Nouvelle-Zélande 2020

Vos récits de voyage hors USA
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage hors USA. Faites partager vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

NB : ces carnets sont personnels. Ils ne sont que le reflet d'un état d'esprit à un moment donné et doivent être lus comme tels.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Warrik
Messages : 3155
Inscription : 29 déc. 2007, 17:18
Sexe : H
Vous êtes : Un voyageur solitaire
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : iPhone
Localisation : Lausanne

Nouvelle-Zélande 2020

Message par Warrik » 14 juin 2020, 15:20

Salut à tous,

"Vieux" membre de Sunset Bld inactif depuis plusieurs années, je me permet de revenir par ici pour vous poster un carnet de voyage...

J'ai initialement posté régulièrement durant mon voyage des photos largement légendées sur mon Instagram. Je suis en train de reprendre cette "base" en l'enrichissant grassement pour la poster sur mon site internet, en me disant que la mise en page devrait rendre l'ensemble plus agréable à parcourir que sur Instagram et moins perdu qu'au milieu d'un fil d'images.

Et du coup je me suis dit que je pourrais aussi poster ce carnet par ici... Ca le rendra moins confidentiel et en plus je suis persuadé qu'un road trip en Nouvelle-Zélande peut intéresser les Sunsetteurs vu les points communs entre les deux pays (la variété des paysages, les grandes étendues, les phénomènes géologiques, la facilité du road trip, les possibilités de randonnées, l'alternance villes - nature, la langue, la gentillesse des habitants, etc.). Du moins je vois mal comment un fan des road trips aux US pourrait ne pas apprécier en faire un en Nouvelle-Zélande :? :D !

********************

Le 2 janvier 2020, je me suis envolé en direction de l'Australie (de Zürich à Singapour puis de Singapour à Brisbane... voilà comment résumer en quelques mots environ 23h30 de voyage !) pour y passer quatre semaines à suivre des cours d'anglais. Perfectionner ses compétences linguistiques en se retrouvant sous des températures dépassant les 30°C en plein mois de janvier, c'est plutôt un bon plan, non ? J'ai évidemment utilisé mon temps libre pour découvrir la région de Brisbane et de Gold Coast - il y a de quoi faire ! J'ai également profité de deux week-ends pour pousser un peu plus loin... Pour le premier, je n'imaginais évidemment pas être si proche de Sydney sans aller y faire un tour, quand au deuxième, je suis parti à la découverte de Fraser Island.

Etant allé jusque là-bas, pourquoi ne pas en profiter pour voyager un peu une fois passées ces quatre semaines de cours ? L'option logique aurait bien sûr été de visiter l'Australie (qui semble être un pays aussi vaste que passionnant), mais j'ai choisi à la place de pousser encore quelques kilomètres plus loin, jusqu'en Nouvelle-Zélande, histoire de vraiment me retrouver à l'autre bout du monde !

Evidemment, ça n'est pas la raison de ce choix ! C'est premièrement un pays qui m'attirait depuis un bon moment, notamment pour la variété des paysages. En plus de ça, je voyageais seul, sans permis de conduire et, ça tombe bien, la Nouvelle-Zélande est un pays particulièrement réputé pour les "solo backpackers" ne souhaitant pas louer de voiture. En effet, deux (voire trois) compagnies de bus "hop on / hop off" parcourent tout le pays. J'ai toujours été fortement réticent envers les voyages organisés et leur approche du "tourisme commando", mais ces compagnies de bus proposant un bon compromis entre liberté et voyage en groupe me paraissaient le choix idéal - et ce fut le cas !

Ne restait plus alors qu'à s'intéresser aux propositions des différentes compagnies de bus, à étudier les itinéraires et les points d'intérêts rencontrés, puis à choisir une durée de voyage... Au final, ça sera six semaines ! La durée était confortable (quoiqu'une semaine ou deux supplémentaires n'auraient évidemment pas fait de mal...) et m'a permis de faire à peu près tout le tour du pays à un rythme soutenu mais agréable.

Voici donc le sommaire de ce voyage, avec le lien vers le post de ce sujet pour chaque étape :
  • J1 : Brisbane --> Auckland
  • J2 : Auckland
    • Partie 1 (visite de la ville en bus / Museum of Transport and Technology)
    • Partie 2 (Devonport / Mount Victoria / North Head / hôtel)
  • J3 : Auckland –> Hot Water Beach
    • Partie 1 (explications sur les compagnies de bus / trajet / Cathedral Cove)
    • Partie 2 (Cathedral Cove / hôtel / Hot Water Beach)
  • J4 : Hot Water Beach --> Waitomo Caves
    • Partie 1 (Paeroa / Karangahake Gorge - Windows walk)
    • Partie 2 (Karangahake Gorge - Windows walk / trajet / Black Water Rafting - Black Abyss)
    • Partie 3 (Black Water Rafting - Black Abyss)
    • Partie 4 (Black Water Rafting - Black Abyss / hôtel / soirée)
  • J5 : Waitomo Caves
    • Partie 1 (Waitomo Glowworm Caves / Aranui Cave)
    • Partie 2 (Ruakuri Cave / Ruakuri Natural Tunnel)
    • Partie 3 (Waitomo Walkway / soirée)
  • J6 : Waitomo Caves --> Rotorua
    • Partie 1 (Ruakuri Natural Tunnel / trajet / Hobbiton)
    • Partie 2 (Hobbiton / trajet)
    • Partie 3 (arrivée à Rotorua / Kuirau Park / Rotorua)
    • Partie 4 (Government Gardens / Sulphur Point / Rotorua)
  • J7 : Rotorua
  • J8 : Rotorua
  • J9 : Rotorua
    • Partie 1 (Waimangu Volcanic Valley / Rotorua)
    • (en cours de rédaction)
Dernière modification par Warrik le 18 mars 2021, 22:09, modifié 33 fois.
Mes carnets de route

- Nouvelle-Zélande 2020
luke06
Rédacteur
Messages : 4785
Inscription : 18 janv. 2011, 21:25
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Non

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par luke06 » 14 juin 2020, 15:44

Cool pour ma part pour des cours d'anglais je suis resté à ..........................Nice mais si j'avais eut l'option Australie/Nouvelle Zélande, et que mon entreprise acceptait, je ne sais pas pourquoi j'aurais fait comme toi :D :wink:
Tu parleras aussi un peut de l'Australie ??
Merci
l'ouest reste toujours un voyage inoubliable

Dans la section carnets d'ailleurs rubrique saloon retrouvé mes carnets sur la région québécoise , mon WK à Londres , mon séjour à Rome , mon séjour à Lisbonne et mon voyage en Andalousie

voyage est 2011 Chicago et le Wisconsin
7 jours à Washington 2013
De SF à LA par la PCH1 en 12 jours 2014
Septembre 2016 boucle depuis Denver visite Yellowstone
Boucle 20 jours au départ de LA septembre 2018
Avatar de l’utilisateur
Warrik
Messages : 3155
Inscription : 29 déc. 2007, 17:18
Sexe : H
Vous êtes : Un voyageur solitaire
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : iPhone
Localisation : Lausanne

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par Warrik » 14 juin 2020, 18:03

luke06 a écrit :Cool pour ma part pour des cours d'anglais je suis resté à ..........................Nice
Ah oui, c'est pas le même accent :D !
luke06 a écrit :Tu parleras aussi un peut de l'Australie ??
Etant donné que c'est des visites réparties sur quatre semaines, ça se prête un peu moins à un carnet de route, mais si j'arrive un jour au bout de ce carnet ci, peut-être que je me lancerai dans un récapitulatif de mes visites australiennes :) .
Dernière modification par Warrik le 15 juin 2020, 00:25, modifié 1 fois.
Mes carnets de route

- Nouvelle-Zélande 2020
Avatar de l’utilisateur
Warrik
Messages : 3155
Inscription : 29 déc. 2007, 17:18
Sexe : H
Vous êtes : Un voyageur solitaire
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : iPhone
Localisation : Lausanne

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par Warrik » 14 juin 2020, 18:06

Nouvelle-Zélande 2020 | J1 : Brisbane –> Auckland | Partie 1 (trajet / visite de la ville)

Lien vers ce chapitre du carnet avec les photos en meilleure qualité et adaptées à la taille de votre écran

Samedi 1er février 2020 ; dernier réveil dans ma résidence étudiante du centre de Brisbane... Ces quatre semaines sont passées bien trop vite, entre les cours, les visites touristiques durant le temps libre, les soirées, les découvertes des brasseries locales, les spectacles et concerts et les week-ends en excursion. Je serais bien resté plus de temps en Australie, mais peut-être pas forcément à Brisbane. Même si ça doit être une ville ultra agréable pour y vivre vu la météo et la "coolitude" ambiante, j'ai bien fait le tour d'un point de vue touristique. J'y repasserais cela dit avec plaisir, pourquoi pas lors d'un prochain voyage ?

Bref, bien belle période que ces quatre semaines de cours d'anglais avec en plus plein de gens très sympathiques, mais ce qui m'attend risque d'être tout aussi plaisant : direction Auckland !

Je rends mes clés et m'en vais en direction de l'aéroport pour un vol avec Air New Zealand prévu à 11h10. Evidemment, je suis tombé sur le jour où le réseau ferroviaire du coin est quasiment entièrement fermé pour entretien... Résultat, pas de "airtrain" direct, confortable et rapide, à la place je dois prendre un bus. J'avais prévu de la marge en pensant avoir un temps de trajet largement rallongé, mais non, finalement tout s'est bien passé, à l'australienne (c'est un synonyme de "à la cool") malgré le monde, sans compter que le trajet en bus m'a coûté à peu près dix fois moins cher que le train !

Aussi incroyable que cela puisse paraître en l'écrivant actuellement (le 14 juin 2020), à l'époque un aéroport est un lieu tout à fait fréquentable, où les voyageurs masqués sont inexistants, surtout dans une région où l'on parlait encore que très modérément d'un certain virus (je sais pas si vous en avez entendu parler ?). Et ça tombe bien, là où je vais, ils en parlent encore moins !

Après avoir déposé ma valise, je me lance dans la quête du remboursement du solde de ma carte de transports publics et de la caution associée. La gare du train étant fermée, le guichet est inaccessible... Finalement j'arrive à mes fins et me dirige vers l'embarquement. Pas grand chose à dire sur le vol, si ce n'est que je me suis fait la remarque que l'uniforme de Air New Zealand est quand même largement plus sympa que ceux des compagnies européennes !

Trois heures de vol plus tard, atterrissage à Auckland à... 17h25. Et oui, il y a trois heures de décalage horaire entre Brisbane et Auckland. Il faut dire que le fuseau horaire de Brisbane est plutôt mystérieux. La région ne passe jamais à l'heure d'été contrairement à la majeure partie du reste de l'Australie, ce qui fait que chez eux, en janvier (c'est à dire en plein été), le soleil se couche vers 18h30... et se lève à 5h ! Bizarre et pas super agréable. Et tout ça fait que, depuis Brisbane, peu importe la direction dans laquelle on voyage, il faut avancer sa montre. Direction Sydney, à l'ouest ? Une heure de plus. Direction la Nouvelle-Zélande, à l'est ? Trois heures de plus. Etrange !

Mais qu'importe, c'est l'heure de passer la douane néo-zélandaise. Le pays est réputé sévère concernant sa bio-sécurité, ce qui s'explique assez facilement vu son isolement. On te rappelle bien tout ce qu'il est interdit d'emmener et ce qui doit être déclaré (ça va jusqu'aux chaussures de randonnées mal nettoyées). La file d'attente est plutôt longue et j'ai eu l'impression qu'il y avait bien un quart à un tiers des passagers qui avaient droit à un contrôle approfondi des bagages. Ca n'a pas été mon cas, même si après le passage devant le douanier je me suis retrouvé dans la mauvaise file d'attente... Vu son geste expéditif sans rien dire je sais pas trop comment j'étais censé deviner qu'il fallait le contourner pour passer par ce qui ressemblait à une sortie de secours plutôt que de continuer tout droit !

Bref, on me remet dans la bonne colonne, j'évite ainsi la fouille de ma valise et je m'en vais prendre un bus en direction de mon hôtel. Si j'étais plutôt bien organisé en ayant réservé le bus à l'avance, j'aurais pu mieux étudier l'arrêt auquel descendre... Mon hôtel étant à peu près à mi-chemin entre deux arrêts, je suis descendu au premier : mauvaise idée. Pas qu'il y ait beaucoup à marcher entre l'arrêt et l'hôtel, non, juste que la rue qui y mène descend de façon aussi raide qu'une rue de San Francisco ! Alors que si j'étais descendu à l'arrêt suivant, ça aurait été plat...

Je me concentre donc pour ne pas lâcher ma valise à roulettes qui semble soudain être prise d'instincts de liberté débordants, se voyant déjà dévaler le trottoir, telle une nymphe ravissante se laissant rouler en bas d'une colline verdoyante dans la rosée fraîche du matin (comment ça, j'en fais trop ?). Moi ce que j'imagine sans mal c'est le potentiel meurtrier de cet innocent bagage propulsé à pleine vitesse...

Image
La fameuse rue du Bullitt de la valise. "Vallitt" ça sonne bien comme titre de film vous pensez ?
[source : Google Street View]

Mais ma valise m'obéit au doigt et à l'oeil (ou plutôt à la roulette et à la poignée) jusqu'à mon hôtel pour deux nuits, le YHA Auckland International. La réceptionniste a très envie de discuter, mais je comprends pas tout ce qu'elle me raconte... Je commence à m'inquiéter sur ma compréhension de l'accent local avant de réaliser que non seulement elle doit pas être du coin et qu'en plus les mots que je ne comprends pas c'est du suisse-allemand. Ouf, tout va bien... enfin non, pas vraiment, je suis en train d'entendre du suisse-allemand à l'autre bout du monde ! Elle m'explique en fait qu'elle a travaillé dernièrement dans une auberge de jeunesse en Suisse, je ne sais où.

Je m'installe à l'hôtel, mange rapidement dans un Burger King (l'occasion de découvrir que le paiement sans contact c'est pas encore très répandu en Nouvelle-Zélande) et me promène un peu dans la ville, dont une grande partie du centre et des abords du port est un monumental chantier. Ils construisent une ligne sous-terraine de train (ou de métro) et semblent en profiter pour refaire la plupart des rues et des quais, bref, c'est un bordel indescriptible.

Image
Je sais pas trop ce que j'ai fait en m'amusant dans l'avion avec les réglages de l'application photo de mon iPhone (Camera+ pour ne pas la nommer), mais j'ai activé ce très discret affichage de la date et m'en suis rendu compte que le lendemain... Déjà que la photo était pas terrible de base...

Y'a un nombre de voiliers et de yachts assez hallucinant, la ville a l'air bien animée, mais je m'attarde pas trop ce soir là.

Image
La Sky Tower, emblème de la ville. Inaugurée en 1997, mesurant 328 mètres, en faisant ainsi le plus haut bâtiment de l'hémisphère sud, me susurre Wikipedia à l'oreille.

Retour à l'hôtel, où je regarde ce que je vais faire le lendemain et fais la rencontre avec le premier WiFi pourri d'une longue série (la Nouvelle-Zélande et Internet, c'est pas tout à fait ça)...
Dernière modification par Warrik le 03 janv. 2021, 16:30, modifié 6 fois.
Mes carnets de route

- Nouvelle-Zélande 2020
Avatar de l’utilisateur
bruno
Rédacteur
Messages : 3078
Inscription : 06 déc. 2008, 21:34
Sexe : H
Localisation : Besançon

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par bruno » 14 juin 2020, 23:36

Hello Warrik,

« Vieux » Membre de Sunset ravi de te revoir ici ! :D

Toujours une belle plume « Petit Suisse » :clap

Je vais aller faire un tour sur ton blog.
Ce voyage va me plaire car après un road trip de 1 mois en Australie en 2017 (carnet commencé ici mais en rade...)La Nouvelle Zélande était dans mes projets. J’ai même déjà fais tout le parcours sur les deux îles.
Donc je vais te lire avec plaisir :great
2014 Carnet de route Texas
topic9357.html
2014 NYC-Washington
topic8054.html
2012 De Chicago à New Orléans
topic6214.html
2011 SFO-Tahoé-LAS
topic3350.html
2010 Le Colorado
topic2334.html
2009 Ouest USA Découverte
topic1713.html
2008 Floride
viewtopic.php?f=20&t=4379
Avatar de l’utilisateur
Warrik
Messages : 3155
Inscription : 29 déc. 2007, 17:18
Sexe : H
Vous êtes : Un voyageur solitaire
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : iPhone
Localisation : Lausanne

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par Warrik » 15 juin 2020, 00:11

Salut Bruno,

Effectivement, content de te relire, voilà une retrouvaille entre "vieux" :D !

Content de savoir que le carnet va peut-être t'être utile :great !
Mes carnets de route

- Nouvelle-Zélande 2020
Avatar de l’utilisateur
Warrik
Messages : 3155
Inscription : 29 déc. 2007, 17:18
Sexe : H
Vous êtes : Un voyageur solitaire
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : iPhone
Localisation : Lausanne

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par Warrik » 15 juin 2020, 00:23

Nouvelle-Zélande 2020 | J2 : Auckland | Partie 1 (visite de la ville en bus / Museum of Transport and Technology)

Lien vers ce chapitre du carnet avec les photos en meilleure qualité et adaptées à la taille de votre écran

Cette première journée complète en Nouvelle-Zélande commence par un petit tour chez Dunkin' Donuts (ça fait pas vraiment couleur locale, c'est vrai). De là, je rejoins l'arrêt du Auckland Explorer Bus le plus proche. J'avais réservé ça le soir d'avant, ça avait l'air plutôt sympa : deux circuits en bus à travers la ville et en bonus un aller-retour en bateau pour Devonport.

Image
Les itinéraires des excursions du jour...

J'embarque et on me fait déjà descendre à l'arrêt suivant (celui de la Sky Tower) pour aller valider mon billet, puis le circuit commence, accompagné d'une chauffeure et d'une guide de très, mais alors de très très très bonne humeur, sur-enthousiaste, sautant du bus pour aller faire des câlins très généreux à ses collègues dès qu'on en croisait un (qui, les pauvres, semblaient systématiquement très surpris !).

Le bus rejoint les quais puis de là on part en direction de l'est, longeant le port d'Auckland et sa bonne quantité de containers. La route franchit une baie et nous voilà à Bastion Point, joli point de vue au somment d'une petite colline. Il y a possibilité de descendre là mais je reste à bord, pour revenir au centre-ville par le même chemin, sur lequel le bus s'arrête à l'aquarium de la ville. Construit sous terre et devenu un Sea Life il y a quelques années, celui-ci fut apparemment précurseur dans le domaine des aquariums (c'est notamment là qu'a été construit le premier "tunnel" traversant un aquarium). Autant dire que dans le domaine des aquariums c'est un gros poisson !

Image
Prochaine étape, les Parnell Rose Gardens, à côté de la piscine d'eau salée du même nom...

Image
Puis passage devant la Holy Trinity Cathedral et son drôle de toit. On pourrait donc l'appeler la cathédrôle...

Le bus monte alors jusqu'au Auckland Domain, grand parc construit sur un des 53 volcans de la ville (ouaip, la ville est construite sur des volcans !). C'est là que se trouve le Auckland War Memorial Museum, mais sa visite sera pour dans six semaines. C'est là aussi que je suis censé changer de bus pour emprunter l'autre ligne, passer de la rouge à la bleu. Mais dans une synchronisation parfaite, voilà que le bus dans lequel je suis annonce qu'il se transforme de rouge en bleu - même pas besoin de me lever !

Image
Le musée sur une photo toute penchée... On va dire que c'est pour vous a-musée !

Et c'est reparti sur la ligne bleu : Wintergardens (des jardins dans le Auckland Domain), Eden Garden (ouais, y'a de quoi faire niveau jardins dans cette ville), Mount Eden (encore un parc / volcan / point de vue), le Eden Park Stadium (plus grand stade du pays et siège des All Blacks) puis un centre commercial, tout ça avant d'arriver au Western Spring Park. C'est là que se trouvent le Auckland Zoo et le MOTAT, c'est à dire le Museum of Transport and Technology, où je m'arrête.

Image
Lac-ulture m'attend...

L’avantage de ce musée c’est qu’ils aiment bien tout faire fonctionner comme à l’origine. Y’a donc un gars qui passe sa journée à enfourner du charbon dans une chaudière pour faire tourner les machines à vapeur.

Image
Le moteur à gauche de la photo équipait un bateau qui a coulé en 1927 dans le port de Sydney après une collision, causant la mort de 40 personnes. Le moteur a été repêché et envoyé en Nouvelle-Zélande, où il a fini par être servi dans une usine laitière... puis dans ce musée !

Image
Fabriqué en 1910 à Birmingham, ce moteur continue de tourner tous les jours au MOTAT...

Image
Avec cette vieille pompe, le musée a trouvé chaussure à son pied...

Image
A l'extérieur, un tracteur des années 20.

Image
Le musée a été construit autour de ce bâtiment, la "Pumphouse", abritant cette belle bête écossaise magnifiquement restaurée qui a permis d'alimenter la ville en eau de 1877 à 1928.

Image
Sinon il y a aussi de quoi faire au rayon voitures...

Image
...ou, si jamais vous avez envie de vous faire peur, il y a un solveur d'équas diffs en Meccano.

Image
Ca c'est le système d'époque qui alimente la ligne de tram reliant les deux parties du musée tout en faisant plein de jolie couleurs !

Les deux parties du musée ? Oui, le hangar qui accueille la collection d'avions est situé à une bonne distance du reste des bâtiments. Un prétexte tout trouvé pour le musée qui a construit une ligne de tram pour relier les deux sites et qui y fait circuler de magnifiques anciens véhicules !

Image
Voilà le tram qui m'a emmené vert (...) le hangar à avions.

Image
Dans ledit hangar, parmi les trucs bizarres, vous avez ça : un avion de fabrication australienne ayant eu ses heures de gloire dans le domaine des petites exploitations agricoles. C'est particulièrement moche ! On en voit un dans Mad Max si ça vous intéresse...

Image
...mais, en parlant de Mad Max, voilà qui est bien plus iconique !

Image
Sinon, il y a des avions un peu plus imposants.

Image
Y'a vraiment largement de quoi faire.

Image
Et il y en a encore 2-3 par là.

Image
Mais c'est déjà l'heure de reprendre le tram qui arrive justement... hangar.

Image
Dans l'autre partie du musée, il me reste à découvrir quelques autres vieux trams.

Image
Les ateliers sont aussi visibles, ce qui permet de se rendre compte de travail colossal que ça doit être de remettre en état toutes ces machines ! Un domaine dans lequel le musée joue certainement un rôle de locomotive.

Image
Il y a quelques vieux véhicules de pompiers aussi. Et s'ils n'étaient pas authentiques, je n'y ai vu que du feu.

Image
Vous reprendrez bien une dose de tram ?

Vous l'aurez compris, il y a pas mal de choses à voir et le musée est vraiment bien entretenu, je recommande donc la visite si vous passez par Auckland.

Quand à moi, je reprend le bus qui me ramène d'abord au Auckland Domain puis au port, où je vous rappelle que j'ai le droit à un aller-retour en bateau pour Devonport, quartier situé sur la rive nord d'Auckland.
Dernière modification par Warrik le 03 janv. 2021, 16:54, modifié 8 fois.
Mes carnets de route

- Nouvelle-Zélande 2020
Avatar de l’utilisateur
Warrik
Messages : 3155
Inscription : 29 déc. 2007, 17:18
Sexe : H
Vous êtes : Un voyageur solitaire
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Matériel photo / vidéo : iPhone
Localisation : Lausanne

Re: Nouvelle-Zélande 2020

Message par Warrik » 15 juin 2020, 16:16

Nouvelle-Zélande 2020 | J2 : Auckland | Partie 2 (Devonport / Mount Victoria / North Head / hôtel)

Lien vers ce chapitre du carnet avec les photos en meilleure qualité et adaptées à la taille de votre écran

Départ depuis le centre d'Auckland sur un bateau de la compagnie Fullers pour une petite traversée en direction du nord où se trouve le quartier de Devonport.

Image
Une fois de l'autre côté, on a une jolie vue sur la skyline d'Auckland et sur son port, avec ses grues qui me font systématiquement penser à des AT-AT walkers échappés de Star Wars !

Du port part Victoria Road, jolie rue où se trouvent à peu près tous les restaurants et boutiques du coin. Elle mène au pied du Mount Victoria, qui est évidemment un ancien volcan. Y'a plus qu'à monter...

Image
La vue est plutôt sympa !

Image
Et si on regarde en direction du nord-est... Oh, ben ça alors, on dirait bien un autre volcan, mais quelle surprise !

Image
Il suffit d'un coup d'oeil pour comprendre le surnom de Auckland, City of Sails.

Image
Et une fois qu'on a mis les voiles en direction du sommet, voilà la vue !

Image
Plutôt canon, non ?

Image
Et évidemment la vue sur la ville est toujours très jolie.

Une fois redescendu et après un peu de marche au bord de l'eau, j'arrive à la pointe est de Devonport, North Head, qui est... un volcan. Que je devrais plutôt nommer Maungauika / North Head puisque, depuis quelques temps, les lieux sont souvent officiellement renommés avec les noms maoris et anglais accolés, mais étant donné que j'ai un peu de mal à me rappeler des noms maoris (étonnant hein ?) j'ai tendance à écrire que le nom anglophone.

Image
L'endroit a longtemps servi de poste de défense avant de devenir un lieu de promenades plutôt prisé.

Image
Faut dire que c'est vraiment très joli ! Lave-iez-vous remarqué ?

Image
Il y a aussi tout un réseau sous-terrain de bunkers et de canons, en partie accessible.

Image
Ici par exemple on entre dans une jolie grotte...

Image
...et après avoir emprunté un couloir sombre, on touche obus !

Image
Bon, c'est pas tout ça, mais ça va bientôt être l'heure de rentrer...

Image
...en pensant à admirer nos amis de Star Wars au passage !

Image
Et voilà, j'ai fait le tour !

Pour la soirée, j'avais repéré un bon bar à bières, The Brewers Co-operative, qui en plus d'un choix de 27 bières pression propose un excellent fish & chips avec une portion de frites plutôt colossale ! Je recommande chaudement. Cela dit, c'est dimanche soir, c'est un peu mort et ça n'est donc pas ce soir que j'aurai l'occasion de goûter les 27 bières...

Me voilà donc de retour à l'hôtel. A propos de celui-ci, ce YHA Auckland International n'est pas le meilleur des YHA que j'aie croisé. Outre le WiFi asthmatique (mais, de mon expérience, trouver un hôtel pas cher avec un WiFi performant en Nouvelle-Zélande tient à peu près du miracle), il faisait vraiment chaud dans la chambre. J'ai croisé très peu de chambres climatisées durant ces vacances, mais vu qu'en général il fait plutôt frais la nuit, ça ne pose pas trop de problèmes. Là, vu la taille des fenêtres qui s'entrouvraient à peine, c'était malheureusement un peu compliqué de rafraîchir la température...

Image
Voilà ce à quoi ressemblait ma chambre.
[source : site de l'hôtel]

Demain, c'est parti pour le premier jour de road-trip en bus !
Dernière modification par Warrik le 03 janv. 2021, 17:23, modifié 2 fois.
Mes carnets de route

- Nouvelle-Zélande 2020
Répondre

Revenir à « Carnets de voyage »