Boucle de 15 jours au départ de LA

Le feedback de votre aventure aux Etats-Unis ! Alors, c'était comment ?
Règles du forum
Cette section vous permet de publier vos récits de voyage. Partagez vos expériences, vos émotions, à travers votre regard et votre plume ! Et n'hésitez pas à agrémenter votre carnet de photos et de vidéos !

Pensez à vos lecteurs ! Commencez par votre itinéraire !
Répondre
Avatar du membre
Chawax
Messages : 206
Enregistré le : 09 juil. 2010, 18:10
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Tokyo

Boucle de 15 jours au départ de LA

Message par Chawax » 08 nov. 2014, 06:54

Bonjour à tous,

Cela fait bientôt un mois que nous sommes de retour et je m’attaque à la rédaction de notre CV. Bonne lecture.

Prélude (et en musique svp)
Moi, vous me connaissez (non? pas encore ? Regardez ici), j’aime bien préparer mes voyages. Pour ce deuxième séjour aux USA après notre périple le long de la PCH de San Francisco à San Diego, cap fût mis sur les grands classiques de l’Ouest américain.

D’abord, vous me direz (car le Sunsetteur à l’œil et pose toujours de bonnes questions :cof ) « pourquoi 4 ans entre les deux séjours ? ». Entre les retours en France qui coûtent un bras (j’habite au Japon et je rentre souvent à Noël -X ) et les différents autres voyages que nous avons effectués, pratiquement 4 ans se sont écoulés. C’est fou comme le temps passe vite, hein ? Et pourtant, j’avais toujours dans un coin de la tête cette envie irrésistible d’aller titiller les parcs nationaux et étatiques (oui, j’ose l’épithète « étatique »).

Skyscanner, c’est un peu le site qui dicte l’organisation de mes vacances. J’entre les dates auxquelles je peux prendre des congés, et hop ! Monsieur me propose des destinations bon marché. En mars dernier, il me sort un aller-retour Tokyo-LA à seulement 900 dollars pour mes vacances d’automne !!! Et avec Singapore Airlines, siouplait :pw !!! Comment résister à cet appel du pied (the call of the foot en anglais, si si).

Ayant quelque peu déserté le site, me revoilà à le décortiquer. Et plus on lit les carnets des autres, plus l’excitation et l’impatience augmentent. Etablir son plan de voyage, c’est pas rien, avec tout ce que les Etats-Unis proposent comme coins à visiter…
Mademoiselle est partante bien entendu et a deux requêtes : passer absolument par Sedona et Monument Valley. Moi, bon gars, j’accepte volontiers. :happy

Après de nombreuses heures de trituration cérébrale et après consultation sur le forum, j’accouche de la progéniture suivante :
  • 1er jour : LAX-Barstow
  • 2ème j. : Barstow-Sedona via la route 66
  • 3ème j. : Sedona-Williams
  • 4ème j. : Williams-Grand Canyon
  • 5ème j. : Grand Canyon – Monument Valley
  • 6ème j. : Monument Valley – Page
  • 7ème j. : Page – Bryce Canyon
  • 8ème j. : Bryce Canyon
  • 9ème j. : Bryce Canyon – Zion
  • 10ème j. : Zion – Las Vegas via Valley of Fire
  • 11ème j. : Las Vegas
  • 12ème j. : Las Vegas
  • 13ème j. : Las Vegas – Furnace Creek
  • 14ème j.: Furnace Creek – Palmdale via Red Rock SP
  • 15ème j. : Palmdale – LAX via Vasquez Rocks
Donnant ceci :

Image
Monsieur Lunettes indique grosso modo 1800 miles, en réalité nous en ferons 2234 précisément

Tout ça du 28 septembre au 12 octobre 2014. On ne chôme pas.

Voilà pour l’itinéraire, c’est du grand classique, hein. Ne comptez pas sur moi pour vous faire découvrir de nouvelles pépites.
Modifié en dernier par Chawax le 02 mars 2015, 04:00, modifié 1 fois.
2ème séjour, octobre 2014 : Boucle départ de LA
1er séjour, Noël 2010 : Pacific Highway 1 de SF à SD

luke06
Rédacteur
Messages : 4414
Enregistré le : 18 janv. 2011, 21:25
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Non

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par luke06 » 08 nov. 2014, 11:23

Si si il y a 434 miles de pépite :D bonne intro , la vidéo est sympas , tu dessines bien :wink:
l'ouest reste toujours un voyage inoubliable

Dans la section carnets d'ailleurs rubrique saloon retrouvé mes carnets sur la région québécoise , mon WK à Londres , mon séjour à Rome , mon séjour à Lisbonne et mon voyage en Andalousie

voyage est 2011 Chicago et le Wisconsin
7 jours à Washington 2013
De SF à LA par la PCH1 en 12 jours 2014
Septembre 2016 boucle depuis Denver visite Yellowstone
Boucle 20 jours au départ de LA septembre 2018

stanofpersia
Messages : 205
Enregistré le : 23 août 2011, 11:41
Sexe : H

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par stanofpersia » 08 nov. 2014, 12:45

rien que "l'épithète étatique" annonce un plaisir des yeux pour la suite.
Djôzu desu.

Alligator! 以下

PS : Pourquoi pas un carnet de vie au Japon ? Je suis sûr qu'il y a plein de belles choses à dire et voir en expat'.
Carnet 10 jours LA - San Fran 2009 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic10462.html
Carnet 10 Jours Ouest Américain 2011 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic3885.html
Carnet 6 jours LA - Death Valley 2014 : http://www.sunsetbld.com/forum/topic8970.html
Profil flickr : http://www.flickr.com/stanofpersia
Profil Facebook : http://www.facebook.com/stanofpersia

Avatar du membre
Chawax
Messages : 206
Enregistré le : 09 juil. 2010, 18:10
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Tokyo

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par Chawax » 09 nov. 2014, 18:11

luke06 a écrit :Si si il y a 434 miles de pépite :D bonne intro , la vidéo est sympas , tu dessines bien :wink:

Merci pour ton message luke06
J'aimerais savoir dessiner comme ça !
stanofpersia a écrit : PS : Pourquoi pas un carnet de vie au Japon ? Je suis sûr qu'il y a plein de belles choses à dire et voir en expat'.
Merci pour ton message stanofpersia mais cela fait plus de 10 ans que j'habite au Japon et je n'ai plus du tout cette excitation des premiers jours. Ce pays est devenu en quelque sorte ma deuxième patrie et je ne le vois plus comme quelque chose de nouveau mais qui fait intégralement partie de mon quotidien, comme la France l'était auparavant.

Par contre, je prends toujours autant de plaisir à visiter d'autres régions du Japon, excepté la région du Kantô (englobant Tokyo).

Tu as des notions de japonais ?
2ème séjour, octobre 2014 : Boucle départ de LA
1er séjour, Noël 2010 : Pacific Highway 1 de SF à SD

Avatar du membre
Chawax
Messages : 206
Enregistré le : 09 juil. 2010, 18:10
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Tokyo

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par Chawax » 09 nov. 2014, 18:40

1er JOUR : A FOND LES GAZ


Un peu de musique avec votre lecture ?
Moi, vous me connaissez, j’apprécie grandement Singapore Airlines, et mademoiselle aussi. Nous nous faisions une joie ô combien démesurée à l’idée de prendre cette compagnie, presque 10 ans après ma première fois avec elle.

Ah ! Le Bangkok-Osaka de nuit, avec trente clampins dans l’avion et les hôtesses au petit soin pour ma personne… ces uniformes saillants… la gentillesse et le sourire de ses hôtesses… bref, j’étais sorti de la carlingue enchanté (et bien éméché vu que les susdites demoiselles me rinçaient gratos)… :P

Mais je m’égare. Je disais donc, un vol Narita-LAX avec Singapore en A380, avouez que « ça a de la gueule ». Oui, mais non. Non, parce que la veille je reçois le mail pour réserver ma place dans l’habitacle et là : le drame !!!

Non seulement, nous ne pouvons pas choisir de place au niveau supérieur mais en plus il ne reste presque plus de choix en côte à côte. Nous sommes dégoûtés, verts, interloqués, sidérés, stupéfaits… En fin de compte, on se rabat sur deux places au dernier rang, au pied de l’escalier vers le pont supérieur, dans une rangée de trois. :evil:

LE JOUR J

Pour des raisons professionnelles, financières et personnelles, nous partons un dimanche, le 28 septembre 2014. Alors, je ne vous raconte pas le trimballage des valises dans les trains tokyoïtes remplis de badauds et la mini-course pour attraper notre express de 4 heures 25. Voilà, nous y sommes, pile deux heures avant le décollage et il y a déjà une queue incroyable !!!

Sauf que la moitié des personnes ne doivent pas savoir lire ou ne se sont pas enregistrés en ligne, et cela nous permet d’emprunter la voie royale, celle des «online boarding ». Hop, ni une ni deux, nous voilà de passage au comptoir avec dorénavant plus de 90 minutes de rab avant le décollage.

Que faire pour tuer le temps ? Mademoiselle va manger des sushis (je vous jure, ces Japonais…) pendant que moi je vais voir le « Sky Deck » observer les mastodontes s’envoler. C’est bien aménagé mais Narita n’est pas CDG avec ses décollages toutes les deux minutes.

Image

Après quelques envolées dans le ciel couchant nippon, nous nous dirigeons à la porte d’embarquement.

Image
Where's Wally ?

Et là, c’est un premier choc : comment va-t-on faire pour tous rentrer là-dedans ? Nous apercevons la belle bête à travers les vitres.

Image
Photo prise du smartphone

L’EMBARQUEMENT

C’est toujours le coup de la boîte de chocolats, de savoir qui va s’asseoir à côté de vous. Je prie pour avoir une frêle japonaise à mes côtés, moi qui suis assis à la place du milieu, ma copine côté hublot. Et bingo, jackpot, alléluia ! Un colossal américain (190 cm à la toise, un bon quintal à vue de nez) vient poser son monumental fessier à côté du mien. Je ressasse le mot de Cambronne dans ma tête. Cela n’augure rien de bon, tout ça.

LE VOL

Décollage avec plus de 30 minutes de retard, sans vraiment d’explication. On commence à flipper car un typhon est en approche, tout retard est autant de stress en plus.
Et les deux premières heures vont être rodéoesques (si, ça existe monsieur, « rodéoesque »). Nous sommes gâtés en turbulences, ça bouscule, ça ballote, tout le monde semble serrer les fesses. Ça vous coupe l’appétit, tout ce tohu-bohu. Enfin, au bout de deux heures de turbulences, nous voilà enfin sains et presque saufs. Presque, parce qu’un sniper balance des renards, et je peux vous dire que ça en devient à peine intenable dans la carlingue, en plus le monsieur en question est du genre récidiviste… Non mais ! Un peu de savoir-vivre tout de même ! :evil:

L’ARRIVÉE A LAX

Nous arrivons sans trop avoir dormi à 13 heures 30, heure locale, après avoir décollé à 19 heures 15 de Tokyo le jour même, les joies du time-line, je vous dis…

Monsieur immigration ne fait pas de zèle ni de sourire, on passe sans un « welcome », ni un « hello ». Nous, on s’en fiche, on veut juste notre tampon et let’s go. Nous arrivons vers 15 heures chez Fort Alamo, et là, cata ! (pas vraiment marrant… ok, je sors) C’est blindé de monde… Mais grâce à notre préinscription online, nous décidons de faire toutes les formalités à la borne. Et bien nous en a pris. En 5 minutes, nous avons notre bon pour un SUV du 28 septembre au 12 octobre et sans subir le speech du gars du comptoir pour une éventuelle assurance. :great

TIP POUR LA BORNE A ALAMO :

Vous vous demandez quelle date inscrire pour la validité de votre permis de conduire français ? Peu importe ! Entrez une date bidon, style 2080/12/31 et en avant Guingamp. (EAG pour les intimes bretons)

CHOIX DE LA VOITURE

Le gros Bébert du parking nous informe qu’on peut choisir n’importe quel véhicule dans la rangée SUV ! Banzaï (et pas bonsaï, qui est un arbre nain), nous jetons notre dévolu pour un Cherokee Equinoxe. Hop, branchage du Tom-tom (si, « ‘branchage » est un mot français).

Image
Notre voiture, à gauche

ON THE ROAD TO BARSTOW

Little problem, je n’ai pas entré l’option « éviter les voies de covoiturage ». Tom-Tom m’envoie régulièrement sur la voie la plus à gauche. Moi qui viens de me taper plus de 14 heures de transport, ça me stresse un peu de coller la rambarde à 120 km/h. Et ça va durer plus de 90 minutes. La fatigue est à son comble, vivement qu’on arrive à Barstow. :wait

BARSTOW

Quelques miles avant Barstow, nous faisons une pause pour un arrêt toilettes au milieu de nulle part dans un Carl’s Jr pour emprunter les petits coins. Au sortir de la voiture se trouve un punk à chien (un punk à chien, quoi !!!) et je m’engage dans les toilettes du fast-food quand ma dulcinée m’interpelle pour me dire « attention, le gars te suit ». Je me retourne, et en effet, le punk (qui a l’air défoncé) me suce la roue. Sur ce, je décide de revenir sur mes pas et ne pas entrer aux waters pour revenir à la voiture. Devinez quoi ? Non ? Si ! Le gars continue de me suivre jusqu’à la porte de la voiture. Premier petit coup de pression… Je démarre en deux-deux et me dirige vers le Denny’s de l’autre côté du parking. Une fois le besoin effectué, nous nous arrêtons au

OUTLET DE BARSTOW

Autant vous dire tout de suite, celui-là il est glauque de chez glauque, surtout la partie Est quand vous arrivez de LA. Plus de la moitié des magasins ont plié boutique. Il y règne une ambiance de crise économique à en faire pâlir la Grèce. Le but de l’arrêt était pour Mademoiselle d’acheter des chaussettes de randonnée pour la suite. A défaut de chaussettes de randonnée, elle s’en tirera avec des chaussettes NIKE. 20 minutes plus tard, nous arrivons au

CALIFORNIA INN BARSTOW

Alors, je ne peux que vous conseiller ce motel si vous devez faire une halte à Barstow, qui soit dit en passant n’a que très peu d’intérêt. Le réceptionniste très professionnel me demande de signer sur sa tablette graphique et moi, comme un champion du monde, je prends le bic et appose ma signature. Le gars me regarde sidéré, et me tend le stylet apposé à la tablette et me dit « try with this one »…

Image

FIRST DINER
Oh my god ! Mais y a rien dans le coin. On opte pour la chaîne de waffle Ihop juste à côté. Ce restaurant se spécialise dans la gaufre et le pancake. Pour un dîner, il y a des sandwichs et puis c’est tout. Notre angélique Kelly (ça ne s’invente pas) va oublier notre commande et nous serons servis 30 minutes plus tard d’un sandwich club et d’un demi-BLT plus des sodas ultra-sucrés. Le tout aura été bien gras et un peu difficile à avaler après une journée de plus de 26 heures presque sans dormir. Kelly n’est pas rancunière, elle nous fait 15% de rabais pour l’oubli.

Retour à l’hôtel et DODO !

BIlan :
Lever à 8 heures 45, heure japonaise, coucher à 21 heures, heure californienne, soit 30 heures 15 non-stop
21 dollars pour les deux sandwichs et sodas

Promis, la journée de demain sera moins verbeuse.
2ème séjour, octobre 2014 : Boucle départ de LA
1er séjour, Noël 2010 : Pacific Highway 1 de SF à SD

MrWilltrip

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par MrWilltrip » 09 nov. 2014, 18:56

Tu m'as fait rire avec le récidiviste !!! :D Plutot un Chevrolet equinoxe, d'ailleurs est ce qu'il est bien car je vais avoir cette catégorie pour mon futur voyage :)

Avatar du membre
Chawax
Messages : 206
Enregistré le : 09 juil. 2010, 18:10
Sexe : H
Vous êtes : Un couple
Vous êtes randonneur(s) : Intermédiaire(s)
Localisation : Tokyo

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par Chawax » 09 nov. 2014, 19:39

Hello MrWilltrip

Merci pour la correction :great

Alors, pour ce qui est de la consommation :
2334 miles pour 342 dollars d'essence (environ 11l/100km si mes calculs sont bons)

En côte, c'est un veau. En pente, il faut absolument utiliser le frein moteur sinon tu vas user les plaquettes de frein.
L'habitacle est nickel bien qu'on ne puisse pas changer la température en Celsius (en tout cas, sur le modèle qu'on a eu).
La voiture reconnaît automatiquement le type de route sur laquelle tu roules (verglas, accidenté, montagne...)
Tu peux mettre 3 grandes valises à la verticale dans le coffre.

Franchement, à Death Valley, pour passer les cols, c'était un peu la loose.
2ème séjour, octobre 2014 : Boucle départ de LA
1er séjour, Noël 2010 : Pacific Highway 1 de SF à SD

holigirl
Messages : 814
Enregistré le : 19 déc. 2013, 10:55
Sexe : F
Vous êtes : Une famille avec adolescent(s)
Vous êtes randonneur(s) : Débutant(s)

Re: Parcs nationaux au départ de LA

Message par holigirl » 09 nov. 2014, 20:36

Morte de rire!!!

J'adore déjà ton carnet :D

Répondre

Retourner vers « Carnets de voyage aux USA »