Road trip en famille en Californie

Votre road trip live ! Vos impressions à chaud !
Avatar du membre
bruno
Rédacteur
Messages : 3433
Enregistré le : 06 déc. 2008, 21:34
Sexe : H
Localisation : Besançon

Re: Road trip en famille en Californie

Message par bruno » 14 mai 2024, 13:06

Hello ,

Oh un vrai carnet en direct :great
C’est tellement agréable de revoir ces endroits mythiques et extraordinairement photogéniques. J’ai adoré lire ton compte rendu et voir les magnifiques photos. :photo
Profitez bien de ces moments inoubliables avec les filles qui s’en souviendront toute leur vie ::rando
2023 WA Oregon viewtopic.php?t=13617
2019 Niagara Falls https://bit.ly/3oevlA7
2018 Australie Carnet d’ailleurs
2017 Afrique du Sud
2016 Cuba
2015 De Calgary à Vancouver viewtopic.php?t=9748
2014 Carnet de route Texas topic9357.html
2014 NYC - Washington
2013 New Mexico carnet ko
2012 Chicago New Orléans topic6214.html
2012 Mexique
2011 SFO-Tahoé-LAS https://bit.ly/3kp0ekh
2010 Colorado https://bit.ly/3q6pf7j
2009 Ouest Usa Carnet p.16
2008 Floride Carnet p.4
Avatar du membre
amoniac
Messages : 170
Enregistré le : 14 mars 2016, 11:53
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Matériel photo / vidéo : Canon EOS 6D / Olympus OM-D E-M10 / iPhone XR
Localisation : Beaujolais (69)

Re: Road trip en famille en Californie

Message par amoniac » 14 mai 2024, 15:57

Merci à tous les deux, ça nous fera effectivement de beaux souvenirs (c’est aussi pour ça que je prends le temps de tout décrire en détails, même si je suis claqué le soir et qu’il y a du coup pas mal de coquilles :blush ). Je prendrais le temps d’améliorer ces articles plus tard et d’ajouter des photos.

Aujourd’hui, c’est Yosemite. Beaucoup de chemins sont fermés en raison de la fonte des neiges, c’est dommage mais on devrait trouver de quoi s’occuper :-cow

PS : Léna vient de retrouver Robert la coccinelle qui était venu du lac Tahoe avec nous… dans la salle de bain de notre motel à Yosemite !
Avatar du membre
amoniac
Messages : 170
Enregistré le : 14 mars 2016, 11:53
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Matériel photo / vidéo : Canon EOS 6D / Olympus OM-D E-M10 / iPhone XR
Localisation : Beaujolais (69)

Re: Road trip en famille en Californie

Message par amoniac » 15 mai 2024, 08:29

Ce matin, nous sommes réveillés vers 6 heures Sarah et moi. Léna se réveille peu de temps après. Le temps de nous préparer, Léna retrouve la coccinelle Robert qui avait élu domicile dans la voiture hier après-midi (depuis le lac Tahoe) dans notre salle de bain. Elle sort en culotte sur le parking pour lui rendre sa liberté !

Les bananes interdites
En se réveillant, Sarah a quelques douleurs abdominales ; elle croit avoir bu de l’eau non potable hier. Par chance, elle avait pris du baume du tigre avec elle et l’applique. L’effet est rapide et efficace (ouf !). On prend un petit-déjeuner frugal (les restes) à base de granula, du yaourt et une banane (interdite hier) dans les verres en plastique du motel.

Café et Mustang
Je termine le petit déjeuner avec un café pris à l’extérieur (notre voiture est garée juste devant notre chambre, comme dans tout motel qui se respecte aux USA !). J’admire à nouveau la Mustang GT Hertz garée à deux voitures de la mienne, note que la vitre passager ne ferme pas complètement (il n’y a pas que ma Mustang 66 qui rencontre se problème !) et voit deux Français se diriger vers celle-ci. Je discute un peu avec eux. Ils ont loué la voiture à Los Angeles où il sont restés une seule nuit (le temps de voir Santa Monica et l’observatoire à Griffith) avant de prendre la route de Vegas et Yosemite. Ils se dirigent désormais à San Francisco pour leurs deux derniers jours. La Mustang est de 2022 mais en mauvais état selon eux, les gens n’en prennent pas soin.

Avant de repartir, on remarque que malgré les douches prises, on a les pieds complètement noirs grâce au sol du motel !

Photo à l’entrée du parc
Nous prenons finalement la direction du parc national de Yosemite. Sarah et moi l’avions visité en 2019 mais il nous semblait important de pouvoir le montrer aux filles, même si nous ne comptons pas y rester plusieurs jours.

Lorsque nous arrivons au niveau d’une entrée du parc Yosemite, le panneau nous incite à nous arrêter pour prendre une photo. Il y a cinq ans, seuls Sarah et moi figurions sur la photo. Cette fois-ci, c’est l’occasion de mettre deux nouvelles personnes sur le cliché. Par chance, un couple d’Allemands a dormi dans sa voiture au niveau de l’entrée. L’homme nous propose de nous prendre en phase, chose que nous acceptions avec plaisir.

La biche de Merced Grove
Notre premier arrêt se fait au niveau de Merced Grove. En sortant de la voiture, nous sommes accueillis par une biche sauvage. On n’en revient pas. Elle s’approche du local des toilettes à l’entrée du chemin et regarde ce qu’il y a, cherchant sans doute quelque chose à manger. Je m’approche un peu, pensant qu’elle va fuir, mais plutôt que de partir en courant, elle se cache derrière les toilettes. On se regarde. Je la prends en photo et retourne se cacher derrière les toilettes. On ne cherche pas à l’embêter davantage, on continue notre chemin, tout contents d’avoir pu croiser sa route.

Merced Grove, à la fraiche.
Il est encore tôt et notre parcours n’est pas trop long. Il doit nous emmener jusqu’à deux séquoias (il n’y en a pas beaucoup dans le parc de Yosemite) à 1,5 mile de là (2,5 km environ). Zoé passe son temps à parler avec Sarah et, dès le début de la balade nous lance : “On a vraiment pas de chance d’être partis en Californie parce que… on marche, on marche, on marche et on marche !”. Léna reste avec moi et nous discutons raisonnablement, cherchant surtout à écouter la nature et à observer les quelques chipmunks et écureuils ici et là. La balade est très sympa et elle permet à toute la petite famille de se connecter avec la nature et d’apaiser les quelques tensions de ces derniers jours (n’oublions pas que c’est le premier road trip des filles, assez intense et où on reste collés en permanence tous les quatre).

Le chemin continue pour aller jusqu’à Crane Flat, un Sequoia mort. Sarah et moi aurions aimé le voir mais il faut se rendre à l’évidence. Pour y accéder, il faudrait marcher encore plus de trois miles (5 kilomètres). Cela porterait la balade à près de 15 kilomètres et c’est bien trop ambitieux avec les filles, d’autant que ce n’est que le début de la journée et il y a encore plein de choses à voir.

Le ranger moustachu
De retour sur le parking, les filles s’installent à l’arrière, Sarah à la place passager et moi derrière le volant. Je vais pour démarrer le moteur quand je vois dans mon rétroviseur (je suis garé en épi, à l’américaine) une voiture de ranger me bloquer le passage. Je dis à Sarah « tiens, on va peut-être avoir un contrôle de notre pass America the Beautiful… ». La voiture du ranger arbore des gyrophare sur son toit… Je regarde un peu mieux et je vois un ranger, fin et moustachu, sortir du véhicule et se diriger vers l’auto garée juste devant (à l’arrache). Le moustachu me regarde et s’excuse car il constate que je ne peux pas sortir. Je lui répond qu’il n’y a pas de soucis, on va prendre notre temps. Je comprends assez rapidement que la voiture mal garée a fait un excès de vitesse dans le parc et que le ranger est en train de contrôler ses papiers et finit par lui mettre un avertissement ainsi qu’une amende (un « ticket »). Ceci étant fait, le ranger revient me voir et me dit que c’est bon. En une fraction de seconde, il est parti à la recherche d’un autre fauteur de troubles :).

Tunnel View (1/2)
Sur le chemin, nous nous arrêtons à deux Vista Point pour réaliser quelques clichés. C’est juste époustouflant (même si on connait). L’un des deux arrêts se fait à Tunnel View (à priori il y en a plusieurs, celui-ci n’étant pas celui que l’on a vu l’année dernière et que l’on reverra aujourd’hui en allant à Glacier Point). Là, je fais une photo qui me chagrine. Le paysage est magnifique… Sauf qu’un détail ne me satisfait pas : il y a un sac plastique qui se balade sur un arbuste ! Pas de poubelles alentours, on l’embarque dans le coffre, on le jettera plus tard (spoiler alert : ce soir, quand j’écris ces lignes, le sac est toujours dans le coffre, je l’avais complètement oublié). C’est fou la quantité de déchets que l’on croisera aujourd’hui sans tout le parc (bouteilles d’eau oubliées, sacs jetés, mégots, pansements, etc.) :(.

Visitor Center
Notre prochain arrêt se fait au Yosemite Village où nous trouvons le Visitors Center après avoir galéré à trouver une place (je n’ose pas imaginer la galère en pleine saison). Accompagné par Léna, je vais voir le ranger à l’accueil et lui pose deux questions : est-ce que Taft Point est accessible aujourd’hui ? (la réponse est « non, enfin si, mais uniquement pour les randonneurs très expérimenté en raison de la quantité de neige sur le chemin ») et est-il possible que mes deux filles suivent le programme Junior Ranger ? (« oui, bien sûr, voici un handbook à compléter par toutes les deux, elles auront un badge chacun si c’est tout bon »).

Lower Yosemite Fall Trailhead
Alors que les filles commencent à remplir le carnet du programme Junior Ranger, nous nous installons près du départ du Lower Yosemite Fall Trailhead, une boucle de 2 kilomètres seulement nous permettant de voir la plus petite chute d’eau de près. Le repas réalisé, nos déchets (et ceux des autres) jetées dans les poubelles prévues à cet effet, nous attaquons cette petite promenade. Elle se fait rapidement et permet d’être littéralement au contact de l’eau tant la force de la cascade est puissante.

Le drone qui fait la cuisine
Plus loin, alors que l’on s’arrête pour admirer El Capitan, Sarah remarque des personnes autour d’une sorte de mallette. Ils mangent des hot dogs. Sarah me lance : « c’est quoi ce truc, c’est un drone, non ? ». Je la regarde avec un grand sourire : « non, Sarah, ça c’est un barbecue portatif » :).

Junior Ranger
Le carnet des Junior Rangers complété, nous retournons au Visiter Center où les filles prêtent serment de protéger les parcs nationaux et de ne pas donner à manger aux animaux du parc. Je fais la traduction pour les aider à bien comprendre à quoi elles s’engagent (à Muir Woods, elles l’avaient récité en anglais, sans trop comprendre le contenu).

Après cela, Léna nous confie « qu’avoir un badge Junior Ranger, c’est la même sensation que gagner une médaille de ski.”

Coup de foudre à Glacier Point
Quelques arrêts sur la route, notamment pour prendre un cliché du Half Dome, on s’arrête à (l’autre) Tunnel View où un couple réalisent ses photos de mariage et direction Glacier Point. Au Visitor Center, nous sommes à 2 km de là sur la carte, mais il nous faut un peu plus d’une heure pour rejoindre ce point. En effet, la route fait plus de 30 kilomètres, dans les montagnes et en lacets. Le temps s’assombrit, la neige s’est accumulée de chaque côté de la route. D’ailleurs, c’est seulement aujourd’hui que le parc a rouvert Glacier Point. On s’attend à avoir du monte, mais le parking est accessible et on arrive même à trouver une place sans attendre.

Le temps est gris (foncé) lorsque nous arrivons. Des guignols se sont amusés à franchir des barrières pour être au plus proche d’un petit arbre censé ne pas être accessible pour réaliser des clichés exclusifs. Nous observons des écureuils se courir après et je fais une série de photo malgré le temps que je n’apprécie pas particulièrement (mes photos de 2019 me semblaient plus sympa, mais c’est le jeu, on ne peut pas contrôler cet aspect). Soudain, je vois de la lumière dans un coin de l’oeil tout en entendant un cri « ouaaahhh ». La foudre vient de tomber juste à côté de nos guignols. Léna a vu l’éclair, je ne l’ai qu’aperçu. D’après elle, l’éclair de les a pas touché, mais est tombée vraiment à côté. Pas rassurée, Sarah écourte notre visite et nous pousse à rentrer dans la voiture. On suit sagement (on n’est pas trop rassurés non plus).

Déception à Oakhurst
Nous prenons la grêle sur le chemin qui nous conduit vers Oakhurst où nous dormirons ce soir. On connait la ville, on y avait déjà séjourné cinq ans plus tôt. Avec Sarah, on pense au burger que l’on va déguster là-bas depuis ce matin. Nous réalisons rapidement le check-in à notre motel (pas le meilleur mais il fera l’affaire, le motel est plein de français, à tel point que le gérant nous demande si c’est une période de grandes vacances chez nous), réalisons quelques courses au Raley’s du coin (j’ai poussé Sarah à aller ici plutôt qu’à WholeFoods Market car j’aime beaucoup ce supermarché), apercevons qu’au cinéma passe « La Menace Fantôme » (c’est d’ailleurs l’anniversaire de George Lucas aujourd’hui) et finissons sur le parking du South Gate Diner (notre fameux restaurant). En entrant, nous sommes bien accueillis, mais il y a un petit soucis : c’est 35-40 minutes d’attente pour une table… Il est déjà 20 heures. Sarah et moi nous regardons, ça risque de faire tard pour les filles qui ont déjà une grosse journée dans les pattes. On fait demi tour à contre-coeur.

Mountain Oaks Café
En regardant les alternatives, on tombe sur le Mountain Oaks Café (à côté de notre hôtel) qui me tente bien. On s’y rend. Sarah boude, elle voulait vraiment son burger. On s’installe et on commande : un steak-frites pour les filles avec un jus de pomme, Sarah prend un burger avec trois fromages différents, des frites et du coleslaw, et moi j’opte pour le California Burger (+ frites + coleslaw). On apprécie (même si ce n’était pas très bien parti car c’était le South Gate qui nous faisait envie). Comme prévu, ni Léna ni Zoé ne finit son burger (pour une fois, on a pris un menu chacune). Elles les touche à peine et je me vois terminer tous les burgers.

Le serveur est bien sympa. En début de repas, on lui explique que l’on connait la ville, qu’on était déjà venu visiter Yosemite mais qu’on était sans les enfants. En nous disant au revoir, il nous dit à bientôt (ses you) avant de se corriger : dans cinq ans. Et d’ajouter… avec un autre enfant ? NON !!

On file à notre motel (Sarah et Léna à pied, Zoé et moi en voiture pour la garer devant notre porte), Zoé s’endort presque tout de suite.

Aujourd’hui, nous avons réalisé 19 189 pas soit 15,8 kilomètres à pied.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Avatar du membre
stseiya
Rédacteur
Messages : 2579
Enregistré le : 21 avr. 2015, 19:33
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : canon 60D / tokina 11-16 / fisheye/canon 18-55/sigma 55-200
Localisation : Bersée (le noooooooord)

Re: Road trip en famille en Californie

Message par stseiya » 15 mai 2024, 15:54

top ces journées !
luke06
Rédacteur
Messages : 5420
Enregistré le : 18 janv. 2011, 21:25
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Non

Re: Road trip en famille en Californie

Message par luke06 » 15 mai 2024, 18:54

Merci pour ce partage c'est top d'être à vos côtés :great -;-
l'ouest reste toujours un voyage inoubliable

Dans la section carnets d'ailleurs rubrique saloon retrouvé mes carnets sur la région québécoise , mon WK à Londres , mon séjour à Rome , mon séjour à Lisbonne et mon voyage en Andalousie

voyage est 2011 Chicago et le Wisconsin
7 jours à Washington 2013
De SF à LA par la PCH1 en 12 jours 2014
Septembre 2016 boucle depuis Denver visite Yellowstone
Boucle 20 jours au départ de LA septembre 2018
back to Yellowstone 2022
Avatar du membre
amoniac
Messages : 170
Enregistré le : 14 mars 2016, 11:53
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Matériel photo / vidéo : Canon EOS 6D / Olympus OM-D E-M10 / iPhone XR
Localisation : Beaujolais (69)

Re: Road trip en famille en Californie

Message par amoniac » 16 mai 2024, 07:34

Sarah et moi nous réveillons avant sept heures, les filles dorment encore. À leur réveil et après nous être préparés, nous allons prendre le petit-déjeuner à l’hôtel. Ce petit-déjeuner est connu pour les gaufres. Ce sont des gaufres à faire soit-même avec une pâte toute prête, à l’américaine. Nous y ajoutons du sirop d’érable et accompagnons avec bagels, yaourt et autres.

Du parking à Mariposa Grove
Nous filons ensuite vers Mariposa Grove, une partie du parc de Yosemite que nous avions visités cinq ans auparavant et que Sarah avait adorée. Hélas, cette fois-ci, il n’y a pas de navette et nous devons réaliser les presque deux miles (1,9 pour être précis) à pied à travers un petit chemin. Ainsi, nous prenons le premier chemin qui nous permet de voir quelques biches : la maman (à gauche du chemin) et ses deux enfants (à droite). La première mange tranquillement de l’herbe, les petits nous entendent et nous regardent, observent leur mère pour savoir quel comportement adopter. La plus âgée regarde dans notre direction et fuit. Elle est imitée par les deux autres. Sur le chemin, nous croisons une famille d’Américains avec une enfant de l’âge des filles. Celle-ci leur lance un « Hi, kids! ».

Grizzly Giant à Mariposa Grove
Cinquante cinq minutes et 3,41 kilomètres plus tard, nous sommes à l’entrée de Mariposa Grove. Nous admirons les grands séquoias tels que The Fallen Monarch, le Grizzly Giant, ou encore le California Tunnel Tree. Les différents panneaux explicatifs nous informent sur l’écologie mise en place dans le parc, sur la façon dont les arbres survient aux incendies, sur leur irrigation, et plein d’autres choses. Nous réalisons la promenade de 2.9 miles (4,7 km) permettant de bien observer les différents arbres. Nous revoyons d’ailleurs trois biches (peut-être les mêmes ?).

South Gate Brewing Company
De retour à la voiture, nous avons déjà réalisé un peu plus de 11,5 kilomètres à pied. Il est 13 heures passés et nous reprenons la route en direction d’Oakhurst. Nous nous rendons au South Gate Brewing Company, le restaurant où l’on a pas pu manger hier soir. C’est le troisième jour que l’on prend des burgers, mais tant pis : on ne voulait pas manquer ce restaurant que nous apprécions beaucoup Sarah et moi.

Nous sommes rapidement installés à une table pour quatre personnes. Les filles prennent un menu enfant (chacune) : un plat de « Kids Pasta » (pâtes à la crème et au fromage) et un « Kids Grilled Cheese Sandwich ». Elles se partageront leurs plats respectifs. Sarah prend le Blu Tang Burger (avec des frites) qu’elle avait adoré cinq ans plus tôt et j’opte pour un Black Bean Burger (un burger vegan aux haricots noirs, avec du coleslaw). On se partagera les frites et le coleslaw. Pour accompagner tout cela, Sarah et moi nous partageons une bière (brassée localement) Blue Paw à la myrtille. Sarah en prendra une grande partie et m’avouera, après le repas : « c’est la meilleure bière que j’ai jamais bue ! » (oui, j’avais remarqué :)).

Les filles sont très joyeuses et s’amusent beaucoup, gentiment. Elles rigolent tout le long du repas. Lorsque nous terminons nos assiettes la serveuse débarque et annonce de but en blanc : « Do you think there is enough room for other thing like a dessert, guys? » (pensez-vous avoir encore un peu de place pour un dessert les gars ?). On lui dit clairement qu’on s’est régalé mais là, ça ne passera pas. Sarah me regarde et me dit : t’imagines en France une serveuse qui te dit ça ? Ça n’arrivera jamais. Après avoir apportée l’addition, la serveuse nous demande où l’on va ensuite, on lui explique que l’on file à Cambria, vers la Pacific Coast Highway et elle nous donne une bonne adresse : Sandy’s, près de San Simeon (en face de la jetée), les petits-déjeuners y sont très bons selon elle. En ressortant, Sarah m’avoue : « la prochaine fois que l’on vient ici, je prends les tacos ».

Dans les terres arides californiennes…
On prend la route pour rejoindre l’océan Pacifique. En prenant de l’essence vers Lemoore, on voit un énorme Hummer H2 se garer à côté de notre GMC. Seule derrière le volant, c’est une petite femme d’une quarantaine d’années. C’est surprenant, mais pourquoi pas. Les paysages changent assez rapidement, passant de Oakhurst, lieu assez aride au milieu des montagnes à des pleines désertiques pour ensuite retrouver de la verdure, des vignes, puis des plantations. Entre temps, nous passons à travers d’immenses champs de panneaux solaires ainsi que d’une prison (Avenal). Dans la voiture, Zoé perd une dent qui bougeait depuis le début du voyage.

Le ciel bleu n’est pas de la partie
Les filles ont été sage tout le long du trajet : Léna dessinant en écoutant de la musique, Zoé écoutant ses histoires et créant ses propres scénarios. Après plus de trois heures trente de route, nous arrivons enfin à Cambria. Hélas, le brouillard et la grisaille ont remplacés le ciel bleu que nous avons laissé dans les terres.

Nous nous arrêtons directement à notre hôtel, l’Oceanpoint Ranch et prenons notre chambre. Je salue la personne dans la chambre à côté de nous. Elle me répond en français : « je vous ai entendu parler en français, je suis Française et les personnes avec moi également. » Ce sont des amis qui viennent de Paris et de Nice.

Une petite aire de jeu permet aux filles de jouer un moment dans l’enceinte de l’hôtel. Nous faisons un rapide tour autour pour voir l’océan et prendre quelques photos. On supporte bien une petite veste tant il fait frais ici. L’odeur de l’océan est bien présente, nous rencontrons plusieurs lapins sur le chemin et nous sommes heureux de rentrer à l’hôtel prendre notre repas du soir (en mode pique nique avec ce que nous avons acheté au Raley’s hier soir) près du brasero.

Nous rentrons coucher les filles vers 21h.

Aujourd’hui, nous avons réalisés 225 miles en voiture (362 km) et marchés 19128 pas soit 15,8 km.

Image

Image

Image
L'une des biches vues à Mariposa Grove.

Image
Le Grizzly Giant.

Image
Le California Tunnel Tree

Image
Dans les terres californiennes.

Image
Cambria

Image
Cambria
Avatar du membre
amoniac
Messages : 170
Enregistré le : 14 mars 2016, 11:53
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Matériel photo / vidéo : Canon EOS 6D / Olympus OM-D E-M10 / iPhone XR
Localisation : Beaujolais (69)

Re: Road trip en famille en Californie

Message par amoniac » 17 mai 2024, 08:07

Ce matin, on se réveille plus tard : vers 7h30. Personnellement, j’ai eu froid cette nuit et Léna aussi. Sarah, elle, a très bien dormie. Zoé est ravie de trouver les deux billets laissés par la fée des dents (pas de petite souris en Amérique du Nord) en lieu et place de sa dent perdue hier.

Le temps est gris, couvert, ce matin sur la côte. Espérons que ça se lève un peu dans la journée. Je profite d’un instant pour aller boire mon café à l’extérieur, près du brasero… avant d’aller hummer l’air marin pour terminer mon café près de ce bel océan. Deux lapins me tiennent compagnie tandis que de majestueuses mouettes volent vers le nord. Un rayon de soleil vient me surprendre. Le moment est magique ! J’aimerais rester plus longtemps, mais les filles m’attendent pour aller prendre le petit-déjeuner, et s’il y a un sujet avec lequel on ne rigole pas pour Zoé : c’est bien la nourriture !

Redwood Cafe
Nous prenons donc notre petit-déjeuner dans un endroit que l’on connait déjà : le Redwood Café, à Cambria. La dernière fois, nous étions installés en terrasse. Cette fois-ci, et en raison du temps qu’il fait, nous sommes installé à l’intérieur. Les propriétaires ont changé il y a un an et demi mais l’esprit est resté le même que dans nos souvenirs. Je prends le même petit-déjeuner (Cake N Eggs, le plat a pris – seulement – 2 dollars en cinq ans), Sarah choisi des oeufs brouillés à la grecque, et pour les filles, ce sont les Cake N Eggs pour enfants.

Autour de nous, peu de monde, surtout des retraités. Une personne à une table et un couple à une autre (des français, étonnamment). L’endroit semble plutôt destiné aux locaux, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Nous passons un bon moment et terminons difficilement nos assiettes (j’aide Léna avec son dernier pancake). C’est le premier vrai petit-déjeuner américain que l’on mange ici.

Alors que nous allons retirer de l’argent (on paie moins cher lorsque l’on paie cash dans la plupart des diners), un monsieur est en train de souder des objets d’art dans la rue. Il nous aborde et nous lance : « you have beautiful kids!! Both! » (vous avez de jolies filles, toutes les deux !). Nous achetons ensuite quelques timbres postaux.

Ragged Point
Nous prenons ensuite la route 1, en direction du nord pour rejoindre Ragged Point, un endroit spécial pour moi que je m’efforce de visiter à chaque fois que je mets les pieds en Californie. Ici, nous croisons un couple russe dont la petite fille (Esther, à peine 3 ans) veut savoir comment s’appellent les filles.

Quelques minutes plus tard, Zoé fait sa première photo avec mon appareil photo Canon en fermant le mauvais oeil (celui dans le viseur), l’instant est amusant et elle se débrouille finalement plutôt bien.

Un couple (de retraités, encore) promène un petit chien et nous aborde. La femme me demande si nous sommes Français (elle nous a entendu parler) et me dit qu’elle a pris quatre ans de leçons de français entre le collège et le lycée mais ne l’a jamais parlé donc elle l’a perdu. Elle m’explique qu’ils vivent entre Santa Barbara et San Luis Obispo et ont un beau temps toute l’année.

Nous tentons une petite randonnée qui permet de rejoindre la côte, mais le chemin est peu praticable et dangereux, nous rebroussons rapidement chemin. Pourtant, pendant la courte tentative, je vois un gros chat passer devant moi et aller se cacher. Je me demande encore ce que c’était…

Elephant Seal vista point
Nous reprenons la route 1 mais cette fois-ci en direction du sud. Nous nous arrêtons à l’Elephant Seal Vista Point, point de vue magnifique cher à Sarah. Celui-ci nous permet d’observer un grand nombre d’éléphants de mer venus ici se reposer. Il s’agit principalement de femelles et de jeunes à cette période de l’année. Certains se ruent petit à petit vers l’océan, d’autres se jettent du sable pour se refroidir tandis que certain perdent leur peau. Plusieurs écureuils viennent nous voir et je note une personne qui donne des Dorito’s à l’un d’eux. Grosse erreur…

Au même moment, plusieurs voitures anciennes (principalement des Aston Martin ainsi qu’une Triumph) arrivent sur le parking. Il s’agit probablement d’un rassemblement.

Divers « Vista Points »
Un peu plus tard, nous nous arrêtons à nouveau au nord de San Simeon, sur un autre « Vista Point ». Cette fois-ci, les filles ne veulent pas sortir, Zoé surtout car elle a peur des écureuils (l’un d’eux est venu très près d’elle à Elephant Seal Vista Point). Pour le coup, elle a raison car à peine sorti de la voiture, 4 ou 5 écureuils sautent (façon de parler) sur Sarah et moi. Sans doute d’autres humains passés par là ont cherché à les nourrir.

On s’arrête à nouveau avant la ville de Cayucos, avant Morro Bay, pour de nouveaux clichés puis reprenons la route par la 101 et non plus via par la route 1 (Pacific Coast Highway).

Nous faisons un nouvel arrêt pour manger un biscuit et une banane en début d’après-midi à Avila. C’est l’occasion de voir ce petit endroit plutôt sympa.

Pismo Beach, une ville où il fait bon vivre !
Plus tard, et comme les filles semblent avoir besoin de se défouler un peu, nous faisons un arrêt à Pismo Beach où Sarah a remarqué un terrain de jeux pour enfants. L’endroit est magnifique, fleuri à souhait, avec un parc que tout enfant aimerait avoir dans sa ville. Je suis au paradis quand je vois le point de vue sur la mer et les maisons tout autour.

Pendant que les filles s’amusent, un petit garçon regarde Lena et dit à son copain « Oh, bella ». En parallèle, un autre petit garçon cherche à jouer avec Zoé mais celle-ci, timide, préfère fuire. Il insiste. Sa maman arrive et dispute son fils, d’autant qu’il explique à Zoé que le dauphin sur lequel elle veut jouer est un mâle et qu’il est donc pour les garçons. Le garçon se justifie auprès de sa mère en disant que Zoé est sa girlfriend (copine). On parle un peu avec elle, et quand Sarah lui dit qu’ils ont un merveilleux endroit ici, elle répond « c’est gentil, on a emménagé ici il y a un an et demi, on s’est dit : Life is too short… ».

Vista point over Santa Inez Valley
Enfin, alors que nous arrivons près de Santa Barbara, nous faisons une dernière halte après un lac. Il s’agit de « Vista Point Over Santa Inez Valley ».

L’hôtel « Beachside Inn »
Il y a quelques bouchons à notre arrivée à Santa Barbara. Et lorsque nous rejoignons notre hôtel, vers 18 heures, nous remarquons que la rue par laquelle il s’accède est fermée. On fait plusieurs essais pour arriver par des rues différentes et parvenons à nous garer, faire le check-in et s’installer dans la chambre. Les filles profitent de la piscine pendant que j’écrie les premières lignes de cet article.

Balade sur la jetée
Nous partons à pied pour rejoindre la jetée où nous faisons quelques photos et où Sarah et les filles observent le skate park et les personnes qui pratiquent.

Le pire restaurant du voyage
Nous partons ensuite à la recherche d’un restaurant. Sarah pensait retourner à Sushi Go Go, où nous avions été la dernière fois ici, au niveau du port. Hélas, le restaurant a fermé depuis. Nous regardons ce qui pourrait nous plaire autour de nous. Plus on s’éloigne du front de mer, plus les prix semblent élevés (ce qui est étonnant). On finit par trouver une pizzeria qui pourrait faire l’affaire, sachant que les filles ont très faim et Zoé commence à avoir froid. À côté de la pizzeria se tient un restaurant mexicain. Aller, on se laisse tenter.

Nous sommes les derniers clients (il est un peu plus de 20 heures) et ils nous acceptent après un moment d’hésitation. Nous sommes installés à une grande table. On nous amène des tortillas avec de la sauce pour patienter. Après un bon moment, nous passons notre commande (un plat à partager pour les filles, un pour Sarah et un pour moi). Sarah agrémente son repas d’une Margarita à la fraise qu’elle apprécie beaucoup.

Si les plats sont corrects, l’ambiance est maussade : beaucoup de bruit (on ne s’entend pas parler si l’on ne hausse pas le ton sérieusement), les serveurs vont et viennent rapidement sans un sourire et pour l’addition, un serveur me présente simplement le montant sur un terminal et me demande si j’ai Apple Pay pour payer, alors que l’on n’avait à peine terminé… Avant de payer, le serveur me rappelle que nous avons été pris in extremis dans le restaurant, qu’on était les derniers clients à rentrer (ce à quoi je répons que nous sommes loin d’être les derniers à partir…). Et pour couronner le tout, le terminal propose des tips à 20% minimum (la touche « other amount » étant beaucoup plus petite et dans la précipitation, je ne l’ai malheureusement pas vu tout de suite. Bref, une mauvaise expérience (et je ne suis pas du genre à critiquer un restaurant…).

Pour faire simple, on a passé une superbe journée qui a commencé de la meilleure des manière pour se terminer sur une fausse note. On fera mieux demain, j’espère :).

Aujourd’hui, nous avons roulé 190 miles (306 km) et marchés 16 295 pas soit 13,6 kilomètres.

Image

Image
Quoi de mieux que de commencer la journée en buvant son café dans un endroit pareil ?

Image
La devanture du Redwood Café, à Cambria.

Image
Les éléphants de mer sur la plage.

Image
Notre voiture de location, avant qu’elle ne se retrouve encerclée par les écureuils.

Image
Point de vue intéressant près de Cayucos.

Image
Une plage à Avila.

Image
Pismo Beach, j’irais bien habiter là-bas…

Image
Vista point over Santa Inez Valley

Image
Une petite séance de Tai-Chi sur la plage de Santa Barbara

Image
La jetée de Santa Barbara

Image
Une photo de la jetée de Santa Barbara
Avatar du membre
amoniac
Messages : 170
Enregistré le : 14 mars 2016, 11:53
Sexe : H
Vous êtes : Une famille avec enfant(s)
Vous êtes randonneur(s) : Confirmé(s)
Matériel photo / vidéo : Canon EOS 6D / Olympus OM-D E-M10 / iPhone XR
Localisation : Beaujolais (69)

Re: Road trip en famille en Californie

Message par amoniac » 18 mai 2024, 09:24

Sarah et moi nous réveillons assez tôt (vers 6h) ce matin. Nous laissons dormir les filles qui semblent en avoir besoin. Notre hôtel nous permet de prendre le petit-déjeuner directement ici. Nous nous rendons dans la salle, il y a un peu de monde. Ce qui peut paraitre étonnant, c’est le fait que certains sont très bien habillés (jean et chemise) tandis que d’autres viennent prendre le petit-déjeuner en pyjama.

Visites express à Santa Barbara
Nous faisons les valises et nous rendons à El Presidio de Santa Barbara (je suis le seul à aller visiter, je connais déjà mais comme nous sommes sur place, j’en profite pour retourner voir, dix ans après, et faire quelques photos). Zoé écoute sa boite à histoire, Léna lit dans la voiture.

Nous prenons ensuite la route de la Mission Santa Barbara (que nous connaissons tous les deux, Sarah et moi), mais cette fois-ci tout le monde descend de voiture et on fait quelques photos. Malheureusement, nous n’avons pas le temps de visiter davantage.

Point Dume
Notre mission du jour est de nous rendre dans les Santa Monica Mountains, notamment pour réaliser quelques activités et que les filles puissent suivre le programme Junior Ranger du parc. Mais avant d’aller dans les Mountains, je paramètre l’itinéraire dans mon GPS pour qu’il nous fasse passer par la Pacific Coast Highway. J’induise Point Dume comme destination. La route est assez longue et je commence à fatiguer à l’arrivé. Je suis bien content de faire une halte sur la plage. Sarah, Léna et moi en profitons pour mettre un peu les pieds dans l’eau. Zoé préfère rester surveiller les affaires.

Devant la plage, une personne lave les vitres d’un restaurant à deux étages. Il se tient debout sur la devanture du rez-de-chaussée pour nettoyer les vitres. Zoé s’exclame : « mais il est malade ».

Visitor Center des Santa Monica Mountains
De nouveau en voiture, nous filons vers le King Gilette Ranch au 26876 Mulholland Highway, Calabasas. Le nom nous fait indéniablement penser aux rasoirs jetables, mais il s’agit du Visitor Center. Il est déjà 12h30 lorsque nous arrivons. La Ranger à l’accueil est très gentille et nous indique très clairement ce que nous pouvons faire alentours et de manière à être de retour ici pour 16h maximum, heure de fermeture du Visitor Center.

Paramount Ranch
Nous devons reprendre la voiture pour nous rendre aux prochaines visites. Arrivé au Paramount Ranch, qui a malheureusement brulé pour une grande partie il y a quelques années (mais est en reconstruction), nous croisons un employé travaillant sur les réparations. Il nous demande si on a besoin d’aide pour nous diriger. On a une carte et on lui dit que ça devrait aller. Il nous indique tout de même un sentier en nous mettant en garde de ne pas s’en éloigner au risque de tomber sur des tiques voire des serpents.

Sachant cela, Léna et Zoé ne sont pas sereines. Et comme il y a de gros lézards un peu partout, en plus d’écureuils, Léna insiste pour rebrousser chemin avant même d’avoir pu faire le chemin qui nous intéressait. Dommage, ce chemin permettait de voir des décors de films tels que Westwood (on a vu l’église) ou encore Dr Quinn : femme médecin (à part un bout de rails, on n’a rien vu).

Rocky Oaks
Nous faisons donc route vers notre second point à 7 miles du Ranch. Cette fois-ci, dès que nous sommes garés, nous remarquons un premier lapin (nous en verrons plein) qui nous regarde. Nous réalisons une petite promenade mais les chemins ne sont pas très bien indiqués sur la carte (des choses ont changés, notamment une bâtisse en construction et l’herbe est relativement haute). On voit des oiseaux, des lapins, beaucoup de gros lézards (Léna ne les aime pas beaucoup), de nombreux écureuils (Zoé ne les porte pas dans son coeur) et je crois apercvoir un renard gris ou un coyote (mais je me garde bien d’en parler pendant la balade).

Le Ranch King Gilette
Nous retournons au ranch du visitor center et en profitons pour visiter le petit musée très bien achalandé. Il est moderne, offre des équipements très ludiques et des informations complètes. Nous apprécions beaucoup et j’apprend que le gros chat que j’ai vu hier à Ragged Point était très probablement un Bobcat (lynx).

Les filles obtiennent non seulement leur nouveau badge de Junior Ranger mais la Ranger leur offre aussi un pin’s supplémentaire. Nous faisons quelques emplettes souvenirs (une peluche de lynx pour Zoé (qui voulait initialement la veste Junior Ranger), un beau livre explicatif sur les parcs nationaux américains pour Léna et un livre sur la création de l’extension de la ville de Los Angeles pour moi.

Mulholland Highway
Nous mangeons un bout (des chips, bagels, gâteaux, bananes) avant de reprendre la route. Pour relier Santa Monica, nous empruntons Mulholland Highway qui nous fait passer par les montages et des décors vraiment sympa.

Santa Monica et sa jetée
À Santa Monica, nous nous garons sur un parking (15 dollars !) et allons voir la célèbre jetée. Tout au fond, des personnes semblent avoir aperçu des dauphins. Sarah et les filles observent une démonstration de hip-hop sur la jetée tandis que je réalise quelques photos. Nous passons par la grande roue et les différents stands style fête foraine (non éphémère, pour le coup) avant de rejoindre la voiture par la plage. Les filles profitent d’un moment pour aller mettre les pieds dans l’eau pour la deuxième fois de la journée.

Kenneth Hahn Recreation Area
Malgré les bouchons du vendredi soir, nous finissons l’après-midi à Kenneth Hahn Recreation Area, où je souhaite faire quelques photos pour la « golden houre » et le couché de soleil. La vue est vraiment impressionnante ici. Je fais plusieurs clichés pendant que les filles s’amusent sur le « playground » du parc (grand et bien équipé).

À 19h30, une voiture de shérif passe dans le parc pour annoncer la fermeture du parc. C’est un peu tôt pour moi qui voulait assister au couché de soleil ici, mais pas le choix… Il faut remballer et repartir. Ce que nous faisons.

Conduire à Los Angeles
Cette fois-ci, ça y est, nous prenons la direction de notre logement, à Glendora, au nord-est de la Cité des Anges. Cela m’oblige (ou plutôt, me donne l’opportunité) de conduire à Los Angeles et dans le labyrinthe d’autoroutes de la ville (comme dit Sarah). C’est impressionnant avec les 2 x 5 voies, mais j’aime ça. Ça file dans tous les sens, mais peu importe, on s’en sort. On en profite pour prendre de l’essence (80 dollars pour 15,097 gallons, soit 1,4 euros / litre d’essence)

On fait nos courses à 21h30 !
Lorsque nous arrivons pour le check-in, personne pour nous accueillir. Pas très grave, on se débrouille. Notre hôte avait donné les instructions à Sarah depuis la plateforme AirBnb. Nous sommes dans une petite maison à l’intérieur de la propriété d’un couple d’américains. Superbe résidence, j’adore.

Nous devons toutefois ressortir pour manger mais il est tard, et ici, il n’y a que des fast-food pour nous accueillir à une heure pareil. On décide d’aller acheter quelque chose à manger (pour ce soir et demain). Les magasins sont ouverts jusqu’à 2 ou 3 heures du matin. Nous prenons la direction de Walmart à 5 minutes en voiture. Ce seront donc des mac&cheese pour ce soir. Hélas, quand nous rentrons, nous constatons que nous n’avons rien pour préparer les mac&cheese (il faudrait au moins des plaques de cuisson). Tant pis, on mange les restes (chips, restes des filles d’hier au restaurant, guacamole, tartine). Pas terrible, mais on fera mieux demain.

Finalement, je commence à écrire cet article vers 22h40. Je rencontre d’ailleurs pas mal de soucis avec l’import de mes photos sur mon ordinateur ce qui me prend beaucoup de temps.

Aujourd’hui, nous avons parcourus 17 814 pas soit 13,7 kilomètres à pied.


Image
Paramount Ranch

Image
El Presidio de Santa Barbara

Image
Mission Santa Barbara

Image
Point Dume, à Malibu

Image
L’église de Westwood qui a survécu à l’incendie…

Image
Un point de vue de la promenade à Rocky Oaks.

Image
La grande roue de la jetée de Santa Monica.

Image
Je retrouve ma Cité des Anges !!
Répondre

Retourner vers « En direct des USA »