuit, on ne le sent pas trop (et on a un peu peur de tomber sur un ours :? )

On se contente donc d'admirer le paysage de là où on est et d'observer les marmottes manger des fleurs et les mountain goats (dont une avec son petit chevreau trop mignon) brouter paisiblement. :love:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Les marmottes, on ne s'en lasse pas !

Image
Les fameuses mountain goats de Glacier NP…

Image
Et leurs bébés trop mignons !

Image

Image

Les moustiques, moucherons et mouches sont cependant particulièrement tenaces donc on finit par se décider à redescendre, même si on serait bien restés plus longtemps car le soleil est en train de se coucher et la lumière est magique.

Arrivés en bas, on reprend la voiture et on rentre directement à l'hôtel. Le temps de faire la route, la nuit est tombée. On déguste donc une délicieuse salade de pommes de terre du Walmart dans notre petite chambre d'hôtel, avant de se mettre au lit !

Répondre

Retourner vers « Carnets de voyage aux USA »